WEEKLY NEWS FLASH #18

Chers lecteurs, voici le dernier Weekly News Flash de l’année 2015 ! Il revient sur l’actualité des quinze derniers jours et il y a pas mal de choses à raconter… Attachez vos ceintures !

LES DERNIERS DÉBATS DE L’ANNÉE 2015

Les derniers débats de l’année 2015 ont eu lieu respectivement mardi 15 décembre pour les Républicains et samedi 19 décembre pour les Démocrates. Le compte-rendu du débat républicain est disponible ici. Nous devons encore rédiger celui du débat démocrate. Nous pensons pouvoir le publier d’ici la fin de la semaine. Un peu de patience donc…

LE SONDAGE DE LA QUINZAINE

Voici les résultats du dernier sondage CNN sur les intentions de vote aux primaires républicaines. Il a été réalisé quelques jours après le dernier débat républicain.

Donald Trump 39%

Ted Cruz 18%

Ben Carson 10%

Marco Rubio 10%

Chris Christie 5%

Rand Paul 4%

Jeb Bush 3%

Mike Huckabee 2%

John Kasich 2%

Carly Fiorina 1%

Donald Trump est donc toujours largement en tête. Le quatuor Trump-Cruz-Carson-Rubio s’impose de plus en plus comme le quatuor des favoris à l’investiture puisqu’il rassemble désormais 77% des intentions de vote. D’autre part, Jeb Bush reste bloqué à 3%. Sa bonne performance lors du dernier débat et ses attaques contre Trump ne semblent donc avoir eu aucun effet tangible pour le moment.

Voici un tableau qui vous permettra d’observer l’évolution des différents candidats dans les sondages réalisés par CNN depuis le mois de septembre.

Source: CNN
Source: CNN

LE HAPPY HOUR DEBATE ? NON, MERCI !

Puisque l’on a mentionné les débats, sachez que Fox Business, qui organisera le prochain débat républicain le 14 janvier, a fait part de sa volonté de réduire le nombre de participants au débat principal à six candidats. Ce qui a rendu Rand Paul furieux. Il a déclaré que s’il faisait partie des candidats évincés de la scène principale, il refuserait de participer à un Happy Hour Debate.

I won’t participate in any kind of second-tier debate. (Je ne participerai à aucune sorte de débat de seconde zone)

Paul estime que reléguer des candidats au Happy Hour Debate quinze jours avant la première échéance électorale (le caucus de l’Iowa le 1er février) serait profondément injuste. D’autant plus que les sondages ne sont d’après lui pas une science exacte. Il a d’ailleurs regretté qu’ils aient autant d’importance depuis le début de la campagne. Paul en a aussi profité pour égratigner Donald Trump.

We have elevated someone who is completely an unserious candidate who should scare us to death, and he might actually win. And you’re going to exclude from the stage people who are serious, who have serious ideas about the country? So really it’s shame on the media if that’s what happens. (Nous avons magnifié quelqu’un qui est un candidat pas du tout sérieux qui devrait nous effrayer, et il pourrait vraiment gagner. Et vous allez exclure de la scène des gens qui sont sérieux, qui ont des idées sérieuses pour le pays? Ce sera vraiment une honte pour les médias si cela se produit)

On verra si le message parvient aux oreilles des responsables de Fox Business

L’ABANDON DE LINDSEY GRAHAM

C’est une information importante. Lindsey Graham a annoncé qu’il mettait un terme à sa campagne pour l’élection présidentielle. C’est le quatrième candidat républicain à renoncer après Rick Perry, Scott Walker et Bobby Jindal. Graham n’est jamais parvenu à dépasser la barre des 1% d’intentions de vote dans les sondages, malgré de bonnes performances lors de certains Happy Hour Debates. Il regrette d’ailleurs d’avoir dû se contenter de ces débats de second rang. Il a ainsi déclaré sur CNN :

My biggest problem is a lot of people like what I say, but not a lot of people hear it. (Mon plus gros problème est que beaucoup de gens aiment ce que je dis, mais peu de gens l’entendent)

Graham était soutenu par son vieil ami John McCain, qui a même fait campagne à ses côtés dans le New Hampshire. Dans un communiqué, McCain estimait que le Parti Républicain perdait « le plus qualifié, réfléchi, courageux et honnête » de ses candidats à la présidence. On ignore pour l’instant s’il soutiendra ouvertement un autre candidat. De même, Graham a déclaré ne pas encore savoir s’il soutiendrait ouvertement l’un de ses anciens adversaires.

Graham a été réélu au Sénat en 2014 pour un mandat de six ans. Il va donc continuer d’exercer son mandat de sénateur jusqu’en 2020.

BUG INFORMATIQUE ET VOL DE DONNÉES CHEZ LES DÉMOCRATES

Vendredi 18 décembre. BREAKING NEWS. On apprend que le Parti Démocrate a décidé de retirer à l’équipe de campagne de Bernie Sanders le droit d’accéder à sa précieuse base de données (voter database). Mais pourquoi? Que s’est-il passé? Quelques explications s’imposent.

Le Parti Démocrate possède une base de données informatique qu’il a constituée au fil des années et qui rassemble des informations sur un grand nombre d’électeurs. Tous les candidats aux primaires du parti ont accès à cette base de données, qui constitue un outil important. En effet, le contact direct avec les électeurs est encore un moyen privilégié de faire campagne aux Etats-Unis. Les candidats disposent d’une armée de volontaires qui contactent bénévolement les électeurs potentiels par téléphone ou par e-mail. Ils font aussi régulièrement du porte à porte pour aller à leur rencontre et tenter de les convaincre. Mais le pays est immense et la base de données peut donc s’avérer très utile. Elle peut permettre à une équipe de campagne de cibler plus efficacement les électeurs à contacter en priorité.

Mais, et c’est là que cela se complique, chaque équipe peut ajouter de nouvelles informations à la base de données, sans que celles-ci soient visibles par les équipes des autres candidats. Prenons un exemple simple et totalement imaginaire. Imaginons que les informations suivantes soient disponibles au sujet de Mr. Brown dans la base de données du Parti Démocrate :

Daniel Brown

Sexe: Masculin

Situation familiale: Marié, 3 enfants

Profession: Avocat

Affiliation politique: Démocrate

Adresse: 154 Monroe Street, Manchester, New Hampshire

Numéro de téléphone : xx-xxxxxxxx-xx

Ces informations figurant dans la base de données du parti sont donc accessibles par les équipes de tous les candidats aux primaires (Clinton, Sanders et O’Malley). Imaginons maintenant que des membres de l’équipe de campagne d’Hillary Clinton aient obtenu des informations supplémentaires au sujet de Mr. Brown. Par exemple, le fait qu’il ait déjà voté pour Hillary Clinton (et non pour Barack Obama) lors des primaires démocrates de 2008. Ils peuvent ajouter cette information à la fiche de Mr. Brown sans qu’elle soit visible par les équipes de campagne de Bernie Sanders et de Martin O’Malley. De même, l’équipe de campagne de Bernie Sanders pourrait ajouter que Mr. Brown a récemment commandé un t-shirt sur la boutique en ligne du site web de Bernie Sanders, et cette information ne serait pas visible par les équipes d’Hillary Clinton et de Martin O’Malley. Voilà pour la théorie.

En pratique, un bug informatique s’est produit et a rendu les données confidentielles ajoutées par l’équipe de campagne d’Hillary Clinton accessibles à tous. Des membres de l’équipe de Bernie Sanders en ont profité pour y accéder et pour les télécharger, alors qu’ils n’auraient jamais dû en avoir connaissance. L’équipe de campagne d’Hillary Clinton s’est rapidement plainte auprès de la direction du parti et s’est empressée de révéler l’affaire à la presse. Voilà pourquoi le Parti Démocrate a décidé de sanctionner Bernie Sanders et son équipe en leur interdisant totalement l’accès à la précieuse base de données. Bernie Sanders a reconnu que des membres de son équipe avaient commis une faute et a assuré que les coupables seraient sanctionnés. Mais il s’en est également pris au Parti Démocrate, estimant que la sanction prise par ce dernier était excessive. D’après lui, le parti tenterait de profiter de l’événement pour saboter sa campagne et favoriser Hillary Clinton (ndlr: ce n’est pas la première fois que la direction du parti est accusée de vouloir favoriser Clinton. Martin O’Malley avait déjà porté de telles accusations, notamment en raison du faible nombre de débats organisés et de leur programmation à des dates susceptibles d’attirer peu de téléspectateurs). Sanders a même menacé d’intenter une action en justice ! Au bout de seulement 24 heures, le parti faisait machine arrière et autorisait de nouveau l’équipe de Sanders à utiliser la fameuse base de données.

Le débat démocrate avait lieu quelques heures plus tard. Bernie Sanders et Hillary Clinton ont évidemment été interrogés au sujet de cette affaire. Ils ont joué la carte de l’apaisement. Sanders s’est excusé auprès de Clinton (et auprès de ses supporters) et a assuré que tous les membres de son équipe impliqués dans le téléchargement illicite des données seraient licenciés (ndlr: 3 membres de l’équipe de Sanders ont effectivement été licenciés depuis lors). Hillary Clinton a accepté les excuses de Sanders et a rapidement demandé à ce que l’on passe à autre chose et à ce que l’on aborde les « vrais sujets » qui préoccupent les américains. C’est donc la réconciliation qui a été affichée sur le devant de la scène mais les tensions entre les deux équipes resteraient très fortes en coulisses.

LA PROMESSE D’HILLARY CLINTON

Hillary Clinton a fait une nouvelle promesse de campagne importante. Elle s’engage en cas d’élection à consacrer 2 milliards de dollars par an à la recherche sur la maladie d’Alzheimer, ce qui devrait permettre de trouver un remède à la maladie d’ici 2025.

Traduction: Nous pouvons prévenir, traiter efficacement, et rendre un remède possible pour Alzheimer d'ici 2025.
Traduction: Nous pouvons prévenir, traiter efficacement, et rendre un remède possible pour Alzheimer d’ici 2025.

Cinq millions d’américains sont aujourd’hui touchés par la maladie d’Alzheimer.

CARNET ROSE

Puisque l’on parle d’Hillary Clinton, c’est l’occasion de vous dire qu’elle et son mari Bill seront bientôt grands-parents pour la seconde fois. Leur fille Chelsea a en effet annoncé qu’elle était enceinte d’un deuxième enfant. Naissance prévue l’été prochain.

BEN CARSON EN DANGER ?

Ben Carson, qui s’était rendu dans des camps de réfugiés en Jordanie il y a quelques semaines, a annoncé qu’il annulait deux autres voyages. L’un devait le mener en Israël et l’autre dans trois pays africains (Nigeria, Kenya et Zambie). Il a expliqué avoir annulé ces voyages pour des raisons de sécurité, sans donner plus de détails. Ce seraient même les services secrets qui lui auraient recommandé de prendre cette décision. Ben Carson et Donald Trump sont les deux seuls candidats à la présidence qui bénéficient actuellement de la protection des services secrets.

VLADIMIR POUTINE ET DONALD TRUMP

Voici ce que Vladimir Poutine a déclaré au sujet de Donald Trump lors d’une conférence de presse :

He is a bright and talented person without any doubt. (Il est sans aucun doute une personne brillante et talentueuse)

Réaction de Trump :

It is always a great honor to be so nicely complimented by a man so highly respected within his own country and beyond. (C’est toujours un grand honneur d’être si gentiment complimenté par un homme si respecté dans son propre pays et au-delà)

Trump a toujours déclaré qu’il pensait pouvoir bien s’entendre avec Poutine s’il était élu et pouvoir ainsi réchauffer les relations américano-russes. À l’inverse, beaucoup d’autres candidats républicains se montrent très critiques vis-à-vis de Poutine, notamment en raison de son intervention en Ukraine, de son soutien au régime de Bachar El-Assad en Syrie et du non-respect de certains principes démocratiques dans son propre pays. Marco Rubio l’a par exemple carrément qualifié à plusieurs reprises de « gangster » lors des débats. Il ne serait donc pas étonnant que certains adversaires de Trump utilisent à l’avenir les éloges de Poutine à son égard comme un argument contre lui.

LE RAPPORT MÉDICAL DE DONALD TRUMP

Donald Trump a rendu public un bilan médical très positif signé par son médecin. Celui-ci assure même que :

If elected, Mr. Trump, I can state unequivocally, will be the healthiest individual ever elected to the presidency. (Je peux déclarer explicitement que s’il est élu, Mr. Trump sera l’individu en meilleure santé jamais élu à la présidence)

Nous voilà rassurés.

DONALD TRUMP ÉLU MENTEUR DE L’ANNÉE

Le site web PolitiFact – qui analyse les déclarations des hommes et femmes politiques et vérifie si elles sont plus ou moins véridiques ou mensongères – attribue chaque année le trophée peu enviable de Lie of the year (mensonge de l’année). Et c’est Donald Trump qui a été élu cette année. Le site a précisé qu’il avait été difficile d’isoler une déclaration mensongère de Trump en particulier et que le trophée lui était donc remis pour l’ensemble de ses déclarations.

PolitiFact designates the many campaign misstatements of Donald Trump as our 2015 Lie of the Year. (PolitiFact nomme les nombreuses déclarations de campagne inexactes de Donald Trump comme mensonge de l’année 2015)

PolitiFact explique que 76% des déclarations de Donald Trump qui ont été examinées se sont révélées être partiellement ou totalement mensongères. Un record ! Donald Trump s’est empressé de réagir en affirmant que PolitiFact était une publication « malhonnête ». Le site est pourtant réputé sérieux et a d’ailleurs déjà été récompensé par un prix Pulitzer.

UN DESSIN POLÉMIQUE

Ted Cruz s’est montré très en colère suite à la publication d’une caricature d’Ann Telnaes, une dessinatrice du Washington Post. Le dessin le représentait déguisé en Père Noël et tenant en laisse deux petits singes représentant ses deux filles, âgées de sept et quatre ans. La dessinatrice entendait ainsi se moquer du fait que Ted Cruz utilise ses filles comme un instrument dans le cadre de sa campagne électorale. Elles apparaissaient notamment dans une vidéo mise récemment en ligne par le candidat. C’est évidemment le fait que les deux petites filles soient transformées en singes qui a choqué. Ted Cruz s’est indigné, estimant que les caricaturistes ne devaient s’en prendre qu’aux candidats mais laisser leurs enfants en dehors de tout cela. Il a même été soutenu par Marco Rubio, alors que les deux candidats venaient de s’affronter durement lors du débat républicain qui s’était tenu quelques jours auparavant. Dans un tweet, Rubio qualifiait le dessin de « répugnant ». Jeb Bush n’a pas publié de tweet mais interrogé au sujet du dessin lors d’une interview, il a déclaré qu’il comprenait la colère de Ted Cruz.

This is off limits and Ted Cruz was absolutely right to be outraged. (Cela dépasse les limites et Ted Cruz avait tout à fait raison d’être révolté)

Face à la vague d’indignation suscitée (y compris chez bon nombre de lecteurs), le Washington Post a rapidement pris la décision de retirer le dessin de son site web. On trouve désormais à la place ce petit mot rédigé par l’un des responsables du journal :

It’s generally been the policy of our editorial section to leave children out of it. I failed to look at this cartoon before it was published. I understand why Ann thought an exception to the policy was warranted in this case, but I do not agree. (La politique de notre section éditoriale a généralement été d’en exclure les enfants. Je n’ai pas pu regarder ce dessin avant qu’il ne soit publié. Je comprends pourquoi Ann a pensé qu’une exception à notre politique pouvait être justifiée dans ce cas, mais je ne suis pas d’accord avec elle)

Ann Telnaes, l’auteure du dessin, a bien été obligée de respecter la décision de sa direction et a également supprimé son dessin de son compte Twitter personnel. Mais elle semble toutefois continuer de penser qu’il n’avait rien de scandaleux, comme en témoigne le tweet suivant :

Traduction: Ted Cruz a mis ses enfants dans une publicité politique - ne commencez pas à crier au scandale quand des caricaturistes les dessinent.
Traduction: Ted Cruz a mis ses enfants dans une publicité politique – ne commencez pas à crier au scandale quand des caricaturistes les dessinent.

Le tweet renvoie à la vidéo de Noël de Ted Cruz mettant en scène sa famille. La dessinatrice affirme donc que si Cruz a lui-même décidé de mettre ses filles au devant de la scène, il ne peut pas ensuite refuser que les caricaturistes s’emparent du sujet.

LA PEINE DE MORT EN DÉCLIN

Un rapport du Centre d’Information sur la peine de mort suggère que cette dernière serait en déclin aux Etats-Unis. En 2015, 28 personnes ont été exécutées dans le pays. C’est le nombre d’exécutions le plus bas depuis 1991. Le record avait été atteint en 1999, année lors de laquelle 98 personnes avaient été exécutées. Le nombre de condamnations à la peine capitale a lui aussi tendance à diminuer depuis le début des années 2000, comme on peut le voir sur ce graphique. La ligne bleue foncée représente le nombre de condamnations à mort prononcées chaque année et la ligne bleue claire le nombre d’exécutions.

Source: Vox, d'après les chiffres du Death Penalty Information Center
Source: Vox, d’après les chiffres du Death Penalty Information Center

De plus, la peine de mort semble de plus en plus circonscrite à certains états (n’oublions pas qu’un certain nombre d’états l’ont d’ailleurs d’ores et déjà purement et simplement abolie). Ainsi, les 28 exécutions de cette année ont eu lieu dans seulement six états et 86% d’entre elles dans seulement trois états : le Texas, le Missouri et la Géorgie.

LES TWEETS DE RAND PAUL POUR FESTIVUS

Le 23 décembre aux Etats-Unis, on célèbre Festivus, une tradition rendue célèbre par une série télévisée dans les années 90 ! Il s’agit principalement de partager avec sa famille les déceptions de l’année écoulée. Il peut s’agir de déceptions très générales mais l’idée est aussi de dire aux membres de sa famille ce que l’on a à leur reprocher afin de mettre les choses à plat juste avant Noël. Et si l’on vous parle de Festivus, c’est parce que l’un des candidats à la présidence aime particulièrement cette tradition. Il s’agit de Rand Paul. Chaque année, il prend plaisir à partager avec humour ses déceptions sur son compte Twitter. Et en 2015, il avait vraisemblablement décidé de s’en donner à cœur joie.

Il s’en est d’abord pris aux autres candidats à la présidence, Démocrates comme Républicains. Certaines attaques étaient plutôt gentilles, d’autres moins. Voici une petite sélection :

1.

Traduction: Après les débats, Donald Trump est toujours en train d'essayer de nous donner ses cravates made in China en cadeau d'adieu. Etrange.
Traduction: Après les débats, Donald Trump est toujours en train d’essayer de nous donner ses cravates made in China en cadeau d’adieu. Etrange.

2.

Traduction: Mon ami Ted Cruz n'a pas encore promis de publier un executive order déclarant que le "bacon" canadien n'était pas du vrai bacon. Cela me rend suspicieux.
Traduction: Mon ami Ted Cruz n’a pas encore promis de publier un executive order déclarant que le « bacon » canadien n’était pas du vrai bacon. Cela me rend suspicieux.

Rappelons que Ted Cruz est né au Canada.

3.

Traduction: Je n'ai pas de plaintes contre mon confrère médecin Ben Carson parce que je n'ai pas entendu un seul des mots qu'il a prononcés lors des débats.
Traduction: Je n’ai pas de plaintes contre mon confrère médecin Ben Carson parce que je n’ai pas entendu un seul des mots qu’il a prononcés lors des débats.

Si vous avez déjà entendu Ben Carson s’exprimer, vous aurez certainement remarqué qu’il n’a pas un timbre de voix très puissant.

4.

Traduction: A mon ami absent Marco Rubio, je n'ai pas mis ton salaire de plus de 170,000$ dans mon rapport sur le gaspillage aujourd'hui. Mais j'aurais pu.
Traduction: A mon ami absent Marco Rubio, je n’ai pas mis ton salaire de plus de 170,000$ dans mon rapport sur le gaspillage aujourd’hui. Mais j’aurais pu.

Paul et Rubio sont tous deux sénateurs et Paul reproche régulièrement à Rubio d’être trop souvent absent lors des votes au Sénat. Rubio a en effet un taux d’absentéisme élevé, surtout depuis le début de sa campagne électorale pour la présidence. Et le rapport sur le gaspillage auquel fait allusion Paul est un rapport qu’il a publié et qui fait la liste d’un certain nombre de dépenses gouvernementales qu’il juge inutiles.

5.

Traduction: Carly Fiorina n'a AUCUN mal à revenir à temps des pauses publicitaires Hillary Clinton. Je dis ça, je ne dis rien.
Traduction: Carly Fiorina n’a AUCUN mal à revenir à temps des pauses publicitaires Hillary Clinton. Je dis ça, je ne dis rien.

Lors du dernier débat démocrate, Hillary Clinton s’était absentée lors d’une pause publicitaire et était revenue en retard sur scène. Le direct avait repris sans elle et elle s’était excusée en regagnant son podium quelques secondes plus tard, ce qui avait déclenché des rires dans la salle. La séquence avait rapidement fait le buzz sur Internet.

À noter que Carly Fiorina a été la seule à répondre à Rand Paul en reprenant ce tweet et en y ajoutant le commentaire Joyeux Festivus, Rand Paul.

13

6.

Traduction: A mon camarade Bernie Sanders: à moins que tu ne sois le Père Noël, le socialisme vient toujours à manquer de l'argent des autres
Traduction: A mon camarade Bernie Sanders: à moins que tu ne sois le Père Noël, le socialisme vient toujours à manquer de l’argent des autres

7.

Traduction: Le magazine GQ a nommé aujourd'hui Hillary Clinton la cinquième pire personne au monde. Elle devrait essayer de faire mieux l'an prochain. Viser le top !
Traduction: Le magazine GQ a nommé aujourd’hui Hillary Clinton la cinquième pire personne au monde. Elle devrait essayer de faire mieux l’an prochain. Viser le top !

Rand Paul a également publié plusieurs tweets faisant état de sa déception face à certaines dépenses inutiles du gouvernement. Un exemple parmi d’autres :

Traduction: Doléance: Paiement d'une étude pour comprendre pourquoi les américains ne veulent pas utiliser le système métrique. Coût : 188,000$
Traduction: Doléance: Paiement d’une étude pour comprendre pourquoi les américains ne veulent pas utiliser le système métrique. Coût : 188,000$

LE MESSAGE DE NOËL DE BARACK OBAMA

Comme le veut la tradition, le président Obama a délivré un message de Noël à ses compatriotes. Le président profite en général de l’occasion pour remercier les membres de l’armée américaine déployés à l’étranger et qui ne peuvent pas rentrer aux Etats-Unis pour fêter Noël en famille. Barack Obama n’a pas dérogé à la règle. Mais il a aussi choisi de demander aux américains d’avoir une pensée pour les Chrétiens d’Orient en cette période de Noël.

In some areas of the Middle East where church bells have rung for centuries on Christmas Day, this year they will be silent. This silence bears tragic witness to the brutal atrocities committed against these communities by ISIL. (Dans certaines régions du Moyen-Orient où les cloches des églises ont sonné pendant des siècles le jour de Noël, elles resteront cette année silencieuses. Ce silence est le témoin tragique des atrocités brutales commises contre ces communautés par l’Etat Islamique)

Pour souhaiter un joyeux Noël à ses abonnés, la première dame Michelle Obama a quant à elle partagé cette photo sur son compte Twitter.

20

BONUS

Un petit bonus totalement insolite pour terminer. C’est le Texas Monthly qui a révélé cette information un peu folle. Il est possible de se procurer sur Amazon un roman érotique de 73 pages ayant pour héros principal… Ted Cruz ! L’auteure, Lacey Noonan, a déjà écrit plusieurs nouvelles érotiques. L’une d’elles impliquait notamment un célèbre joueur de football américain. Noonan a expliqué au Texas Monthly qu’elle avait commencé à écrire sa nouvelle sur Ted Cruz lorsqu’il était encore le seul candidat en lice à la présidence (ndlr: Cruz est en effet le premier candidat à avoir annoncé publiquement sa candidature à la présidence en mars dernier). Elle déclare qu’elle avait au départ l’intention d’écrire une nouvelle du même type pour chaque candidat mais qu’elle a renoncé à cette idée vu leur nombre important. La publication d’une ou deux autres nouvelles n’est cependant pas à exclure puisqu’elle déclare tout de même avoir quelques idées, notamment en ce qui concerne Donald Trump et Marco Rubio, qu’elle qualifie tout comme Ted Cruz d' »hommes de rêve ».

Sur ce, nous vous souhaitons d’ores et déjà, chers lecteurs, une bonne et heureuse année 2016 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.