WEEKLY NEWS FLASH #165

L’actualité s’est révélée assez calme en ce début de mois de mars 2019. Nous vous résumons tout de même ce qu’il y avait à en retenir. Bonne lecture !

VENEZUELA 🇻🇪: RETOUR DE JUAN GUAIDÓ ET BLACKOUT

Juan Guaidó est rentré au pays. Il a été accueilli par des centaines de partisans à l’aéroport de Caracas, ainsi que par des diplomates européens et latino-américains. Ces derniers s’étaient mobilisés afin de l’entourer pour éviter qu’il ne soit arrêté par la police. De nouvelles grandes manifestations anti-Maduro ont aussi eu lieu dans de nombreuses villes du pays.

Quelques jours plus tard, le Venezuela se retrouvait plongé dans le noir. Une panne d’électricité géante touche le pays depuis plusieurs jours. Les habitants n’ont plus ni électricité ni eau potable. Les conséquences pourraient s’avérer particulièrement dramatiques dans les hôpitaux. Nicolas Maduro accuse les Etats-Unis d’avoir saboté le réseau électrique du pays et d’être les responsables de ce blackout.

LE VOTE DE LA SEMAINE

La Chambre des Représentants a voté cette semaine en faveur de l’adoption du For the People Act of 2019 (234-193). Cette loi, introduite par les Démocrates, prévoit de nombreuses mesures visant à rétablir la confiance des citoyens dans le système politique et à les encourager à voter lors des élections: interdiction pour les membres du Congrès de siéger au sein de conseils d’entreprise, obligation pour les candidats à la présidence et à la vice-présidence de publier leurs déclarations de revenus des dix dernières années, transformation des journées d’élection au niveau fédéral en jours fériés, etc.

Cette loi n’entrera sans doute pas en vigueur dans un  futur proche. Elle ne devrait en effet pas être adoptée par le Sénat. Les Républicains y détiennent la majorité des sièges et leur chef de file, Mitch McConnell, a déclaré qu’il n’avait même pas l’intention de placer un vote au sujet de cette législation à l’ordre du jour. Néanmoins, en votant en faveur du texte à la Chambre des Représentants, les Démocrates ont envoyé un message aux électeurs, en leur montrant quelles étaient leur priorités.

LA RÉVÉLATION DE LA SEMAINE

Lors d’une audition consacrée au problème des abus sexuels au sein des forces armées américaines, la sénatrice républicaine Martha McSally a révélé qu’elle avait elle-même été violée par l’un de ses supérieurs alors qu’elle servait au sein de la U.S. Air Force. Elle n’en avait jusqu’ici jamais parlé. Elle a affirmé qu’elle n’avait jamais rapporté l’incident parce qu’elle n’avait pas confiance dans le système de gestion des plaintes existant.

LA CONDAMNATION DE LA SEMAINE

Paul Manafort, ex-directeur de campagne de Donald Trump, a été condamné à quatre ans de prison pour les divers crimes financiers desquels il avait été reconnu coupable lors d’un procès l’an dernier. Le verdict de culpabilité avait déjà été rendu à l’issue du procès mais on ne connaissait pas encore la peine de Manafort. Cette peine de quatre ans d’emprisonnement semble assez clémente puisque le procureur Mueller avait recommandé une peine allant de 19 à 24 ans de prison.

LES LETTRES DE LA SEMAINE

Jerry Nadler, député démocrate et président du comité judiciaire de la Chambre des Représentants (House Judiciary Committee), a fait parvenir des lettres à 81 personnes et entités proches du président Trump pour leur demander de faire parvenir un certain nombre de documents au Congrès. On retrouve notamment Donald Trump Jr., Eric Trump, Jared Kushner et l’ancien porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, dans la liste des individus concernés.

L’envoi de ces lettres prouve que les Démocrates, désormais majoritaires à la Chambre des Représentants, ont décidé de lancer toute une série d’enquêtes parlementaires sur le président Trump. Ils veulent notamment enquêter pour savoir si le président est impliqué dans des affaires de corruption. Ces enquêtes parlementaires vont s’ajouter à l’enquête en cours du procureur Mueller. La Maison Blanche dénonce un acharnement injustifié.

LA DÉMISSION DE LA SEMAINE

Bill Shine a quitté son poste de directeur des communications de la Maison Blanche. Il travaillera désormais au sein de l’équipe déjà mise en place pour organiser la campagne pour la réélection de Donald Trump en 2020. Avant de travailler à la Maison Blanche, Bill Shine avait longtemps travaillé chez Fox News.

On ignore qui succédera à Bill Shine. Il était déjà le quatrième directeur des communications de la Maison Blanche depuis le début de la présidence de Donald Trump (après Mike Dubke, Anthony Scaramucci et Hope Hicks).

1

L’AUTRE DÉMISSION DE LA SEMAINE

Scott Gottlieb, dirigeant de la Food and Drug Administration (l’agence fédérale chargée notamment d’autoriser la commercialisation des aliments et des médicaments aux Etats-Unis), a également démissionné cette semaine. Il a affirmé qu’il voulait consacrer plus de temps à sa vie de famille. Le président Trump va devoir lui trouver un remplaçant.

ROAD TO 2020

Cette semaine, nous avons eu droit à une nouvelle déclaration de candidature à la présidentielle de 2020, mais aussi à quatre déclarations de non-candidature !

  • John Hickenlooper est candidat à l’élection présidentielle de 2020

L’ancien gouverneur du Colorado (2011-2019) a annoncé qu’il était candidat à la présidence. Il se présente avant tout comme un pragmatique voulant travailler à des solutions concrètes, en collaborant si nécessaire avec les Républicains.

I’ve proven again and again I can bring people together to produce the progressive change Washington has failed to deliver. (J’ai prouvé à maintes reprises que j’étais capable de réunir les gens pour parvenir au progrès que Washington a échoué à apporter)

John Hickenlooper a 67 ans. Il est né à Philadelphie et a fait des études de géologie. Il s’est ensuite établi au Colorado. À 36 ans, après avoir perdu son emploi et être resté plusieurs mois au chômage, il a créé sa propre entreprise à Denver, à savoir une microbrasserie. Le succès fut fulgurant. Hickenlooper s’est rapidement enrichi et est devenu un homme d’affaires assez important. Il a racheté plusieurs restaurants et bars à Denver. En 2003, il s’est lancé en politique et a été élu maire de la ville. En 2011, il est devenu gouverneur du Colorado. Il vient de quitter ce poste après avoir effectué ses deux mandats.

Son logo de campagne pour 2020 n’est pas sans rappeler son attachement à l’état du Colorado, dont les Rocky Mountains sont l’un des symboles.

2

  • Le point sur les candidats démocrates à l’élection présidentielle de 2020

Ils sont désormais 14, dont 6 sénateurs, 1 gouverneur en exercice et 1 ancien gouverneur.

✅John Delaney

✅Andrew Yang

✅Tulsi Gabbard

✅Julián Castro

✅Kamala Harris

✅Marianne Williamson

✅Cory Booker

✅Elizabeth Warren

✅Amy Klobuchar

✅Bernie Sanders

✅Jay Inslee

✅John Hickenlooper

  • Michael Bloomberg, Sherrod Brown, Jeff Merkley et Eric Holder ne sont pas candidats à l’élection présidentielle de 2020

L’ex-maire de New York Michael Bloomberg, qui avait déjà hésité à se présenter en 2016, renonce à nouveau. Il affirme qu’après réflexion, il a estimé qu’il avait peu de chances de remporter les primaires démocrates et qu’il se rendrait plus utile en continuant à défendre et à financer des projets qui lui tiennent à cœur.

Sherrod Brown, sénateur de l’Ohio, a également annoncé qu’il ne serait pas candidat en 2020. Il s’était pourtant rendu dernièrement dans plusieurs états pour un Dignity of Work Tour. Il a déclaré qu’il encouragerait les candidats démocrates à mettre la valeur de dignité du travail au cœur de leur campagne électorale. Mais il préfère personnellement continuer à faire avancer ses idées et à « se battre pour les travailleurs » au Sénat.

Enfin, le sénateur Jeff Merkley et l’ancien ministre de la Justice Eric Holder ont eux aussi précisé qu’ils ne seraient pas candidats à l’élection présidentielle.

  • Pas de débat démocrate sur Fox News

Le Parti Démocrate a décidé qu’il ne confierait pas l’organisation de l’un de ses débats télévisés à Fox News. Le président du parti, Tom Perez, estime que la chaîne est trop proche de l’administration Trump et ne serait pas en mesure d’animer « un débat juste et neutre pour nos candidats ». La direction de Fox News a regretté cette décision.

À VOS AGENDAS

L’élection spéciale pour élire le député de la 9ème circonscription de Caroline du Nord aura lieu le 10 septembre prochain. Des primaires pour désigner les candidats des différents partis auront lieu le 14 mai. Le candidat républicain Mark Harris, dont l’un des membres de l’équipe de campagne a commis des actes de fraude électorale qui ont conduit à l’invalidation de sa victoire, a annoncé qu’il ne se représenterait pas.

RIP RALPH HALL

L’ex-député du Texas Ralph Hall est décédé cette semaine. Il avait 95 ans. Il était la dernière personne ayant à la fois combattu durant la Seconde Guerre Mondiale et servi au Congrès à être encore en vie. Il était surtout connu pour avoir apporté son soutien à George W. Bush lors de l’élection présidentielle de 2000, alors qu’il était encore membre du Parti Démocrate. En 2004, il avait quitté le Parti Démocrate pour rejoindre le Parti Républicain.


BONUS – LA CARTE DE LA SEMAINE

Ce n’est pas vraiment de la politique mais c’est fascinant. Cette carte montre (en vert) les comtés des Etats-Unis dans lesquels la majorité de la population est née dans un autre état que celui auquel appartient le comté.

3

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.