WEEKLY NEWS FLASH #150

Nous avons d√Ľ faire face √† un moins grand nombre de breaking news au cours de la semaine √©coul√©e que des pr√©c√©dentes. En effet, les membres du Congr√®s √©taient en cong√© pour Thanksgiving. Le pr√©sident Trump a √©galement pass√© quelques jours en Floride pour l’occasion. Mais, rassurez-vous, une semaine un peu plus calme que d’habitude ne signifie pas pour autant une semaine sans aucune information importante. On a notamment beaucoup parl√© d’un communiqu√© assez hallucinant de la Maison Blanche concernant l’Arabie Saoudite. Bonne lecture de cette 150√®me √©dition du Weekly News Flash !

HAPPY THANKSGIVING ūü¶É

Les Américains fêtaient Thanksgiving cette semaine. Comme le veut la tradition, le président Trump a gracié une dinde à la Maison Blanche. Il a ensuite pris la direction de la Floride pour passer quelques jours au Mar-a-Lago.

1

Mais, semaine de Thanksgiving ou non, Donald Trump ne cesse jamais de d√©clencher la pol√©mique…

LE COMMUNIQU√Č HALLUCINANT DE LA MAISON BLANCHE AU SUJET DE L’ARABIE SAOUDITE

La Maison Blanche a publi√© un communiqu√© officiel intitul√© Statement from President Donald J. Trump on Standing with Saudi Arabia. Ce communiqu√© parsem√© de points d’exclamation commence par les mots America First! The world is a very dangerous place! (L’Am√©rique d’abord! Le monde est un endroit tr√®s dangereux!)

Le pr√©sident Trump y explique pourquoi les Etats-Unis ne doivent pas remettre en cause leur alliance avec l’Arabie Saoudite apr√®s l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Et ce, pour trois raisons principales:

1 – L’Arabie Saoudite est un alli√© important qu’il faut soutenir face √† l’Iran.

2 – L’Arabie Saoudite s’est engag√©e √† lutter contre le terrorisme.

3 – L’Arabie Saoudite investit aux Etats-Unis et leur ach√®te des armes. Une mise √† mal de l’alliance ferait donc perdre des milliards de dollars √† l’Am√©rique.

Le pr√©sident Trump pr√©cise ensuite que les Etats-Unis ne cautionnent pas l’assassinat de Jamal Khashoggi et ont d√©j√† sanctionn√© 17 individus suspect√©s d’y √™tre li√©s. Mais il ajoute que le roi Salman et le prince h√©ritier Mohammed Bin Salman nient toute implication dans cet assassinat. Donald Trump reprend par ailleurs les arguments de Mohammed Bin Salman selon lesquels Khashoggi aurait pu √™tre un « ennemi de l’√©tat » et un sympathisant des Fr√®res Musulmans. Il affirme aussi¬† (et ceci est une v√©ritable phrase figurant dans un communiqu√© officiel de la Maison Blanche ūüė≥) :

It could very well be that the Crown Prince had knowledge of this tragic event – maybe he did and maybe he didn’t! (Il se pourrait fort bien que le prince h√©ritier ait eu connaissance de cet √©v√©nement tragique – peut-√™tre qu’il savait et peut-√™tre pas!)

2
Extrait du communiqu√© de la Maison Blanche au sujet de l’Arabie Saoudite

L’avis de la r√©daction: Ne soyons pas na√Įfs. Aucun pr√©sident am√©ricain n’aurait probablement jet√© l’alliance avec l’Arabie Saoudite √† la poubelle apr√®s l’assassinat de Jamal Khashoggi. Faudrait-il le faire? C’est un vaste d√©bat que nous n’avons pas la pr√©tention de trancher ici. Cependant, et c’est la position de nombreux membres du Congr√®s, il √©tait certainement possible de condamner plus fermement l’assassinat de Khashoggi, voire de sanctionner le r√©gime pour cet acte odieux, sans aller n√©cessairement jusqu’√† remettre totalement l’alliance en question. Il est en outre pr√©occupant que le communiqu√© de la Maison Blanche reprenne certains des arguments mis en avant par l’Arabie Saoudite elle-m√™me. Cela donne l’impression que les Etats-Unis ne cherchent m√™me pas √† conna√ģtre la v√©rit√©, alors qu’un r√©sident am√©ricain a √©t√© assassin√© (Khashoggi n’avait pas la nationalit√© am√©ricaine mais r√©sidait l√©galement aux Etats-Unis). Cela donne aussi l’impression que les Etats-Unis sont le vassal de l’Arabie Saoudite, oblig√© d’acquiescer √† tout en raison d’int√©r√™ts √©conomiques, alors que, en r√©alit√©, l’Arabie Saoudite est sans doute au moins aussi d√©pendante des Etats-Unis que l’inverse. Et ne parlons m√™me pas du style litt√©raire du communiqu√© (maybe he did and maybe he didn’t!)…

Le communiqu√© a suscit√© l’indignation de nombreux membres du Congr√®s, y compris c√īt√© r√©publicain. Lindsey Graham a par exemple d√©clar√© que, m√™me s’il est n√©cessaire de coop√©rer avec des partenaires imparfaits sur la sc√®ne internationale, il serait tout √† fait possible de sanctionner l’Arabie Saoudite pour le meurtre de Jamal Khashoggi. Graham a ajout√© qu’il pensait que le Congr√®s approuverait bient√īt de telles sanctions.

Les r√©actions indign√©es des √©lus politiques furent nombreuses sur Twitter. La plus remarqu√©e fut celle de Bob Corker, s√©nateur r√©publicain et pr√©sident du comit√© des Affaires √Čtrang√®res du S√©nat.

3
Traduction: Je n’aurais jamais cru que je verrais un jour la Maison Blanche travailler au noir comme agence de relations publiques pour le prince h√©ritier d’Arabie Saoudite.

Bob Corker et son coll√®gue d√©mocrate Bob Menendez ont adress√© une lettre au pr√©sident Trump pour lui demander d’informer le Congr√®s au sujet des connaissances de l’ex√©cutif sur le r√īle du prince h√©ritier dans l’assassinat de Jamal Khashoggi. Bob Corker veut que le Secr√©taire d’Etat Mike Pompeo, le Secr√©taire √† la D√©fense James Mattis et la directrice de la CIA Gina Haspel t√©moignent d√®s la semaine prochaine devant le S√©nat.

L’AUTRE POL√ČMIQUE DE LA SEMAINE

Avant la publication du communiqu√© de la Maison Blanche au sujet de l’Arabie Saoudite, d’autres propos du pr√©sident Trump avaient d√©j√† suscit√© une certaine indignation.

Lors d’une interview accord√©e √† Fox News, le pr√©sident a critiqu√© William McRaven, un militaire aujourd’hui √† la retraite et consid√©r√© par beaucoup comme un h√©ros am√©ricain. Pour ceux qui ne connaissent pas William McRaven, c’est lui qui a dirig√© √† la fois la mission qui a men√© √† l’assassinat d’Oussama Ben Laden au Pakistan, la mission qui a men√© √† la capture de Saddam Hussein en Irak et la mission pour sauver le capitaine Phillips, dont le navire avait √©t√© pris en otage par des pirates au large de la Somalie (si vous ne l’avez pas vu, nous vous conseillons le film Capitaine Phillips, avec Tom Hanks). Pourquoi Donald Trump a-t-il critiqu√© McRaven? Probablement parce que celui-ci avait pris la parole il y a plusieurs mois pour affirmer que certains agissements du pr√©sident, notamment √† l’encontre des m√©dias, repr√©sentaient « la plus grande menace pour la d√©mocratie am√©ricaine au cours de ma vie ». Lorsque le journaliste de Fox News qui interrogeait Donald Trump a √©voqu√© McRaven, le pr√©sident a r√©pliqu√© que ce dernier √©tait un « fan d’Hillary Clinton » et qu’il √©tait tout de m√™me √©trange qu’Oussama Ben Laden n’ait pas √©t√© captur√© plus t√īt. McRaven a r√©agi en faisant savoir sur CNN qu’il n’avait pas soutenu Hillary Clinton pendant la campagne √©lectorale de 2016 et qu’il √©tait fan √† la fois de Barack Obama et de George W. Bush, sous les ordres desquels il a servi. « J’admire tous les pr√©sidents, quel que soit leur parti politique, qui font preuve de dignit√© dans l’exercice de leurs fonctions », a-t-il pr√©cis√©.

Les attaques de Donald Trump contre William McRaven n’ont pas plu √† tout le monde. L’amiral a rapidement re√ßu de nombreux messages de soutien et de remerciement pour les services qu’il a rendus √† la nation, y compris de la part d’√©lus r√©publicains comme Marco Rubio ou George P. Bush, le fils a√ģn√© de Jeb Bush.

4
Traduction: Je ne sais pas si l’amiral William McRaven partage mes opinions politiques ou non. Mais je sais que peu d’Am√©ricains ont fait autant de sacrifices ou pris autant de risques que lui pour prot√©ger l’Am√©rique et les libert√©s dont nous profitons. Sa carri√®re militaire est l’illustration de l’honneur et de l’excellence. Je suis reconnaissant pour son service.
5
Traduction: En servant en Afghanistan avec l’amiral McRaven, j’ai personnellement √©t√© le t√©moin de son patriotisme et de son amour pour le pays. C’est un h√©ros am√©ricain et il a toujours servi notre pays avec honneur. Je suis reconnaissant pour son service et ses sacrifices pour notre libert√©.

Petite pr√©cision concernant le tweet ci-dessus: George P. Bush a servi dans la U.S. Navy et a √©t√© d√©ploy√© huit mois en Afghanistan. Durant son d√©ploiement, on lui avait attribu√© un autre nom pour des raisons de s√©curit√©. M√™me ses compagnons d’armes ignoraient sa v√©ritable identit√©.

LA D√ČCLARATION DE LA SEMAINE

We do not have Obama judges or Trump judges, Bush judges or Clinton judges. (Il n’y a pas de juges pro-Obama ou pro-Trump, de juges pro-Bush ou pro-Clinton)

John Roberts, le Chief Justice de la Cour Supr√™me, en r√©ponse au pr√©sident Trump apr√®s que celui-ci ait accus√© les juges d’un tribunal de San Francisco d’√™tre des activistes politiques pro-Obama. Il est tr√®s rare qu’un juge de la Cour Supr√™me prenne ainsi la parole pour critiquer les d√©clarations du pr√©sident des Etats-Unis.

LE RAPPORT DE LA SEMAINE

Le gouvernement am√©ricain a publi√© un rapport sur le changement climatique et son impact aux Etats-Unis. Ce rapport, baptis√© National Climate Assessment, a √©t√© command√© par le Congr√®s. Il a √©t√© r√©dig√© par des scientifiques travaillant dans plusieurs agences gouvernementales am√©ricaines. On peut y lire que les Etats-Unis sont d√©j√† confront√©s aux effets du r√©chauffement climatique et que la situation risque d’empirer rapidement si rien n’est entrepris pour contrer le ph√©nom√®ne. Les incendies et ouragans meurtriers seront notamment de plus en plus nombreux. Le rapport met aussi en √©vidence le fait que le r√©chauffement climatique va avoir des cons√©quences d√©sastreuses pour l’√©conomie am√©ricaine. Il pourrait entra√ģner des pertes de « centaines de milliards de dollars » chaque ann√©e. Pour lire le rapport, cliquez ici.

LE TWEET DE LA SEMAINE

Deux jours avant la publication par son propre gouvernement de ce rapport alarmant sur le climat, le pr√©sident Trump publiait le tweet suivant, alors que les m√©dias am√©ricains annon√ßaient une grosse vague de froid dans le Midwest et sur la c√īte Est des Etats-Unis pour Thanksgiving.

6
Traduction: Une vague de froid brutale et √©tendue pourrait battre TOUS LES RECORDS – Qu’est-il arriv√© au r√©chauffement climatique?

MEANWHILE, IN CALIFORNIA…

L’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie, dont nous vous avons parl√© la semaine derni√®re, est enfin sous contr√īle. Il s’√©tait d√©clench√© le 8 novembre dernier. En dix-sept jours, il aura d√©truit environ 14,000 maisons dans le nord de la Californie, notamment √† Paradise, une ville qui a √©t√© quasiment ray√©e de la carte. Le bilan provisoire de l’incendie est de 85 morts. Plus de 200 personnes sont toujours port√©es disparues.

LES E-MAILS DE LA SEMAINE

Le Washington Post a r√©v√©l√© cette semaine qu’Ivanka Trump avait utilis√© son adresse e-mail personnelle pour certaines communications li√©es √† son travail √† la Maison Blanche. La comparaison avec l’affaire des e-mails d’Hillary Clinton est imm√©diatement apparue comme √©vidente pour beaucoup de d√©tracteurs du pr√©sident Trump et de ses proches. Il y a cependant des diff√©rences importantes entre le cas d’Ivanka Trump et celui d’Hillary Clinton. Premi√®rement, Ivanka Trump n’a pas install√© un serveur priv√© √† son propre domicile. Deuxi√®mement, elle n’a, jusqu’√† preuve du contraire, transmis aucune information classifi√©e dans la centaine d’e-mails qu’elle a envoy√©s depuis son adresse e-mail personnelle. Le scandale Ivanka semble donc moins important que le scandale Clinton. Il n’en reste pas moins qu’en utilisant son adresse personnelle au lieu de son adresse gouvernementale s√©curis√©e pour certaines correspondances, Ivanka Trump a enfreint les r√®gles du gouvernement. Il semble √©galement invraisemblable qu’elle n’ait pas pr√™t√© une attention particuli√®re √† ces r√®gles alors que son p√®re a pass√© son temps √† critiquer Hillary Clinton pour la gestion de ses e-mails durant toute la campagne √©lectorale de 2016.

CINDY HYDE-SMITH, CALL YOUR OFFICE

Une photo de Cindy Hyde-Smith, candidate r√©publicaine au S√©nat au Mississippi, a refait surface cette semaine. On l’y voit poser avec un fusil et le chapeau d’un soldat conf√©d√©r√©. La photo a √©t√© prise en 2014 √† la Jefferson Davis Home and Presidential Library, l’ancienne maison de Jefferson Davis devenue un mus√©e. Jefferson Davis fut le pr√©sident de la Conf√©d√©ration durant la guerre civile. Hyde-Smith avait √† l’√©poque publi√© la photo sur son compte Facebook, accompagn√©e d’une l√©gende expliquant qu’elle avait pass√© un bon moment √† l’int√©rieur du mus√©e et qu’elle conseillait √† ses amis d’aller le visiter, avant d’ajouter Mississippi history at its best! (Le meilleur moment de l’histoire du Mississippi!).

7

Cindy Hyde-Smith a aussi cr√©√© la pol√©mique durant sa campagne lorsqu’elle a d√©clar√© en parlant de l’un de ses supporters lors d’un petit rassemblement:

If he invited me to a public hanging, I’d be on the front row. (S’il m’invitait √† une pendaison publique, je serais au premier rang)

Elle avait ensuite affirm√© qu’il s’agissait d’une mauvaise plaisanterie et s’√©tait excus√©e aupr√®s des personnes qui avaient pu √™tre choqu√©es par ses propos. Plusieurs entreprises qui avaient fait des dons √† la campagne de Hyde-Smith, notamment Walmart, ont demand√© √† √™tre rembours√©es.

L’adversaire d√©mocrate de Cindy Hyde-Smith, Mike Espy, est afro-am√©ricain. La campagne a donc pris un accent tr√®s particulier, remettant au cŇďur du d√©bat le pass√© esclavagiste et s√©gr√©gationniste du Mississippi.

Cindy Hyde-Smith et Mike Espy s’affronteront pour obtenir un si√®ge au S√©nat am√©ricain ce mardi 27 novembre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google+. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.