WEEKLY NEWS FLASH #204

Pendant que Boris Johnson remportait les élections législatives au Royaume-Uni et que Aung San Suu Kyi témoignait devant la Cour pénale internationale de La Haye, voici ce qu’il se passait aux Etats-Unis d’Amérique…

« IMPEACHING DONALD JOHN TRUMP, PRESIDENT OF THE UNITED STATES, FOR HIGH CRIMES AND MISDEMEANORS

ARTICLE I: ABUSE OF POWER

ARTICLE II : OBSTRUCTION OF CONGRESS »

Le comité judiciaire de la Chambre des Représentants (House Judiciary Committee) a rédigé puis voté en faveur de l’adoption d’un acte d’accusation (articles of impeachment) contre le président Trump (23-17). Tous les Démocrates membres du comité ont voté en faveur de l’adoption de l’acte d’accusation. Tous les Républicains membres du comité ont voté contre. Deux chefs d’accusation ont été retenus contre le président: abus de pouvoir et entrave au Congrès. Vous pouvez lire l’acte d’accusation (9 pages) en cliquant sur le lien ci-dessous.

https://judiciary.house.gov/sites/democrats.judiciary.house.gov/files/documents/Articles%20of%20Impeachment.pdf

L’Article I accuse le président d’abus de pouvoir. Il lui est reproché d’avoir abusé de son pouvoir pour faire pression sur l’Ukraine afin d’obtenir l’ouverture d’enquêtes qui auraient pu contribuer à sa réélection.

L’Article II accuse le président d’entrave au Congrès. Il lui est reproché d’avoir nui au bon déroulement de l’impeachment inquiry menée par le Congrès en empêchant plusieurs potentiels témoins clés d’être interrogés par les comités compétents.

L’acte d’accusation va désormais faire l’objet d’un vote à la Chambre des Représentants. Ce vote devrait avoir lieu dans les prochains jours. Si la majorité des députés vote en faveur de l’impeachment de Donald Trump, le Sénat prendra le relais et organisera le procès du président, à l’issue duquel les sénateurs devront se prononcer pour ou contre sa destitution.

LES DÉMOCRATES ANNONCENT QU’ILS VOTERONT EN FAVEUR DE L’ADOPTION DU USMCA

Une heure à peine après avoir dévoilé leur acte d’accusation contre le président Trump, les Démocrates du Congrès annonçaient avoir trouvé un accord avec la Maison Blanche concernant l’adoption du USMCA (United States-Mexico-Canada Agreement). Ce nouveau traité de libre-échange entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada doit remplacer le NAFTA (ou ALENA en français, pour Accord de libre-échange nord-américain), qui est entré en vigueur en 1994.

L’une des promesses de Donald Trump lors de sa campagne électorale de 2016 était de remplacer le NAFTA par un traité plus avantageux pour les Américains. Son administration s’est attelée à cette tâche dès le début de son mandat. Après de longues négociations avec le Canada et le Mexique, le nouveau traité, baptisé USMCA, avait finalement été signé par les chefs d’état des trois pays à l’automne dernier. Mais le Congrès américain ne l’a toujours pas ratifié. Depuis plus d’un an, les Démocrates négociaient avec la Maison Blanche pour obtenir certaines améliorations du texte en échange de leur soutien. Le texte a été quelque peu modifié et les Démocrates sont désormais prêts à voter en faveur de son adoption. La plus grande organisation syndicale américaine, l’AFL-CIO, a également déclaré qu’elle était favorable à l’adoption de ce nouveau traité.

Le vote à la Chambre des Représentants devrait avoir lieu dans les prochains jours. Au Sénat, il devrait être organisé après le procès du président Trump.

Les principales nouveautés du USMCA

Le USMCA n’est en réalité pas un tout nouveau traité. Il s’agit plutôt d’un NAFTA remanié. La structure du marché commun nord-américain reste inchangée.

Voici les principales nouveautés contenues dans le USMCA:

∗ Au moins 75% des pièces composant les voitures et camions vendus aux Etats-Unis doivent avoir été fabriquées aux Etats-Unis, au Canada ou au Mexique, contre 62,5% dans le NAFTA actuel.

∗ De plus, au moins 30% de ces pièces doivent avoir été fabriquées par des travailleurs gagnant au minimum $16 de l’heure. Ce chiffre montera à 40% en 2023.

∗ Le Mexique accepte de modifier sa législation pour garantir davantage de droits aux travailleurs. L’administration Trump espère que cela contribuera à terme à une hausse des salaires au Mexique, ce qui rendrait les délocalisations dans ce pays moins attrayantes pour les entreprises américaines.

∗ Le Canada accepte d’ouvrir davantage son marché aux produits laitiers américains. Jusqu’ici, le gouvernement canadien réglementait la quantité de produits laitiers pouvant être importés de l’étranger et taxait fortement les produits laitiers américains importés. Ces mesures protectionnistes étaient dénoncées depuis longtemps par les Etats-Unis. Grâce à la signature du USMCA, les agriculteurs américains pourront désormais exporter davantage de produits laitiers au Canada.

∗ Des règles plus strictes sont adoptées en termes de protection de l’environnement. Par exemple, de nouvelles règles sont mises en place pour protéger davantage la faune marine de la pollution et de la surpêche.

∗ Le USMCA devra être réévalué six ans après son entrée en vigueur. Les trois pays signataires devront alors choisir de le prolonger pour 16 années supplémentaires ou de le réviser.

LES DOCUMENTS DE LA SEMAINE

The Afghanistan Papers, publiés par le Washington Post. Ces documents démontrent que trois administrations américaines successives (Bush, Obama et Trump) ont régulièrement menti au public américain au sujet de la situation réelle en Afghanistan. En résumé, le gouvernement américain a fait croire au public que l’armée américaine faisait des progrès sur le terrain tout en sachant que ce n’était en réalité pas le cas.

Quelques chiffres

Pour rappel, la guerre d’Afghanistan, lancée en 2001, est le plus long conflit de l’histoire des Etats-Unis. Elle dure depuis 18 ans.

Au cours de ces 18 années, 775,000 soldats américains ont été déployés en Afghanistan. 2,300 y sont morts et 20,589 y ont été blessés. 1,145 soldats de l’OTAN ou d’autres pays alliés des Etats-Unis sont également morts au combat. Dans le même temps, on estime que plus de 64,000 membres des forces de sécurité afghanes, 42,000 Talibans ou autres insurgés et 43,000 civils afghans ont été tués.

4
Le coût de la guerre en Afghanistan: 157,000 morts depuis 2001 (Source: Washington Post)

Le Pentagone a dépensé 934 milliards de dollars pour la guerre en Afghanistan.

Le gouvernement américain a investi 133 milliards de dollars pour l’aide au développement en Afghanistan. C’est davantage que le coût total du Plan Marshall en Europe après la Seconde Guerre Mondiale. Et pour quels résultats? À titre d’exemple, 8 milliards de dollars ont été investis dans la lutte contre le commerce de l’opium, mais l’Afghanistan reste le plus gros producteur mondial de cette drogue (82% de la production mondiale).

À l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 13,000 soldats américains sont toujours déployés en Afghanistan. L’administration Trump a récemment déclaré vouloir réduire ce nombre de 13,000 à 8,000. Des négociations de paix controversées sont également en cours entre l’administration Trump et les Talibans.

À lire pour en savoir plus

The Afghanistan Papers. At war with the truth. 

LA RÉSOLUTION DE LA SEMAINE

Le Sénat américain a adopté à l’unanimité une résolution reconnaissant le génocide arménien perpétré par la Turquie au début du vingtième siècle. Cette résolution a été rédigée par les sénateurs Ted Cruz (R) et Bob Menendez (D). Une résolution semblable avait déjà été adoptée à la Chambre des Représentants. Le gouvernement turc, très mécontent, a affirmé que l’adoption de cette résolution mettait en danger la relation bilatérale entre la Turquie et les Etats-Unis.

LA CONFIRMATION DE LA SEMAINE

Le Sénat a confirmé la nomination de John Sullivan, jusqu’ici numéro 2 du Département d’Etat, au poste d’ambassadeur en Russie (70-22). Il succède à Jon Huntsman.

LA PERSONNALITÉ DE LA SEMAINE

1

Greta Thunberg. Le magazine TIME a désigné la jeune activiste écologiste suédoise comme « personne de l’année ». Ce choix ne fait pas l’unanimité. Certains estiment que le titre aurait plutôt dû être attribué aux diplomates américains qui ont témoigné contre le président Trump au Congrès ou aux manifestants pro-démocratie hongkongais.

Le président Trump a qualifié le choix du TIME de « ridicule » sur Twitter et a ajouté que Greta Thunberg devrait apprendre à gérer sa colère.

2
Traduction: C’est tellement ridicule. Greta doit apprendre à gérer sa colère, puis aller voir un bon vieux film avec un ami! Détends-toi Greta, détends-toi!

ROAD TO 2020

Cette semaine, Elizabeth Warren a reçu le soutien de Megan Rapinoe, Bernie Sanders a apporté puis retiré son soutien à Cenk Uygur et un membre de la famille Bush a annoncé sa candidature aux prochaines élections législatives.

  • Elizabeth Warren propose un Blue New Deal pour protéger les océans

3

Elizabeth Warren étoffe son programme électoral. Elle a dévoilé cette semaine une proposition de Blue New Deal pour protéger les océans. Le Blue New Deal consisterait entre autres à développer des projets d’éoliennes offshore ou à étendre la superficie des sanctuaires marins.

  • Megan Rapinoe apporte son soutien à Elizabeth Warren

La star du football féminin Megan Rapinoe, capitaine de l’équipe nationale américaine qui a remporté la dernière Coupe du monde et Ballon d’Or féminin, a apporté son soutien à Elizabeth Warren.

  • Bernie Sanders apporte puis retire son soutien à Cenk Uygur

Lorsque Bernie Sanders a annoncé qu’il apportait son soutien à Cenk Uygur, l’un des candidats démocrates à la Chambre des Représentants dans la 25ème circonscription de Californie, cela a tout de suite fait des vagues. Cenk Uygur est en effet un activiste qui est loin de faire l’unanimité. Créateur de la chaîne YouTube The Young Turks, il a multiplié les déclarations controversées au fil des ans, notamment au sujet des femmes. En 1999, il avait par exemple déclaré que les femmes étaient « des créatures mal conçues qui ne souhaitent pas avoir suffisamment de relations sexuelles pour permettre d’assurer à la race humaine une vie paisible et fructueuse ». Cenk Uygur renie aujourd’hui certaines de ses déclarations passées et affirme que sa vision des femmes a changé.

Plus récemment, en 2013, il avait affirmé que la zoophilie devrait être légalisée si elle procure du plaisir aux animaux.

If I were the benevolent dictator of the world, I would legalize bestiality where you are pleasuring the animal. (Si j’étais le dictateur bienveillant du monde, je légaliserais la zoophilie dans les cas où vous donnez du plaisir à l’animal)

Certains supporters de Bernie Sanders lui ont rapidement fait comprendre qu’ils n’étaient pas contents de sa décision de soutenir ouvertement Cenk Uygur. Le groupe California Young Democrats, qui soutient Sanders, a par exemple critiqué cette décision et appelé le sénateur du Vermont à faire marche arrière. Et c’est précisément ce que Sanders a fait. Moins de 24 heures après avoir annoncé son soutien à Cenk Uygur, il revenait sur sa décision, affirmant avoir « entendu la frustration » de ses supporters.

  • À vos agendas !

Pour rappel, le dernier débat démocrate de l’année 2019 aura lieu ce jeudi 19 décembre à Los Angeles. Mais nous voudrions ici vous parler des débats suivants…

Cette semaine, le Parti Démocrate a confirmé que six débats supplémentaires auraient bien lieu en 2020 et a dévoilé le calendrier des quatre premiers:

14 janvier, à Des Moines, Iowa, organisé par CNN et le Des Moines Register (Ce débat sera le dernier avant la première échéance électorale, à savoir le caucus de l’Iowa, qui aura lieu le 3 février)

7 février, à Manchester, New Hampshire, organisé par ABC, WMUR-TV et Apple News

19 février, à Las Vegas, Nevada, organisé par NBC News, MSNBC et le Nevada Independent

25 février, à Charleston, Caroline du Sud, organisé par CBS News, le Congressional Black Caucus Institute et Twitter

  • Bientôt un membre de la famille Bush au Congrès?

C’est officiel. L’un des petits-fils de l’ancien président George H.W. Bush est candidat à la Chambre des Représentants dans la 22ème circonscription du Texas. Pierce Bush tentera de succéder à Pete Olson, le député républicain sortant, qui a décidé de ne pas se représenter.

Pierce Bush est le fils de Neil Bush, frère de George W. Bush et Jeb Bush. Il n’a encore jamais fait de politique. Il dirigeait jusqu’ici l’organisation texane Big Brothers Big Sisters Lone Star, qui vient en aide aux jeunes en difficulté.

LA PHOTO DE LA SEMAINE

VIETNAM-US-RIGHTS

L’ex-First Lady Michelle Obama en voyage au Vietnam avec l’actrice Julia Roberts et Jenna Bush Hager, animatrice de télévision et fille de l’ancien président George W. Bush. Le voyage avait pour but de militer en faveur de l’éducation des filles, l’un des combats que continue de mener Michelle Obama. D’après les chiffres de l’UNESCO, 98 millions d’adolescentes à travers le monde ne sont toujours pas scolarisées.

L’AUTRE PHOTO DE LA SEMAINE

6

Cette photo a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il s’agit de la crèche de Noël très particulière réalisée par une église méthodiste située non loin de Los Angeles. Jésus, la vierge Marie et Joseph sont enfermés dans trois cages et séparés les uns des autres. L’église dit avoir voulu faire passer un message et dénoncer le traitement réservé aux migrants arrêtés aux Etats-Unis après avoir franchi illégalement la frontière avec le Mexique. D’après le pasteur de l’église, le sort de Marie et Joseph fuyant l’Egypte pour sauver leur fils après que le roi Hérode ait décrété de faire assassiner tous les nouveau-nés masculins est comparable au sort des réfugiés qui demandent l’asile aux Etats-Unis.

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.