TED CRUZ, CONSERVATEUR COURAGEUX

Le 23 mars dernier, le républicain Ted Cruz était le premier à se déclarer officiellement candidat à la Maison Blanche. Encore inconnu il y a seulement trois ans, ce jeune sénateur pourrait bien devenir le champion des ultraconservateurs. Portrait. 

SA CARRIÈRE POLITIQUE EN UN COUP D’ŒIL

Sénateur du Texas (depuis 2013)

 SON PARCOURS

Rafael Edward Cruz, dit Ted, est né le 22 décembre 1970 à Calgary (Canada) d’une mère américaine et d’un père cubain. Sa mère Eleanor Darragh, originaire du Delaware, a grandi dans une famille d’ouvriers. Elle est la première fille de sa famille à avoir fait des études et est devenue informaticienne. Son père, Rafael Cruz, est né à Cuba. A 17 ans, il s’engage dans un groupe révolutionnaire ayant pour objectif de renverser le président Fulgencio Batista. Il est emprisonné et torturé. Il décide de fuir Cuba en 1957. Il a alors tout juste 18 ans et à peine 100 dollars en poche. Il s’établit au Texas où il enchaîne les petits boulots avant de s’inscrire à l’université. Il crée ensuite sa propre entreprise dans le secteur pétrolier. Il est aujourd’hui devenu pasteur évangélique et certaines de ses déclarations ont fait polémique, comme lorsqu’il avait proclamé que « Barack Obama devrait être renvoyé au Kenya ».

Le jeune Ted grandit à Houston. Alors qu’il a seulement 13 ans, son père l’inscrit à des cours au Free Entreprise Institute où on lui enseigne l’histoire des Etats-Unis et les principes de la république américaine. Ted y mémorisera même la Constitution par cœur! Son père voulait à tout prix lui transmettre son amour de la liberté et des institutions américaines qui permettent de la protéger. Ted raconte d’ailleurs que son père lui a souvent répété:

When we faced oppression in Cuba, I had a place to flee to. If we lose our freedom here, where do we go? (Lorsque nous faisions face à l’oppression à Cuba, j’avais un endroit où m’enfuir. Si nous perdons notre liberté ici, où allons-nous?)

Ted étudie ensuite le droit à Princeton et à la Harvard Law School. Durant ses études à Princeton, il fait partie d’un cercle étudiant qui organise des concours d’éloquence. Il devient rapidement le meilleur orateur de l’université et gagne même des concours au niveau national. Il s’active aussi politiquement sur le campus. Il se mobilise par exemple contre la décision de l’université de verrouiller les portes d’entrée de la résidence universitaire. Les responsables de l’université voulaient ainsi faire diminuer la criminalité sur le campus. Mais pour Ted, les violences dont certains étudiants étaient victimes n’étaient pas exercées par des intrus venus de l’extérieur mais par d’autres étudiants et cette mesure était par conséquent inutile. Elle fut tout de même adoptée.

Après ses études, Ted entame une brillante carrière juridique. Il collabore en tant que conseiller juridique à la campagne présidentielle de George W. Bush en 2000. Il travaille pour l’état du Texas de 2003 à 2008, en tant que solicitor general (l’équivalent d’un procureur).

En 2012, il décide de se lancer dans l’arène politique et se présente en tant que républicain aux élections sénatoriales. Inexpérimenté, il remporte l’élection à la surprise générale. Au Sénat, il acquiert rapidement une réputation de franc-tireur qui n’hésite pas à dire ce qu’il pense et à critiquer ses collègues républicains si nécessaire. Il se fait connaître du grand public en 2013 grâce à son combat contre l’Obamacare, la loi de réforme de l’assurance maladie voulue par le Président Obama. Il se fait notamment remarquer lors d’un faux filibuster de 21 heures lors duquel il lira un livre pour enfants intitulé Green Eggs and Ham (pour plus d’information à ce sujet, lire notre article Le filibuster ou l’art de l’obstruction parlementaire).

Ted Cruz vit aujourd’hui à Houston avec sa femme Heidi et ses deux filles, Caroline et Catherine.

 NÉ AU CANADA, PEUT-IL PRÉTENDRE À LA PRÉSIDENCE ?

Ted Cruz est né au Canada, ce qui n’a pas manqué de susciter des interrogations sur sa légitimité à se présenter à l’élection présidentielle américaine. Rappelons que l’un des critères d’éligibilité à la présidence des Etats-Unis est d’être né américain (to be a natural born citizen). Mais Ted Cruz remplit bien ce critère. En effet, être né américain ne signifie pas qu’il faut être né sur le sol américain mais qu’il faut avoir eu droit à la citoyenneté américaine à la naissance. Or, la loi fédérale prévoit qu’un enfant né à l’étranger peut obtenir la nationalité américaine si l’un de ses parents est américain et a vécu au moins dix ans aux Etats-Unis. C’était bien le cas de la mère de Ted Cruz.

 L’ANNONCE DE SA CANDIDATURE

Ted Cruz a annoncé sa candidature à la présidence des Etats-Unis le 23 mars, dans un discours prononcé à la Liberty University.

LE DISCOURS A LA LIBERTY UNIVERSITY

Ted Cruz a choisi de prononcer son premier discours de candidat à la Liberty University, située en Virginie. Ce choix n’est bien sûr pas anodin. La Liberty University n’est autre que la plus grande université chrétienne au monde. C’est un établissement privé qui fut fondé par le célèbre pasteur évangélique Jerry Falwell. Il ne fait aucun doute que Ted Cruz cherche à séduire avant tout les électeurs chrétiens évangéliques les plus fervents et les plus conservateurs.

Le discours dure environ une demi-heure. Ted Cruz y fait référence à Dieu à plusieurs reprises et véhicule l’idée selon laquelle l’Amérique serait une nation élue de Dieu. Exemples:

What is the promise of America? The idea that – the revolutionary idea that this country was founded upon, which is that our rights don’t come from man. They come from God Almighty (Qu’est-ce que la promesse de l’Amérique? L’idée que – l’idée révolutionnaire sur laquelle ce pays a été fondé, qui est que nos droits ne viennent pas de l’homme. Ils viennent de Dieu tout-puissant)

I believe God isn’t done with America yet. (Je crois que Dieu n’en a pas encore fini avec l’Amérique)

Mais encore plus que Dieu, le terme qui revient le plus souvent lors de son discours est IMAGINE qu’il prononce près de quarante fois. Il demande d’abord à l’assemblée d’imaginer la vie de sa mère puis celle de son père. L’évocation du parcours de ses parents a évidemment pour but de démontrer que le rêve américain est une réalité et qu’il faut se battre pour qu’il le reste. Il demande ensuite aux gens d’imaginer un président qui prendrait telle ou telle mesure. C’est de cette manière qu’il présente les grandes lignes de son programme: abrogation de l’Obamacare, sécurisation des frontières pour lutter contre l’immigration clandestine, lutte contre l’avortement et pour la défense du mariage traditionnel, défense du second amendement (le droit à porter des armes), soutien inconditionnel à l’Etat d’Israël etc. Il explique enfin que toutes ces mesures semblent presque inimaginables aujourd’hui mais que si ceux qu’il appelle les « conservateurs courageux » se mobilisent, cela peut devenir une réalité.

LE TWEET

Ted Cruz-1

LOGO ET SLOGAN DE CAMPAGNE

Le slogan de campagne de Ted Cruz est Courageous Conservatives. Reigniting the Promise of America (Conservateurs courageux. Relancer la promesse de l’Amérique). Son logo s’apparente quant à lui à une flamme aux couleurs du drapeau américain.

TedCruz2016LE SITE WEB OFFICIEL

Sur le site officiel du candidat Cruz (tedcruz.org), on retrouve les traditionnels liens pour faire des dons ou rejoindre la campagne, une biographie et une rubrique où il détaille tous les combats qu’il a menés jusqu’à présent et qu’il entend continuer de mener s’il est élu président.

 SES PRINCIPAUX ENGAGEMENTS

Ted Cruz s’engage avant tout à défendre la Constitution et les libertés que celle-ci accorde aux citoyens, notamment la liberté religieuse et le droit pour chaque citoyen de posséder des armes à feu. Il s’oppose à l’avortement et au mariage homosexuel. Il s’est également montré critique envers la NSA et ses écoutes téléphoniques qui ne respectent pas suffisamment la vie privée des citoyens.

En cas d’élection, il s’engage à :

  • Abroger l’Obamacare
  • Abolir l’IRS (Internal Revenue Service), l’agence fédérale chargée de récolter les impôts, et plus généralement à baisser les impôts afin de relancer la croissance économique

  • Sécuriser davantage les frontières afin de lutter contre l’immigration clandestine

Au niveau de la politique étrangère, il prône un soutien indéfectible à l’Etat d’Israël. En tant que sénateur, il s’est également montré très critique vis-à-vis des négociations avec l’Iran et du rapprochement avec Cuba. Il était opposé aux bombardements en Syrie après l’utilisation d’armes chimiques par Bachar El-Assad car il estimait que celui-ci ne représentait pas une menace directe pour les Etats-Unis. Par contre, il est favorable aux bombardements actuels contre l’Etat Islamique.

 SES ATOUTS ET SES POINTS FAIBLES

Ted Cruz est un très bon orateur et en tant que jeune sénateur, il peut incarner un certain renouveau. Il a acquis une certaine popularité chez les républicains les plus conservateurs et pourrait séduire bon nombre de chrétiens évangéliques. De plus, il a déjà démontré en remportant l’élection pour le poste de sénateur du Texas en 2012 qu’il était capable de déjouer les pronostics. Il ne faut donc pas le sous-estimer.

Mais ses chances de remporter l’investiture républicaine restent tout de même relativement faibles. Il est sans doute trop conservateur pour séduire une majorité d’électeurs et son manque d’expérience pourrait lui être reproché. Ses adversaires pourraient aussi mettre en évidence son fort taux d’absentéisme au Sénat. Selon le Washington Post, il serait le sénateur le plus souvent absent lors des votes. Le mois dernier, il aurait manqué 70% des votes. A titre de comparaison, Marco Rubio n’en aurait manqué que 16% et Rand Paul n’en aurait manqué aucun.

Source: Washington Post
Source: Washington Post

 CONCLUSION

Ted Cruz est un orateur talentueux et il jouit d’une certaine popularité auprès des républicains les plus conservateurs. Mais il lui sera difficile de convaincre les électeurs plus modérés. Il y a donc peu de chances de le voir remporter des primaires républicaines dont il n’est clairement pas le favori.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s