MIKE HUCKABEE, LE RETOUR

Le nom de Mike Huckabee vous dit peut-être quelque chose et c’est normal. Ce pasteur était déjà candidat aux primaires républicaines en 2008. Reconverti en commentateur politique et animateur sur la chaîne Fox News, il avait renoncé à se représenter en 2012. On pensait donc que l’ex-gouverneur de l’Arkansas en avait fini avec les campagnes électorales. Mais il a finalement décidé de retenter sa chance en 2016. Portrait d’un homme qui n’a pas peur de créer la polémique. 

SA CARRIÈRE POLITIQUE EN UN COUP D’ŒIL

Lieutenant-gouverneur de l’Arkansas (1993-1996)

Gouverneur de l’Arkansas (1996-2007)

SON PARCOURS

Michael Dale Huckabee est né le 24 août 1955 dans la bien nommée ville de Hope, en Arkansas. Pour la petite histoire, c’est également la ville natale de Bill Clinton. Il est issu d’une famille d’ouvriers très modeste. Il sera le premier membre de sa famille à terminer ses études secondaires. Mike est très croyant et devient pasteur au sein de l’église baptiste. Il exercera ce métier durant de nombreuses années avant de se lancer en politique dans les années 90.

Il est élu gouverneur de l’Arkansas en 1996 et occupera ce poste jusqu’en 2007. En 2005, le TIME le nomme dans son Top 5 des gouverneurs les plus efficaces du pays. Il est ensuite candidat à la Maison Blanche en 2008. Il réalise de bons scores lors des primaires républicaines, l’emportant même dans huit états – Iowa, Alabama, Arkansas, Georgia, Tennessee, West Virginia, Louisiana et Kansas. Au final, il termine troisième au nombre de voix derrière John McCain (qui remporte l’investiture) et Mitt Romney.

À peine les primaires terminées, la chaîne de télévision conservatrice Fox News annonce qu’elle embauche Mike Huckabee comme commentateur politique. Il aura aussi droit à sa propre émission qui sera diffusée sans interruption de 2008 à 2015. En janvier dernier, Mike Huckabee annonce qu’il met fin à sa collaboration avec Fox News afin de prendre le temps de réfléchir à une éventuelle nouvelle candidature à la Maison Blanche. Il officialise celle-ci au mois de mai.

Mike Huckabee a longtemps été atteint d’obésité. Il a pesé jusqu’à 135 kilos. Mais on lui diagnostique une forme grave de diabète en 2003. Les médecins lui disent qu’il doit absolument maigrir s’il ne veut pas mourir dans les dix années à venir. Il change alors complètement son alimentation et se met à faire du sport (il a même couru plusieurs marathons). Il perd très rapidement plus de 50 kilos. Il écrira même un livre de conseils pour mieux s’alimenter et avoir une vie plus saine, s’inspirant de sa propre expérience. Ce livre est intitulé Quit Digging Your Grave with a Knife and Fork (Arrêtez de creuser votre tombe avec un couteau et une fourchette).

2

Il a reconnu avoir repris quelques kilos ces dernières années en raison d’un problème au pied qui l’empêche dorénavant de faire du sport. Huckabee est l’auteur de plusieurs autres ouvrages.

Enfin, et aussi surprenant que cela puisse paraître, Mike Huckabee est également fan de rock et musicien à ses heures perdues. Il joue de la guitare dans un groupe de rock appelé Capital Offense. Il posséderait plus de 70 guitares. Il lui est arrivé de jouer avec de grands artistes invités dans son émission, comme ici le groupe Lynyrd Skynyrd.

UN HABITUÉ DES DÉCLARATIONS POLÉMIQUES

Mike Huckabee est connu pour ses positions très conservatrices qui plaisent aux chrétiens évangéliques. L’un de ses principaux combats est la défense de ce qu’il appelle les valeurs traditionnelles. Rien de très surprenant pour un pasteur baptiste. Ces dernières années, son émission télévisée lui a permis de diffuser ses idées à grande échelle et d’acquérir une notoriété importante. Mais il s’est aussi fait remarquer à de nombreuses reprises pour des déclarations polémiques. Voici quelques exemples qui, même s’ils peuvent parfois sembler relever de l’anecdote, nous semblent révélateurs de l’idéologie du personnage.

1/ Le poison Beyoncé

Dans son dernier livre intitulé God, Guns, Grits, and Gravy, il critique la chanteuse Beyoncé et son mari, le célèbre rappeur Jay-Z. Selon lui, Beyoncé incarne la nouvelle culture de la grossièreté. Il qualifie les paroles de ses chansons de « obnoxious and toxic mental poison » (détestables et un poison mental toxique). Quant à son mari Jay-Z, il exploiterait l’image de sa femme en tant qu’objet sexuel tel un proxénète.

2/ Dieu et l’école

Mike Huckabee a créé la polémique en raison de ses propos prononcés sur Fox News après la tuerie de Sandy Hook. Petit rappel pour ceux qui auraient oublié les faits. Le 14 décembre 2012, une fusillade éclate dans l’école primaire Sandy Hook de Newtown. Adam Lanza, un ancien élève de l’école désormais âgé de 20 ans, y abat vingt enfants et six enseignants. On apprendra ensuite qu’il avait tué sa mère à son domicile juste avant. Lorsque les forces de l’ordre arrivent sur place, Lanza se suicide en se tirant une balle dans la tête. Cette fusillade, la plus meurtrière de l’histoire du pays, relancera le débat sur le contrôle de la vente des armes à feu. S’exprimant sur cet événement sur la chaîne Fox News, Huckabee doute du fait que le problème vienne de la vente libre des armes à feu et déclare :

We have systematically removed God from our schools. Should we be so surprised that schools would become a place of carnage? (Nous avons systématiquement retiré Dieu de nos écoles. Devrions-nous être tellement surpris que les écoles deviennent un lieu de carnage?)

3/ Soutien à Josh Duggar

Connaissez-vous la famille Duggar? Non? Dans ce cas, une petite mise en contexte s’impose. Les membres de la famille Duggar sont les stars de l’émission de téléréalité 19 kids and counting. Cette émission est diffusée depuis 2008 sur la chaîne TLCReality. La famille est composée de Jim Bob Duggar (qui a été député au parlement de l’Arkansas entre 1999 et 2002 sous l’étiquette du Parti Républicain avant d’arrêter la politique pour devenir agent immobilier), de sa femme Michelle et de leurs dix-neuf enfants Joshua James, Jana Marie, John David, Jill Michelle, Jessa Lauren, Jinger Nicole, Joseph Garrett, Josiah Matthew, Joy Anna, Jedediah Robert, Jeremiah Robert, Jason Michael, James Andrew, Justin Samuel, Jackson Levi, Johannah Faith, Jennifer Danielle, Jordyn Grace et Josie Brooklyn. Notons qu’à ses débuts, l’émission s’appelait 17 kids and counting car la famille ne comptait encore « que » dix-sept enfants. Depuis 2008, les spectateurs ont donc assisté à la naissance des deux petits derniers ainsi qu’au mariage de trois des enfants.

La famille Duggar au grand complet
La famille Duggar au grand complet

La famille, qui vit en Arkansas, a la particularité d’être très croyante et conservatrice. Les Duggar s’opposent à l’utilisation des moyens de contraception. Ils éduquent leurs enfants à domicile et leur interdisent de flirter avec qui que ce soit avant le mariage.

Le mois dernier, un gros scandale éclate. Un magazine révèle que Josh, l’aîné des dix-neuf enfants, a été cité il y a plusieurs années dans une affaire d’agression sexuelle sur mineure. Face à la polémique, la famille confirmera que Josh a en effet commis des attouchements sur cinq jeunes filles alors qu’il était lui-même adolescent. Les victimes sont quatre de ses sœurs ainsi qu’une amie qui était venue faire du baby-sitting chez eux. La famille précise toutefois que les faits n’étaient pas des viols ou des abus graves mais seulement de légers attouchements, le plus souvent pendant que les victimes dormaient. Josh, aujourd’hui âgé de 27 ans et marié, a quant à lui publié un message sur la page Facebook officielle de la famille. Il déclare qu’il a commis des actes inexcusables il y a douze ans et qu’il le regrette profondément. Il dit s’être confié à l’époque à ses parents, qui ont pris les mesures nécessaires face à cette situation difficile. Et bien sûr, il a demandé pardon aux victimes ainsi qu’à Dieu et vit désormais dans le droit chemin.

Mike Huckabee, natif de l’Arkansas et baptiste comme les membres de la famille Duggar, a jugé nécessaire de publier un message de soutien à Josh sur sa page Facebook. Il précise que les actions passées de Josh sont inexcusables mais pas impardonnables. Même les bonnes personnes font des erreurs. De plus, les mineurs ne sont pas toujours conscients de ce qu’ils font et c’est pour cela que la loi les protège. Il condamne les médias qui ont rendu l’affaire publique pour salir l’image de la famille Duggar. Celle-ci n’en devient pas pour autant mauvaise chrétienne puisqu’être chrétien ne veut pas dire être parfait. C’est justement parce que nous ne sommes pas parfaits et que nous commettons des péchés que nous avons besoin de Dieu.

Le message publié par Mike Huckabee sur sa page Facebook
Le message publié par Mike Huckabee sur sa page Facebook

4/ Une « blague » polémique sur les transsexuels

À moins de vivre dans une grotte ces dernières semaines, vous avez certainement entendu parler de la transformation de Bruce Jenner en Caitlyn Jenner. Petit rappel pour ceux qui n’auraient pas suivi. Bruce Jenner, ancien médaillé d’or de décathlon aux Jeux Olympiques, a récemment affiché au grand jour son changement de sexe. Sa photo en couverture du magazine Vanity Fair a fait le buzz.

9

Bruce demande à ce qu’on l’appelle désormais Caitlyn. Et Caitlyn semble décidée à raconter son histoire afin de faire avancer la cause des personnes transsexuelles. Elle a aussi ouvert à cette occasion un nouveau compte Twitter qui a atteint le million d’abonnés en seulement quatre heures, record absolu dans l’histoire du réseau social ! Le record était détenu jusqu’ici par un certain Barack Obama qui avait eu besoin de cinq heures pour atteindre la barre du million d’abonnés.

7-1

Caitlyn Jenner a reçu le soutien de la majeure partie de la classe politique, Démocrates comme Républicains. Elle déclare d’ailleurs dans son interview être de sensibilité républicaine. Lindsey Graham, l’un des candidats aux primaires républicaines, a déclaré que Caitlyn serait la bienvenue dans son parti. Il a également dit :

I haven’t walked in her shoes. I don’t have all the answers to the mysteries of life. I can only imagine the torment that Bruce Jenner went through. I hope he – I hope she has found peace. (Je n’ai pas marché dans ses chaussures. Je n’ai pas toutes les réponses aux mystères de la vie. Je peux seulement imaginer la souffrance à laquelle Bruce Jenner a dû faire face. J’espère qu’il – j’espère qu’elle a trouvé la paix)

Mais Mike Huckabee s’est quant à lui encore une fois fait remarquer à cette occasion par une déclaration polémique. Il s’agit en réalité d’une « blague » qu’il a faite lors d’un discours en février dernier. Mais alors que l’affaire Jenner attirait l’attention, des internautes en ont profité pour publier une vidéo de cette intervention sur YouTube. On y voit Huckabee déclarer que s’il avait su qu’on pouvait se dire transsexuelle à l’époque où il était à l’école, il en aurait profité pour pouvoir aller se doucher avec les filles après les cours de sport.

Now I wish that someone told me that when I was in high school that I could have felt like a woman when it came time to take showers in PE. I’m pretty sure that I would have found my feminine side and said « Coach, I think I’d rather shower with the girls today ». (J’aurais aimé que quelqu’un me dise lorsque j’étais à l’école que je pouvais me sentir femme au moment de prendre ma douche au cours d’éducation physique. Je suis sûr que j’aurais trouvé mon côté féminin et dit « Coach, je pense que je vais plutôt prendre ma douche avec les filles aujourd’hui »)

Cette blague n’a en tout cas apparemment pas du tout plu à la fille de John McCain.

8-1-1

Interrogé à propos de sa « blague », Huckabee a déclaré qu’il ne regrettait rien et que ce n’était là que le sens commun. Il a aussi ajouté que ce sujet devait cesser d’être au centre des discussions car ce n’était pas la priorité principale des américains et qu’il préférait parler de l’emploi ou de la sécurité nationale.

5/ Déclaration polémique sur l’homosexualité

Lors d’une récente interview, Huckabee qualifiait l’homosexualité de « choix de vie », tout comme le fait de boire ou d’être impoli.

L’ANNONCE DE SA CANDIDATURE

Mike Huckabee a annoncé sa candidature à la Maison Blanche le 5 mai dans sa ville natale de Hope, en Arkansas.

LE DISCOURS

Le discours d’Huckabee fut dense. Voici ce qu’il faut en retenir.

  • Une punchline anti-Obama

Mike Huckabee a lancé une pique à l’encontre de Barack Obama et de son bilan.

It was eight years ago that a young, untested, inexperienced, and virtually unknown freshman Senator made great speeches about hope and change. But eight years later, our debt has more than doubled, America’s leadership in the world has completely evaporated, and the country is more polarized than ever in my lifetime. […] We were promised hope, but it was just talk. (Il y a huit ans qu’un sénateur jeune, inexpérimenté et pratiquement inconnu a fait de grands discours sur l’espoir et le changement. Mais huit ans plus tard, notre dette a plus que doublé, le leadership de l’Amérique dans le monde s’est complètement évaporé, et le pays est plus divisé que jamais dans toute ma vie. […] On nous a promis l’espoir, mais c’était juste de belles paroles)

  • Un appel aux autres candidats à renoncer à leurs fonctions publiques

Huckabee a déclaré qu’il ne trouvait pas correct que les candidats en campagne pour les primaires ne démissionnent pas des fonctions pour lesquelles ils avaient été élus. Selon lui, c’est une question de respect envers le contribuable qui paie des impôts pour que ces fonctions soient exercées à plein temps. À noter que ce cas de figure concerne pour l’instant quatre candidats à l’investiture républicaine. Il s’agit des sénateurs Ted Cruz, Rand Paul, Marco Rubio et Lindsey Graham.

  • Un éloge de son bilan en tant que gouverneur

Mike Huckabee a mis en avant son bilan en tant que gouverneur de l’Arkansas. Il dit avoir diminué les taxes, reconstruit les routes, amélioré le système d’éducation et combattu la corruption. Le revenu moyen des familles de l’état aurait aussi augmenté de 50%.

  • Une vision sociale quelque peu différente de celle des autres candidats républicains

Mike Huckabee a dénoncé le fait qu’une famille américaine sur quatre doive dépenser plus de la moitié de son salaire uniquement pour se loger. Ou encore que le pourcentage d’américains propriétaires de leur logement ne cesse de diminuer car les jeunes qui sortent endettés de leurs études n’ont pas les moyens d’acheter. Bref, il dénonce l’augmentation de la précarité dans le pays.

We got a record number of people enrolled in government operated help programs like food stamps, and it’s not because people want to be in poverty. It’s because they are part of the bottom 90% in this country of American workers whose wages have been stagnant for the past 40 years. (Nous avons un nombre record de personnes inscrites à des programmes d’aide du gouvernement comme les coupons alimentaires, et ce n’est pas parce que les gens veulent vivre dans la pauvreté. C’est parce qu’ils font partie des 90% de travailleurs américains dont les salaires n’ont pas augmenté au cours des 40 dernières années)

On croirait presque entendre un candidat démocrate… Il déclare également qu’il veut garantir la protection du système de sécurité sociale et du programme Medicare (le programme Medicare est un programme d’assurance-santé géré par le gouvernement américain et destiné aux personnes de plus de 65 ans). Il estime que les américains sont forcés de cotiser pour ces programmes durant toute leur vie. Ils n’ont pas la possibilité de refuser. Ils s’attendent à obtenir un certain montant qu’on leur a promis en retour lorsqu’ils atteindraient l’âge de la retraite. Le gouvernement ne peut pas décider en une fois de modifier le système et de ne pas donner aux gens ce qu’il leur avait promis. Cette position le différencie nettement de la plupart des autres candidats républicains qui proposent tous de réformer le système de sécurité sociale ou d’augmenter l’âge du départ à la retraite. Mike Huckabee se veut un candidat conservateur mais aussi social.

  • Une réforme du système de santé tournée vers la recherche

Mike Huckabee veut mettre fin à l’Obamacare qui est selon lui trop coûteux et force les gens à prendre une assurance santé dont ils n’ont pas forcément besoin ou qu’ils n’ont pas les moyens de payer. Il estime que la vraie réforme du système de santé dont le pays a besoin est une réforme qui viserait à investir dans la prévention et la recherche de remèdes contre des maladies comme le cancer ou Alzheimer. Il pense que si on y met les moyens et la volonté nécessaire, rien n’est impossible. Il ose même la comparaison avec le programme spatial qu’avait mis en place le président Kennedy en promettant qu’un homme poserait le pied sur la lune dans les dix années à venir. Il voudrait mettre en place un programme de recherche médicale tout aussi ambitieux.

  • Le combat contre l’Islam radical

Huckabee identifie clairement l’Islam radical comme le nouvel ennemi à combattre. Il promet que s’il est élu, il ne se contentera pas de contenir le djihadisme* mais de le vaincre.

*Le terme contain fait ici référence à la doctrine du containment (endiguement en français) inventée par le diplomate George Kennan et adoptée par l’administration américaine après la Seconde Guerre Mondiale pour contrer la menace communiste. L’idée principale était de ne pas aller combattre directement la puissance communiste qu’était l’URSS mais d’empêcher que le communisme ne se propage dans d’autres pays.

We will deal with jihadis just as we would deal with deadly snakes. (Nous nous occuperons des jihadistes comme nous nous occuperions de serpents mortels)

Cela a le mérite d’être clair.

La rhétorique d’Huckabee n’est pas plus tendre lorsqu’il évoque Israël et l’Iran.

We put more pressure on our ally Israel to cease building bedrooms for their families in Judea and Samaria than we do on Iran for building a bomb. (Nous mettons plus de pression sur notre allié Israël pour qu’il cesse de construire des chambres à coucher pour ses familles en Judée et en Samarie que nous n’en mettons sur l’Iran pour l’empêcher de construire une bombe)

Pour Huckabee, négocier avec un pays comme l’Iran qui chante Mort à l’Amérique et qui veut détruire Israël n’a aucun sens. Il prévient que s’il est élu président,

The Ayatollahs of Iran will know that hell will freeze over before they get a nuclear weapon ! (Les Ayatollahs d’Iran sauront que l’enfer gèle avant d’avoir une arme nucléaire !)

  • Le déclin moral de l’Amérique

Mike Huckabee a déploré le déclin moral de la société américaine en s’en prenant à l’avortement et au mariage gay qui en sont selon lui les meilleures preuves.

We have witnessed the slaughter of over 55 million babies in the name of choice, and we are now threatening the foundation of religious liberty by criminalizing Christianity in demanding that we abandon Biblical principles of natural marriage. (Nous avons été témoins du massacre de plus de 55 millions de bébés au nom du libre choix, et nous menaçons maintenant la fondation de la liberté religieuse en criminalisant le christianisme en demandant d’abandonner les principes bibliques du mariage naturel)

  • Mike Huckabee a également déclaré vouloir améliorer le traitement des vétérans, lutter contre l’immigration illégale, adopter un budget équilibré et parvenir à l’auto-suffisance énergétique.
  • Un petit tacle à Jeb Bush sans le nommer

I don’t come from a family dynasty, but a working family. (Je ne viens pas d’une dynastie, mais d’une famille d’ouvriers)

  • Un appel aux dons

Huckabee a terminé son discours en appelant les gens à faire une petite contribution à sa campagne, dans la mesure de leurs moyens. Il a même plaisanté en disant :

If you want to give a million dollars, please do it. But I know most of you can’t. (Si vous voulez donner un million de dollars, s’il-vous-plaît faites-le. Mais je sais que la majorité d’entre vous ne peut pas)

Il dit qu’il a besoin de toutes ces petites contributions car c’est sur elles que s’appuiera sa campagne, et pas sur l’aide de milliardaires dont il n’est de toute façon pas le favori.

LE TWEET

22-1

LOGO DE CAMPAGNE

Le logo de campagne de Mike Huckabee indique Huckabee 2016 surmonté de son slogan From Hope To Higher Ground. Les mots Huckabee et 2016 sont séparés par quatre étoiles jaunes qui évoquent sans doute les quatre étoiles du drapeau de l’Arkansas. Enfin, les couleurs choisies pour le logo (rouge, bleu et blanc) rappellent bien sûr celles du drapeau américain.

15-1

LE SITE WEB OFFICIEL

Lorsque l’on se connecte au site mikehuckabee.com, on tombe tout d’abord sur une lettre qu’il a adressée à la Cour Suprême, qui doit bientôt rendre une décision sur le mariage gay. Il rappelle aux juges que le mariage doit rester entre un homme et une femme et que la Cour ne peut pas remplacer Dieu.

Source: mikehuckabee.com
Source: mikehuckabee.com

Le site web est assez classique. Une petite particularité tout de même : dans la colonne située tout à droite, on peut lire des messages de soutien de ses supporters.

Dans sa biographie, il ne mentionne rien de son enfance ou de sa vie avant d’être gouverneur. Il insiste exclusivement sur cette période de sa vie et son bilan à la tête de l’Arkansas.

La rubrique Issues qui présente son programme est divisée en quatorze parties. L’une d’entre elles présente une fois de plus son bilan en tant que gouverneur de l’Arkansas. Une autre rubrique intitulée Undecided Voter? vous propose de vous abonner à une newsletter. Il ne reste donc plus que douze rubriques véritablement consacrées au programme électoral du candidat Huckabee.

SON PROGRAMME

Voici les douze points du programme de Mike Huckabee développés sur son site web :

– Protéger le second amendement qui est le dernier rempart contre la tyrannie. Il dit qu’il est un fier membre de la NRA (National Rifle Association, la très puissante association de défense des détenteurs d’armes à feu) et qu’en tant que président, il s’opposera à toute nouvelle loi visant à contrôler davantage la vente d’armes.

– Sécuriser la frontière où les cartels de la drogue opèrent désormais sans crainte. Il s’oppose également à l’idée d’une amnistie générale pour les immigrants illégaux. Leur accorder la citoyenneté reviendrait à récompenser des gens qui ont enfreint la loi.

We are a nation of immigrants, but we are also a nation of laws. (Nous sommes une nation d’immigrants, mais nous sommes aussi une nation de lois)

– Concernant l’éducation, il estime qu’elle devrait continuer d’être gérée au niveau des états et non pas par le gouvernement fédéral. Il veut supprimer le Common Core et même le Département de l’Education.

– Amener les Etats-Unis à l’auto-suffisance énergétique car ils ne doivent pas dépendre de pays ennemis pour leur approvisionnement en énergie. Il veut exploiter toutes les ressources disponibles, à la fois les énergies fossiles comme le pétrole et le gaz et les énergies renouvelables.

– Réformer le système de santé. Comme il l’a dit dans son discours d’annonce, il veut axer la réforme du système de santé sur la prévention et la recherche en investissant dans ces domaines.

– Soutenir Israël

The enemies of Israel are the enemies of America. Sadly, this administration spends more time berating Israel for building houses in the lands given to Abraham than telling the Iranians to stop building bombs pointed at us. (Les ennemis d’Israël sont les ennemis de l’Amérique. Malheureusement, cette administration passe plus de temps à réprimander Israël pour construire des maisons sur les terres données à Abraham qu’à dire aux Iraniens d’arrêter de construire des bombes qui nous visent)

– Il dresse un constat alarmant concernant la sécurité nationale. Selon lui, les ennemis des Etats-Unis ne les craignent plus et ses alliés ne leur font plus suffisamment confiance et/ou ne les respectent plus. Il faut donc rebâtir une armée tellement forte qu’aucun ennemi n’osera plus s’en prendre aux Etats-Unis et reprendre le rôle de leader du monde libre. Il dit aussi qu’il entend lutter contre les « forces diaboliques de l’Islam radical ».

– Défendre le système de sécurité sociale ainsi que le programme Medicare. Il dit qu’on ne peut pas baisser les revenus alloués par ces programmes aux seniors qui y ont contribué toute leur vie et à qui on a promis un certain revenu en retour. Le gouvernement doit tenir cette promesse. Comme nous l’avons déjà dit, c’est un point qui le différencie de la plupart de ses adversaires aux primaires républicaines.

– Adopter un amendement constitutionnel contraignant le gouvernement à adopter un budget équilibré.

– Instaurer la FairTax. Le projet de FairTax consiste à supprimer tous les impôts fédéraux existants à l’heure actuelle (impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés, droits de succession etc.) et de les remplacer par une seule et unique taxe de 23% sur la consommation. Cette taxe toucherait donc exactement de la même manière tous les citoyens.

– Défendre les valeurs chrétiennes. Cela signifie s’opposer à l’avortement, y compris en supprimant les budgets alloués aux centres de planning familial. Il rappelle qu’en tant que gouverneur, il avait fait passer une loi pour que les mères déposant un nouveau-né dont elles ne voulaient pas dans un hôpital ne puissent pas être poursuivies pour abandon. Il s’engage aussi à lutter pour sauvegarder le mariage traditionnel.

– Améliorer les soins de santé pour les vétérans revenus de la guerre et faire plus de prévention contre les désordres d’ordre mental dont ils sont souvent victimes.

SES ATOUTS ET SES POINTS FAIBLES

Mike Huckabee a deux atouts principaux : sa notoriété et son expérience. Non seulement son expérience en tant que gouverneur mais aussi l’expérience d’avoir déjà mené une campagne électorale pour la présidence. En 2008, l’un de ses principaux problèmes avait été le manque d’argent. Mais ces dernières années, grâce à sa propre émission sur Fox News, la vente de ses livres et des discours très bien rémunérés, il est devenu beaucoup plus riche. Certains diront même très riche. Il devrait donc connaître moins de problèmes financiers qu’en 2008. Il est aussi bien plus connu qu’à l’époque et devra donc dépenser moins d’énergie à se faire connaître. Il a lui-même déclaré être mieux préparé qu’en 2008 et entouré d’une équipe talentueuse et composée de gens qui ont de l’expérience dans les campagnes électorales.

Mais Huckabee reste un candidat qui séduit avant tout les chrétiens évangéliques. Il pourrait faire de bons scores dans certains états très conservateurs, notamment dans le Sud. Mais contrairement à 2008, il sera concurrencé par d’autres candidats qui visent le même électorat que lui. On pense notamment à Ted Cruz. Or, celui-ci est plus jeune et a été actif politiquement ces dernières années alors qu’Huckabee n’a plus exercé aucune fonction politique depuis 2007. Il devra donc batailler dur pour convaincre du bien-fondé de son retour. Et pour remporter les primaires, il aurait même besoin d’élargir sa base électorale. Cela semble difficile lorsque l’on voit les positions extrêmes qu’il défend. Il a peut-être une chance d’y parvenir s’il insiste sur son côté social et sa volonté de défendre les retraites des seniors et le programme Medicare. Bref, tout dépendra beaucoup de la manière dont il va mener sa campagne et se défendre lors des débats. Il faudra aussi qu’il évite de faire de nouvelles déclarations polémiques.

CONCLUSION

Mike Huckabee n’a pas changé depuis sa précédente campagne en 2008. Cela prouve qu’il est convaincu des valeurs qu’il défend, ce qui est louable. Mais même si 2008 n’est pas si loin, la société américaine a elle énormément évolué depuis sur des questions comme celle du mariage gay. Même un candidat comme Ted Cruz qui vise le même électorat chrétien évangélique qu’Huckabee semble être plus prudent lorsqu’il s’exprime sur le sujet. Mike Huckabee semble donc un peu hors du temps. Reste à savoir si cela peut séduire suffisamment d’électeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s