WEEKLY NEWS FLASH #169

Au niveau international, la semaine a été marquée par les commémorations des 25 ans du génocide du Rwanda. Aux Etats-Unis, on a aussi beaucoup parlé des 70 ans de l’OTAN, de la démission de Kirstjen Nielsen et de Joe Biden. Résumé ci-dessous.

LA DÉMISSION DE LA SEMAINE

La Secrétaire à la Sécurité Intérieure des Etats-Unis (l’équivalent de notre ministre de l’Intérieur), Kirstjen Nielsen, a remis sa lettre de démission au président Trump ce week-end. D’après la presse américaine, ce dernier souhaitait le départ de Nielsen depuis des mois, la jugeant trop « laxiste ». Nielsen avait pourtant été très fortement critiquée l’été dernier pour avoir appliqué la politique de tolérance zéro de l’administration Trump en matière d’immigration, qui a mené à la séparation de plusieurs centaines d’enfants de leurs parents. Certains élus démocrates avaient même réclamé sa démission à l’époque. La Speaker Nancy Pelosi a déclaré que:

As Homeland Security Secretary, Kirstjen Nielsen oversaw the implementation of the Trump Administration’s increasingly toxic anti-immigrant policies. That she is reportedly resigning because she is not extreme enough for the White House’s liking is deeply alarming. (En tant que Secrétaire à la Sécurité Intérieure, Kirstjen Nielsen a supervisé la mise en place des politiques anti-immigrants de plus en plus toxiques de l’administration Trump. Le fait qu’elle démissionne parce qu’elle n’est pas assez extrême au goût de la Maison Blanche est profondément inquiétant)

En attendant que Donald Trump nomme le remplaçant de Nielsen, c’est l’actuel directeur de la Customs and Border Protection, Kevin McAleenan, qui a été chargé d’assurer l’intérim à la tête du Department of Homeland Security.

NB: Les Etats-Unis n’ont désormais plus de Secrétaire à la Défense ni de Secrétaire à la Sécurité Intérieure à proprement parler, seulement un Secrétaire à la Défense et un Secrétaire à la Sécurité Intérieure par intérim. En effet, depuis le départ de James Mattis du Pentagone, le président Trump ne lui a toujours pas désigné de successeur. Et il n’a pas encore annoncé le nom du successeur de Nielsen. Comme le montre l’infographie ci-dessous, la présidence Trump bat d’ores et déjà largement le record du nombre de jours au cours desquels au moins un poste de ministre est vacant.

1

LE DÉPLACEMENT DE LA SEMAINE

Donald Trump s’est rendu à la frontière américano-mexicaine cette semaine. À Calexico, en Californie, le président a une nouvelle fois déclaré que les Etats-Unis ne pouvaient plus accueillir davantage d’immigrants. Il a aussi déclaré que les migrants qui demandent l’asile aux Etats-Unis profitent du système, alors qu’ils ne sont pas véritablement menacés dans leur pays d’origine. Ils seraient même des criminels.

They have lawyers greeting them. They read what the lawyer tells them to read. They’re gang members and they say « I fear for my life ». (…) It’s a scam. (Des avocats les accueillent. Ils lisent ce que les avocats leur disent de lire. Ce sont des membres de gangs et ils disent « Je crains pour ma vie ». (…) C’est une arnaque)

Donald Trump s’est aussi rendu le long de la frontière, à un endroit où une section de clôture frontalière a récemment été rénovée. Une plaque y a été posée en octobre 2018, après la fin des travaux de rénovation, et désigne l’ouvrage comme « la première section du mur frontalier de Donald Trump ». Or, une section de mur existait depuis très longtemps à cet endroit et les travaux de rénovation avaient été planifiés avant même l’élection de Donald Trump à la présidence.

2

LE DISCOURS DE LA SEMAINE

L’OTAN a fêté ses 70 ans cette semaine. À cette occasion, le Congrès américain avait invité le Secrétaire Général de l’organisation, Jens Stoltenberg, à prononcer un discours au Capitole. C’était la première fois qu’un Secrétaire Général de l’OTAN était invité à s’exprimer au Congrès. Il a été ovationné à plusieurs reprises.

Jens Stoltenberg a décrit l’OTAN comme l’alliance la plus réussie de l’histoire. Il a expliqué qu’on trouve aujourd’hui deux monuments à l’entrée du nouveau siège de l’OTAN, à Bruxelles: un morceau du mur de Berlin et un morceau de l’une des tours du World Trade Center. Selon lui, les symboles des valeurs de liberté et de solidarité qui sont à la base même de l’OTAN.

Stoltenberg a mentionné le fait que des désaccords sur différents sujets existent actuellement au sein de l’organisation, notamment concernant le commerce, la lutte contre le changement climatique ou l’attitude à adopter vis-à-vis de l’Iran. Cependant, il a souligné que ce n’était pas la première fois que des désaccords existaient entre membres de l’alliance. Il a insisté sur le fait qu’au-delà de ces désaccords, les alliés de l’OTAN ont de nouveaux défis à relever et qu’ils ne pourront y parvenir que tous ensemble. Il a notamment cité la lutte contre le terrorisme (qualifiée de « bataille d’une génération »), des menaces représentées par les cyberattaques, du défi du développement de l’intelligence artificielle et des provocations incessantes de la Russie.

Concernant la menace terroriste, Stoltenberg a souligné l’importance de combattre toutes les formes de terrorisme, que ce soit le terrorisme islamique ou celui d’extrême droite. Il a rappelé qu’il était le premier ministre norvégien en exercice lorsque la terrible attaque terroriste d’Utoya a frappé la Norvège en 2011.

Terrorism comes in many forms. Some perpetrators misuse religion. Others misuse political ideology. They claim to be different from each other, fighting for different causes. But they are all the same. They believe in hatred, violence, and killing innocent men, women and children. They are nothing more than cowards. Terrorists attack our freedom, our values and our way of life. Our answer must be more openness and more democracy. Our values will prevail. Freedom will prevail over oppression. Tolerance over intolerance. And love will always prevail over hate. (Le terrorisme peut prendre de nombreuses formes. Certains terroristes font un mauvais usage de la religion. D’autres font un mauvais usage de l’idéologie politique. Ils affirment être différents les uns des autres, se battre pour des causes différentes. Mais ils sont tous les mêmes. Ils croient à la haine, à la violence, et au meurtre d’hommes, de femmes et d’enfants innocents. Ils ne sont rien d’autre que des lâches. Les terroristes attaquent notre liberté, nos valeurs et notre manière de vivre. Nous devons répondre par davantage de tolérance et de démocratie. Nos valeurs l’emporteront. La liberté l’emportera toujours face à l’oppression. La tolérance face à l’intolérance. Et l’amour l’emportera toujours face à la haine)

L’ARRESTATION DE LA SEMAINE

Des agents du Secret Service ont arrêté une ressortissante chinoise au Mar-a-Lago, ce complexe hôtelier de Floride appartenant au président Trump et où il passe régulièrement le week-end. Cette femme dénommée Yujing Zhang transportait deux passeports, quatre téléphones portables, un ordinateur et une clé USB contenant des logiciels malveillants.

C’est un réceptionniste qui a alerté les agents du Secret Service après avoir posé des questions à Zhang sur sa présence au sein de l’établissement. Elle lui aurait affirmé être là pour assister à un événement inexistant.

Cette arrestation pose la question de la sécurité de Donald Trump lorsqu’il séjourne au Mar-a-Lago. Même si des agents du Secret Service sont toujours présents aux côtés du président pour le protéger, le Mar-a-Lago n’est pas fermé à ses clients habituels lorsqu’il y séjourne, ce qui inquiète depuis longtemps beaucoup d’observateurs. N’importe qui pourrait potentiellement entrer et s’attaquer au président ou tenter d’intercepter ses conversations téléphoniques ou ses conversations avec ses hôtes. Donald Trump a par exemple déjà reçu le premier ministre japonais Shinzo Abe au Mar-a-Lago. Lorsque le président Trump est présent sur place, les réceptionnistes de l’établissement ont simplement pour consigne de vérifier qui entre dans l’hôtel et d’alerter le Secret Service en cas de comportement suspect.

LA NOMINATION DE LA SEMAINE

Morgan Ortagus est la nouvelle porte-parole du Département d’Etat américain. Elle succède à ce poste à Heather Nauert, avec qui elle partage la caractéristique d’avoir travaillé comme analyste sur Fox News. Cependant, contrairement à Nauert, Ortagus a aussi une certaine expérience politique. Elle a travaillé comme porte-parole de l’Agence américaine pour le développement durant la présidence de George W. Bush. Elle a aussi travaillé au sein du Département du Trésor durant la présidence de Barack Obama.

L’AUTRE NOMINATION DE LA SEMAINE

Donald Trump a nommé Jovita Carranza au poste de directrice de la Small Business Administration. Linda McMahon avait démissionné de cette fonction la semaine dernière. Carranza travaillait jusqu’ici au sein du Département du Trésor américain. Sa nomination devra être confirmée par le Sénat.

LES MENACES DE LA SEMAINE

Dans une interview accordée au Guardian, l’ex-sénateur républicain Jeff Flake a confié avoir reçu de nombreuses menaces de mort émanant de supporters du président Trump. En Arizona, un homme serait notamment entré armé d’un fusil dans plusieurs locaux appartenant à l’église mormone en espérant y trouver Jeff Flake (ndlr: Jeff Flake est mormon). Une enquête serait en cours pour identifier cet individu.

ROAD TO 2020

La liste des candidats démocrates à la présidence continue de s’allonger…

  • Tim Ryan est candidat à l’élection présidentielle de 2020

Le député de l’Ohio Tim Ryan a annoncé sa candidature à la présidence lors d’une émission télévisée. Il se présente comme un candidat modéré capable de reconquérir les électeurs ouvriers du Midwest qui se sont tournés vers Donald Trump en 2016. Il faut dire que Ryan représente au Congrès une circonscription particulièrement ouvrière et industrielle de l’Ohio, dans laquelle General Motors a encore récemment annoncé la fermeture d’une usine. Certains électeurs démocrates risquent toutefois de lui reprocher certaines de ses positions passées. Tim Ryan se disait par exemple opposé à l’avortement jusqu’en 2015, date à laquelle il a annoncé avoir changé d’avis à ce sujet.

  • Le point sur les candidats démocrates à l’élection présidentielle de 2020

✅John Delaney

✅Andrew Yang

✅Tulsi Gabbard

✅Julián Castro

✅Kamala Harris

✅Marianne Williamson

✅Cory Booker

✅Elizabeth Warren

✅Amy Klobuchar

✅Bernie Sanders

✅Jay Inslee

✅John Hickenlooper

✅Beto O’Rourke

✅Kirsten Gillibrand

✅Wayne Messam

✅Tim Ryan

  • L’idée de la semaine

Beto O’Rourke a annoncé que, s’il était élu président, il obligerait ses ministres à participer à des town halls mensuels, lors desquels les citoyens pourraient leur faire part de leurs remarques et les interroger.

  • La vidéo de la semaine

La semaine dernière, nous vous parlions du témoignage de Lucy Flores, ancienne candidate au poste de lieutenant-gouverneur du Nevada, qui accusait le vice-président Joe Biden de l’avoir embrassée à l’arrière de la tête sans son consentement en 2014. Cette semaine, six autres femmes ont accusé Joe Biden de les avoir touchées de façon inappropriée.

L’une d’entre elles, Amy Lappos, accuse l’ancien vice-président d’avoir placé son bras autour de son cou et de l’avoir attirée vers lui pour poser son nez contre le sien lors d’un dîner pour une récolte de fonds en 2009. Elle travaillait alors comme assistante pour un député démocrate. « J’ai cru qu’il allait m’embrasser sur la bouche », a-t-elle affirmé.

Amy Lappos a aussi affirmé que Joe Biden et tous les autres hommes candidats aux primaires démocrates devraient retirer leur candidature afin qu’une femme puisse enfin devenir présidente des Etats-Unis.

If Biden truly supports women and gender equality he would step aside and support one of the many talented and qualified women running. The same goes for the other men who have thrown their hat in the ring. Women are 52% of the population. We are not a minority, we are the majority. It is time we are represented as such. After 45 male presidents, it is time we elect a woman. (Si Biden supporte vraiment les femmes et l’égalité des genres, il devrait se retirer et soutenir l’une des femmes talentueuses et qualifiées qui sont candidates. Il en va de même pour les autres hommes qui se sont déclarés candidats. Les femmes représentent 52% de la population. Nous ne sommes pas une minorité, nous sommes la majorité. Il est temps que nous soyons représentées en conséquence. Après 45 hommes présidents, il est temps d’élire une femme)

Les accusations de comportement inapproprié prenant de plus en plus d’ampleur, Joe Biden a réagi dans une vidéo qu’il a partagée sur les réseaux sociaux. Il ne s’y excuse pas directement mais affirme qu’il est conscient que les normes sociales sont en train de changer et promet qu’il fera désormais plus attention à respecter l’ « espace personnel » des femmes qu’il rencontre.

Lucy Flores, l’une des accusatrices de Biden, a déclaré qu’elle était heureuse qu’il reconnaisse que son comportement avait pu mettre certaines femmes mal à l’aise. Mais elle a aussi regretté qu’il ne présente pas de véritables excuses.

  • À vos agendas !

Le deuxième débat démocrate, organisé par CNN, aura lieu les 30 et 31 juillet à Detroit. Pour rappel, le premier débat, co-organisé par NBC, MSNBC et Telemundo, aura lieu les 26 et 27 juin à Miami.

MEANWHILE, IN CHICAGO…

3

Les habitants de Chicago étaient appelés aux urnes cette semaine pour élire leur nouveau maire. Il s’agissait en réalité d’un second tour opposant deux candidates démocrates. Et c’est Lori Lightfoot qui l’a emporté. Elle devient ainsi la première femme noire élue à la tête de la troisième ville des Etats-Unis. Elle est également ouvertement lesbienne.

D’autre part, plusieurs candidats se déclarant ouvertement socialistes ont été élus au conseil municipal, au sein duquel ils occuperont 10% des sièges. C’est la première fois qu’un tel événement se produit dans une grande ville américaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.