LE PREMIER DISCOURS DE CAMPAGNE D’HILLARY CLINTON

Deux mois après avoir officialisé sa candidature à la présidence des Etats-Unis en postant une vidéo sur Internet, Hillary Clinton a prononcé ce samedi un premier discours de campagne devant une foule de supporters déchaînés. Ce premier discours était évidemment très attendu. On vous explique ce qu’il fallait en retenir. 

LE LIEU ET LA MISE EN SCÈNE

Pour ce premier discours de campagne, Hillary avait choisi la ville de New York et plus précisément l’île Roosevelt. Une foule importante de sympathisants s’y était rassemblée. Hillary est arrivée en véritable rock-star, toute de bleu vêtue, serrant des mains dans la foule avant de monter sur le podium. Ce dernier était situé au centre de la foule et avait la forme de son logo de campagne, comme on peut le voir sur cette jolie photo publiée sur le compte Twitter de la candidate démocrate.

CHZEHstUAAAN5Nu

ROOSEVELT, OBAMA, CLINTON : MÊME COMBAT

Hillary Clinton n’avait semble-t-il pas choisi l’île portant le nom de l’ancien président Franklin Delano Roosevelt (1933-1945) par hasard. Elle a tenu à lui rendre hommage ainsi qu’à Barack Obama et à son mari Bill Clinton qui ont tous deux poursuivi les mêmes objectifs que leur illustre prédécesseur. À savoir garantir l’égalité des chances, le plein-emploi, la fin des privilèges ou encore le respect des libertés civiles pour tous. Elle a rappelé que l’administration Obama avait réussi à sortir l’Amérique de la crise économique et à fournir une assurance maladie à 16 millions d’américains. C’est clair, Hillary semble prête à assumer le bilan de l’administration sortante dont elle a fait partie jusqu’en 2013.

LA PRÉSIDENTE DE TOUS LES AMÉRICAINS

Hillary a longuement réaffirmé sa volonté d’être la présidente de tous les américains.

I’m running to make our economy work for you and for every American. For the successful and the struggling, for the innovators and inventors, for those breaking barriers in technology and discovering cures for diseases, for the factory workers and food servers who stand on their feet all day, for the nurses who work the nightshift, for the truckers who drive for hours and the farmers who feed us, for the veterans who served our country, for the small business owners who took a risk, for everyone who has ever been knocked down but refused to be knocked out. I am not running for some Americans but for all Americans. (Je me présente pour faire fonctionner l’économie pour vous et pour chaque américain. Pour celui qui a réussi et pour celui qui est en difficulté, pour les innovateurs et les inventeurs, pour ceux qui brisent les barrières de la technologie et qui découvrent des remèdes à des maladies, pour les ouvriers et les serveurs qui restent debout toute la journée, pour les infirmiers qui travaillent de nuit, pour les camionneurs qui roulent des heures et les agriculteurs qui nous nourrissent, pour les vétérans qui ont servi notre pays, pour les propriétaires de petites entreprises qui ont pris un risque, pour tous ceux qui ont un jour été renversés mais qui ont refusé d’être mis K.O. Je ne me présente pas pour quelques américains mais pour tous les américains)

DES ATTAQUES CONTRE LES RÉPUBLICAINS

Hillary ne s’est pas privée pour lancer quelques piques à ses adversaires républicains. La plus acerbe fut sans doute la suivante :

There may be some new voices in the republican presidential choir. But they’re all singing the same old song, a song called yesterday. (Il peut y avoir quelques nouvelles voix dans la chorale républicaine. Mais ils chantent tous la même vieille chanson, une chanson appelée hier)

Celle sur le changement climatique n’était pas mal non plus :

Ask many of these candidates about climate change, one of the defining threats of our time, and they’ll say : « I’m not a scientist ». Well… Then why don’t they start listening to those who are? (Interrogez la plupart de ces candidats sur le changement climatique, l’une des menaces les plus déterminantes de notre temps, et ils vous diront : « Je ne suis pas un scientifique ». Très bien… Alors pourquoi ne commencent-ils pas par écouter ceux qui le sont?)

Elle a également dénoncé la volonté des candidats républicains de baisser les impôts des plus riches, de supprimer l’Obamacare sans alternative crédible, de culpabiliser les femmes voulant avorter ou encore de rejeter les immigrants et les personnes LGBT.

LES QUATRE BATAILLES OU LE PROGRAMME CLINTON

Hillary a fait connaître les grandes lignes de son programme électoral lors de ce discours, ce qu’elle n’avait pas encore fait jusqu’ici. Elle a déclaré vouloir mener quatre batailles en cas d’élection :

1/ Bâtir l’économie de demain, qui profitera à tous les américains

Cette économie de demain ne peut fonctionner que si elle est axée à la fois sur la croissance et sur l’équité. Elle a déclaré vouloir prendre les mesures suivantes :

– Réviser le code des impôts pour qu’il favorise davantage les investissements aux Etats-Unis que les délocalisations

– Donner de nouveaux avantages aux entreprises qui distribueront une part de leurs profits à leurs employés

– Favoriser les entrepreneurs qui veulent créer leur propre entreprise

– Stimuler l’innovation

– Faire de l’Amérique une puissance propre en investissant dans les énergies renouvelables, ce qui permettra à la fois de créer des emplois et de lutter contre le réchauffement climatique

– Créer une banque des infrastructures pour financer des projets de rénovation des infrastructures du pays

– Démocratiser l’accès à l’éducation en réduisant le coût des études et en rendant plus accessible la formation continue pour les travailleurs

2/ Renforcer les familles américaines

Cela passe là aussi par plusieurs mesures telles que :

– Faire en sorte que les femmes gagnent enfin autant que les hommes pour le même travail

– Augmenter le salaire minimum

– Offrir un chemin vers la citoyenneté aux immigrants sans papiers

– Interdire les discriminations contre les personnes LGBT

3/ Défendre l’Amérique et ses valeurs

Les Etats-Unis doivent assurer un leadership mondial en étant à la fois forts et intelligents. Cela signifie qu’il faut utiliser tous les moyens à disposition. La diplomatie avec les gouvernements étrangers est nécessaire mais pas suffisante. Il faut aussi travailler directement avec les populations des pays étrangers.

Curieusement, ce troisième point est celui sur lequel Hillary s’est le moins attardée alors qu’elle a occupé la fonction de Secretary of State. Elle ne semble donc pas vouloir faire de la politique étrangère le point central de sa campagne.

4/ Réformer le gouvernement et revitaliser la démocratie américaine

Hillary veut mettre fin à l’influence de l’argent dans le système politique et empêcher les grandes entreprises d’acheter les élections. Son adversaire socialiste à la primaire démocrate Bernie Sanders sera heureux de l’apprendre.

Elle veut aussi faire en sorte qu’il soit plus facile de voter pour chaque citoyen, notamment en rendant l’inscription sur les listes électorales automatique.

LA PETITE NOTE D’HUMOUR

Hillary Clinton a fait remarquer qu’entre le moment où les présidents entraient en fonction et celui où ils quittaient la Maison Blanche, leurs cheveux blanchissaient fortement. Mais elle a plaisanté en déclarant qu’elle ne connaîtrait pas ce problème puisqu’elle avait recours à des colorations depuis des années.

LA PHRASE QUE TOUT LE MONDE VA RETENIR

I may not be the youngest candidate in this race. But I will be the youngest woman president in the history of the United States. (Je ne suis peut-être pas la candidate la plus jeune à me présenter à cette élection. Mais je serai la plus jeune femme présidente de l’histoire des Etats-Unis)


Si ce petit résumé vous laisse un goût de trop peu et que vous désirez écouter le discours d’Hillary dans son entièreté, voici la vidéo :

Et pour en savoir plus sur la candidature d’Hillary Clinton, n’hésitez pas à lire le portrait que nous avions publié peu après l’annonce de sa candidature 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s