WEEKLY NEWS FLASH #202 (THANKSGIVING EDITION ūü¶ÉūüĆĹ)

La semaine qui vient de s’√©couler fut √† la fois celle de Thanksgiving et celle de Conan, le nouveau h√©ros de l’Am√©rique. En d’autres mots, une semaine un peu plus l√©g√®re et festive que d’habitude. Ce qui, de temps √† autre, ne fait pas de mal.

THANKSGIVING IN AMERICA

46 millions ou le nombre de dindes consommées aux Etats-Unis le jour de Thanksgiving.

55,3 millions ou le nombre d’Am√©ricains qui se d√©placent pour passer Thanksgiving en famille. Ci-dessous, les images toujours impressionnantes du trafic en Californie √† la veille des retrouvailles familiales.

THANKSGIVING IN AFGHANISTAN

Le président Trump a effectué une visite surprise aux troupes américaines déployées en Afghanistan pour Thanksgiving.

C’√©tait la toute premi√®re fois que le pr√©sident se rendait en Afghanistan depuis le d√©but de son mandat. Il en a profit√© pour annoncer la reprise des n√©gociations avec les Talibans.

LA D√ČCLARATION DE LA SEMAINE

I expect this pardon will be very popular with the media. After all, turkeys are closely related to vultures. (Je m’attends √† ce que cette gr√Ęce pr√©sidentielle soit tr√®s populaire aupr√®s des m√©dias. Apr√®s tout, les dindes sont tr√®s proches des vautours)

Le pr√©sident Trump lors de la traditionnelle c√©r√©monie de la gr√Ęce de la dinde √† la Maison Blanche.

THANKSGIVING IN HONG KONG

1

Des milliers de manifestants se sont rassembl√©s √† proximit√© du consulat am√©ricain de Hong Kong le jour de Thanksgiving pour remercier les Etats-Unis d’avoir adopt√© le Hong Kong Human Rights And Democracy Act. Cette nouvelle l√©gislation, qui permettra notamment de sanctionner les individus responsables de violations des droits de l’homme √† Hong Kong, a √©t√© r√©cemment adopt√©e par le Congr√®s et sign√©e cette semaine par le pr√©sident Trump. (Ce dernier avait laiss√© entendre qu’il pourrait y opposer son veto, mais il ne l’a finalement pas fait).

Les manifestants hongkongais ont une nouvelle fois brandi des drapeaux am√©ricains et entonn√© l’hymne national des Etats-Unis, comme le montre cette vid√©o du South China Morning Post.

Le ministre chinois des Affaires √Čtrang√®res a accus√© les Etats-Unis d’intervenir dans les affaires domestiques chinoises et de « soutenir des criminels violents ».

LE H√ČROS DE LA SEMAINE

Quelques jours avant de célébrer Thanksgiving, les Américains ont enfin pu faire la connaissance de leur nouveau héros, dont une seule photo avait jusque-là été déclassifiée.

Nous parlons √©videmment de Conan, le chien qui s’est bless√© en poursuivant Abou Bakr Al-Baghdadi dans un tunnel lors du raid ayant conduit √† la mort du leader de l’Etat Islamique en Syrie.

Conan, aujourd’hui totalement r√©tabli, a √©t√© re√ßu par le vice-pr√©sident Mike Pence et le pr√©sident Trump dans le Bureau Ovale. Le pr√©sident lui a m√™me remis une m√©daille pour sa bravoure.

2

Conan a ensuite √©t√© pr√©sent√© √† la presse dans le jardin de la Maison Blanche. Les journalistes avaient √©t√© convoqu√©s pour un « √©v√©nement surprise ». Conan a √©videmment √©t√© film√© et photographi√© sous tous les angles. Le pr√©sident Trump l’a d√©crit comme « probablement le chien le plus c√©l√®bre du monde ». Il a aussi expliqu√© en plaisantant aux journalistes qu’ils √©taient en s√©curit√© parce que Conan n’√©tait pas dans un mauvais jour, mais qu’il pourrait vaincre en duel n’importe quel homme non arm√©.

Si le pr√©sident et la First Lady sont rest√©s √† distance respectable du chien, ce n’est pas le cas de Mike Pence, dont on sait qu’il aime beaucoup les animaux. Et il nous a sembl√© assez √©vident que Conan appr√©ciait beaucoup le vice-pr√©sident…..

LA LOI DE LA SEMAINE

Conan aura certainement √©t√© heureux d’apprendre que la torture inflig√©e aux animaux est d√©sormais un crime f√©d√©ral aux Etats-Unis. Le pr√©sident Trump a effectivement sign√© cette semaine le PACT Act (abr√©viation de Preventing Animal Cruelty and Torture Act), une nouvelle loi qui fait de la torture inflig√©e aux animaux un crime f√©d√©ral passible de fortes amendes et, dans certains cas, d‚Äôune peine pouvant aller jusqu‚Äô√† sept ans de prison. La l√©gislation avait √©t√© r√©cemment adopt√©e par les deux chambres du Congr√®s.

Des lois punissant la torture animale existaient d√©j√† dans les diff√©rents √©tats am√©ricains, mais curieusement pas au niveau f√©d√©ral (sauf si l’auteur des violences filmait ses actes dans le but de revendre ensuite les vid√©os). Les auteurs d’actes de torture sur des animaux √©taient donc susceptibles d’√©chapper √† toute poursuite judiciaire s’ils passaient √† l’acte sur des terres appartenant √† l’√©tat f√©d√©ral. Ce ne sera d√©sormais plus le cas.

LE PHOTOMONTAGE DE LA SEMAINE

Sans aucune explication, le pr√©sident Trump a publi√© sur Twitter ce photomontage de son visage sur le corps de Rocky Balboa…

5

LES DERNI√ąRES NOUVELLES DE L’IMPEACHMENT INQUIRY

Pas grand-chose à signaler cette semaine.

Le House Intelligence Committee transmettra bient√īt un rapport pr√©sentant les conclusions de son enqu√™te au House Judiciary Committee, qui aura la charge de d√©cider s’il y a lieu de r√©diger un acte d’accusation contre le pr√©sident Trump.

Le pr√©sident du House Judiciary Committee, Jerry Nadler, a annonc√© qu’une audition publique aurait lieu le 4 d√©cembre pour discuter des « bases historiques et constitutionnelles de l’impeachment ». Plusieurs juristes et constitutionnalistes y participeront. Jerry Nadler a √©galement invit√© le pr√©sident Trump et/ou ses avocats √† participer √† l’audition s’ils le d√©sirent.

ROAD TO 2020

Les candidats √† l’√©lection pr√©sidentielle ont fait une petite pause pour Thanksgiving, mais la campagne a repris ce week-end. Joe Biden vient notamment d’entamer une tourn√©e baptis√©e No Malarkey Tour en Iowa.

  • Le mot de la semaine

MALARKEY. Ce mot un peu d√©suet, qui a semble-t-il connu son heure de gloire au d√©but du vingti√®me si√®cle, peut √™tre utilis√© pour d√©signer un discours insens√©, stupide ou peu sinc√®re. Ou tout cela √† la fois. C’est un mot qu’affectionne particuli√®rement Joe Biden. √Ä tel point qu’il a d√©cid√© de parcourir l’Iowa √† bord d’un autocar sur lequel on peut lire le slogan No Malarkey!.

3

Le No Malarkey! de Joe Biden semble tout autant s’adresser √† Donald Trump et √† ses mensonges r√©p√©t√©s qu’√† plusieurs de ses adversaires √† l’investiture d√©mocrate, notamment Bernie Sanders et Elizabeth Warren. Biden accuse en effet r√©guli√®rement Sanders et Warren de faire des promesses impossibles √† tenir aux √©lecteurs.

  • Le sondage de la semaine

Intentions de vote à la primaire démocrate du New Hampshire (Sondage Suffolk/Boston Globe)

Bernie Sanders 16%

Elizabeth Warren 14%

Pete Buttigieg 13%

Joe Biden 12%

Tulsi Gabbard 6%

Andrew Yang 4%

Kamala Harris 3%

Cory Booker 2%

Tom Steyer 2%

Steve Bullock 1%

Juli√°n Castro 1%

John Delaney 1%

Amy Klobuchar 1%

Deval Patrick 1%

  • Le podcast de la semaine

What’s the future of the Republican party?

Dans ce podcast, The Economist dresse intelligemment le portrait des trois autres candidats r√©publicains √† la pr√©sidence – Bill Weld, Joe Walsh et Mark Sanford* – et leur donne la parole. Cela ne dure qu’une petite demi-heure et c’est tr√®s instructif. Nous vous le recommandons.

*Mark Sanford a mis un terme à sa campagne présidentielle après que le podcast ait été enregistré

LE TWEET DE LA SEMAINE

Le tweet de Thanksgiving de Michelle Obama. Les filles du 44√®me pr√©sident des Etats-Unis ont bien grandi…

4


BONUS – L’ARTICLE DE LA SEMAINE ūü¶Ě

This raccoon could have been a president’s Thanksgiving meal. It became a White House pet instead.

Cet article raconte l’histoire du raton-laveur qui a v√©cu √† la Maison Blanche avec le pr√©sident Calvin Coolidge. Il avait √©t√© envoy√© √† la Maison Blanche dans une bo√ģte en novembre 1926 par un r√©sident du Mississippi qui sugg√©rait au pr√©sident de le manger comme repas de Thanksgiving ! L’article nous apprend que dans les ann√©es 1920, il n’√©tait pas si rare de consommer de la viande de raton-laveur dans certaines r√©gions des Etats-Unis. Leur fourrure √©tait aussi tr√®s fr√©quemment utilis√©e pour fabriquer des manteaux. Mais Calvin Coolidge et son √©pouse, qui aimaient beaucoup les animaux, ont refus√© de manger le raton-laveur. Ils l’ont baptis√©e Rebecca et l’ont gard√©e comme animal de compagnie.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Google. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.