LES FUNÉRAILLES DE GEORGE H.W. BUSH

Les Etats-Unis ont rendu hommage à leur 41ème président. Plusieurs cérémonies ont eu lieu à Washington et à Houston. Retour sur les principaux moments forts.

DIMANCHE 2 DÉCEMBRE – SULLY ÉMEUT L’AMÉRIQUE

Sully est un labrador dressé par une association d’aide aux vétérans. Il tenait compagnie à George H.W. Bush depuis le décès de son épouse Barbara en avril dernier.

Lorsque le porte-parole de Bush, Jim McGrath, publie sur Twitter une photo du chien en train de veiller sur le cercueil de son défunt maître, les internautes sont bouleversés. Le cliché sera également partagé par Jeb Bush. L’Amérique tombe amoureuse de Sully.

2

On apprend alors que la famille Bush va ramener Sully à Washington et que celui-ci va désormais travailler au Walter Reed Hospital, un hôpital militaire de la capitale, où il viendra en aide à des vétérans blessés.

LUNDI 3 DÉCEMBRE – CÉRÉMONIE D’HOMMAGE AU CAPITOLE

Le cercueil de George H.W. Bush est emmené de Houston à Washington, D.C. à bord d’Air Force One, rebaptisé pour l’occasion Special Air Mission 41. Le nom Air Force One ne peut en effet être utilisé que lorsque le président des Etats-Unis en exercice se trouve à bord.

George W. Bush et d’autres membres de la famille effectuent le voyage à bord de l’avion, alors que les autres les attendent déjà à Washington.

4
Le cercueil de George H.W. Bush au départ de Houston

À Washington, D.C., toute la famille Bush se réunit à l’aéroport et prend la direction du Capitole.

À 17h00, le cercueil de George H.W. Bush est placé au centre de la Rotonde du Capitole. Un honneur qui n’a été réservé qu’à 32 personnes depuis la naissance de la nation.

Une cérémonie d’hommage a lieu en présence de la famille Bush, des membres du Congrès, des juges de la Cour Suprême et du vice-président Mike Pence. Le président Trump n’est pas présent. Mitch McConnell, Paul Ryan et Mike Pence prononcent chacun un discours.

Paul Ryan déclare notamment que le président Bush est le premier président américain pour lequel il a voté, en 1988.

He showed us that how we live is as important as what we achieve. (Il nous a montré que la façon dont nous vivons est aussi importante que ce que nous accomplissons)

Après avoir retracé le parcours du président Bush, le vice-président Mike Pence insiste sur sa gentillesse et sa modestie. « Il était tellement modeste qu’il n’a jamais écrit d’autobiographie », dira-t-il. Le vice-président rappelle que George Bush avait par contre l’habitude d’écrire des lettres manuscrites aux membres de sa famille, à ses amis, à ses collaborateurs et à toutes les personnes qui lui écrivaient et auxquelles il prenait le temps de répondre. Mike Pence a raconté qu’il avait récemment écrit au président Bush pour lui demander de signer une photo du navire de guerre qui porte son nom et sur lequel son fils, qui venait d’être admis dans l’armée, allait partir en mission. Non seulement George Bush a renvoyé la photo signée, mais aussi une lettre manuscrite adressée au fils de Mike Pence pour le féliciter.

5
Nancy Pelosi salue George W. Bush au Capitole

À l’issue de la cérémonie, les portes du Capitole ont été ouvertes au public. Les Américains ont ainsi pu venir rendre un dernier hommage à leur ancien président. Au total, du lundi soir au mercredi matin, environ 57,000 personnes ont fait la queue dans le froid – parfois pendant plus de quatre heures – pour venir se recueillir devant le cercueil de George H.W. Bush !

Environ deux heures après la fin de la cérémonie, le président Trump et son épouse sont également  venus se recueillir brièvement devant le cercueil.

6

MARDI 4 DÉCEMBRE – DONALD ET MELANIA TRUMP RENDENT VISITE À LA FAMILLE BUSH

Alors que le public continue de défiler devant le cercueil de George Bush au Capitole, Donald et Melania Trump se rendent à la Blair House, la résidence qui accueille tous les membres de la famille Bush durant leur séjour à Washington*. Le président et la First Lady resteront une vingtaine de minutes à l’intérieur. La presse n’étant évidemment pas conviée, nous ignorons tout de ce que le couple Trump et la famille Bush se sont racontés.

*La Blair House est située à quelques mètres à peine de la Maison Blanche. Elle est en réalité constituée d’un ensemble de quatre maisons reliées entre elles et qui comptent 120 pièces au total ! Depuis 1942, la Blair House accueille régulièrement les chefs d’état étrangers en visite à Washington. Le président des Etats-Unis fraîchement élu y réside généralement aussi durant la nuit précédant son investiture. Si cela vous intéresse, vous pouvez lire cet article du Washington Post pour en savoir plus sur l’histoire de la Blair House: Inside Blair House, where the president’s guests get the VIP treatment.

En fin de journée, George W. Bush, Jeb Bush et d’autres membres de la famille Bush retournent voir le cercueil de George H.W. Bush et en profitent pour saluer et remercier les personnes présentes dans la Rotonde du Capitole. George W. Bush prendra même un bébé dans ses bras.

7

L’autre image forte de la journée est celle de la visite de Bob Dole, ancien rival de George H.W. Bush lors des primaires républicaines de 1988. Il fut aussi sénateur pendant de nombreuses années et le candidat républicain à l’élection présidentielle de 1996. Tout comme Bush, c’est aussi un vétéran de la Deuxième Guerre Mondiale. Âgé de 95 ans, Bob Dole a demandé à ce qu’on l’aide à sortir de son fauteuil roulant pour qu’il puisse se tenir debout devant le cercueil de Bush et lui adresser un salut militaire. L’image a fait le tour du web.

MERCREDI 5 DÉCEMBRE – JOURNÉE DE DEUIL NATIONAL ET FUNÉRAILLES À LA WASHINGTON NATIONAL CATHEDRAL

Le jour des funérailles de George H.W. Bush à la Washington National Cathedral avait été déclaré « Journée de deuil national ». Tous les employés du gouvernement fédéral étaient en congé et de très nombreux services publics à l’arrêt.

À 11h00, le cercueil de l’ancien président est arrivé à la cathédrale nationale, en provenance du Capitole. Tous les anciens présidents américains encore en vie et leurs épouses avaient fait le déplacement pour assister à la cérémonie. Le président Trump était également présent. Contrairement à John McCain, George H.W. Bush n’avait pas souhaité écarter le président en exercice de ses funérailles. Ce dernier n’a toutefois pas été invité à prendre la parole lors de la cérémonie.

Les anciens présidents et leurs épouses – à l’exception de George W. et Laura Bush – étaient assis côte à côte, comme le montre la photo ci-dessous. George W. Bush et Laura Bush étaient assis avec les autres membres de la famille Bush.

8

C’était la première fois depuis sa cérémonie d’investiture que Donald Trump se retrouvait en présence de ses prédécesseurs. Lorsqu’il est arrivé à l’intérieur de la cathédrale, ceux-ci étaient déjà installés. Le président a serré la main de Barack et Michelle Obama avant de s’asseoir, mais pas des époux Clinton et Carter.

Par ailleurs, lorsque George W. Bush est entré dans la cathédrale, il a serré la main de Donald Trump et des autres présidents avant d’aller s’asseoir. Et il avait pris soin d’apporter un bonbon à Michelle Obama !

Plusieurs chefs d’état étrangers assistaient également aux funérailles. Ce n’était toutefois le cas que de deux chefs d’état européens: la chancelière allemande Angela Merkel et le président polonais Andrzej Duda.

Entre les chants et autres lectures religieuses, quatre personnes ont prononcé un discours lors de la cérémonie:

∗ Jon Meacham, historien et auteur d’une biographie de George H.W. Bush

∗ Brian Mulroney, ex-premier ministre canadien

∗ Alan Simpson, ex-sénateur du Wyoming

∗ George W. Bush

Le discours de George W. Bush était évidemment le plus attendu. L’ex-président a rendu un hommage émouvant à son père et a eu du mal à retenir ses larmes sur la fin. Il a indiqué que son père avait appris à ses enfants à grandir et vivre avec « dignité, humour et gentillesse ».

George W. Bush a aussi cité un extrait du discours d’investiture de son père:

We cannot hope only to leave our children a bigger car, a bigger bank account. We must hope to give them a sense of what it means to be a loyal friend, a loving parent, a citizen who leaves his home, his neighborhood and town better than he found it. (Nous ne pouvons pas seulement espérer laisser à nos enfants une plus grosse voiture, un plus gros compte en banque. Nous devons espérer leur donner un sens de ce que signifie être un ami loyal, un parent aimant, un citoyen qui laisse son foyer, son quartier et sa ville dans un meilleur état qu’il ne les a trouvés)

À l’issue de la cérémonie, le cercueil de George H.W. Bush et la famille Bush ont quitté Washington pour rejoindre Houston. Le cercueil a alors été exposé à l’intérieur de la St. Martin’s Episcopal Church, l’église de la ville que l’ancien président fréquentait. Plus de 11,000 personnes sont venues se recueillir devant le cercueil au sein de l’église.

JEUDI 6 DÉCEMBRE – FUNÉRAILLES À HOUSTON ET ENTERREMENT

Au lendemain des funérailles nationales à Washington, une nouvelle cérémonie a eu lieu dans la St. Martin’s Episcopal Church de Houston, en présence de nombreux invités. James Baker, le meilleur ami de George H.W. Bush (qui fut aussi son chef de cabinet à la Maison Blanche et son Secrétaire d’Etat), et George P. Bush, l’un de ses petits-fils, ont tous les deux pris la parole.

Le cercueil de George H.W. Bush a ensuite été transporté de Houston à College Station, environ 150 kilomètres plus au nord…. à bord d’un train ! C’est à College Station que se situent le campus de la A&M University et la Presidential Library de George H.W. Bush. Ce déplacement en train était l’une des dernières volontés de l’ancien président. La locomotive du train avait été peinte de manière à ressembler à Air Force One et affublée du numéro 4141. Le train, qui transportait également tous les membres de la famille Bush, est passé par cinq petites villes texanes et de nombreux habitants s’étaient rassemblés le long de la voie de chemin de fer pour saluer le convoi.

9

Il faut savoir que, dans le passé, plusieurs anciens présidents américains ont effectué leur dernier voyage à bord d’un train, notamment Abraham Lincoln. Le dernier président dont le cercueil avait ainsi voyagé à bord d’un train était Dwight Eisenhower. Le voyage avait été très long à l’époque puisque le convoi funéraire avait traversé sept états pour emmener le cercueil de Washington jusqu’au Kansas.

George H.W. Bush a été enterré dans l’intimité. Il repose désormais sur le site de sa Presidential Library, aux côtés de son épouse Barbara et de leur fille Robin, décédée d’une leucémie en 1953.

PS: LA PHRASE DE LA SEMAINE

La devise de George H.W. Bush, mise en avant par l’historien Jon Meacham lors de ses funérailles:

Tell the truth, don’t blame people, be strong, do your best, try hard, forgive, stay the course. (Dire la vérité, ne pas reporter la responsabilité sur les autres, être fort, faire de son mieux, essayer fortement, pardonner, aller jusqu’au bout)

Une réflexion sur “LES FUNÉRAILLES DE GEORGE H.W. BUSH

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.