WEEKLY NEWS FLASH #9

Cette semaine, de très graves inondations ont frappé la Caroline du Sud et ont marqué les esprits outre-Atlantique. Mais que s’est-il passé sur la scène politique? Tour d’horizon comme chaque lundi. 

LA DÉCLARATION DE LA SEMAINE

I think the likelihood of Hitler being able to accomplish his goals would have been greatly diminished if the people had been armed. (Je pense que la probabilité qu’Hitler atteigne ses buts aurait été fortement diminuée si les gens avaient été armés)

C’est signé Ben Carson, candidat républicain à la présidence. Quelques jours seulement après qu’une nouvelle fusillade ait éclaté sur un campus universitaire de l’Oregon, ces propos liant législation sur les armes à feu et Holocauste ont suscité bien des commentaires. Replaçons-les dans leur contexte. Ben Carson était l’invité de CNN pour une interview. Il était interrogé par Wolf Blitzer, l’un des journalistes stars de la chaîne. Celui-ci avait choisi de lire à haute voix un passage du nouveau livre de Carson, A More Perfect Union. Voici l’extrait en question :

German citizens were disarmed by their government in the late 1930s, and by the mid-1940s Hitler’s regime had mercilessly slaughtered six million Jews and numerous others whom they considered inferior. Through a combination of removing guns and disseminating deceitful propaganda, the Nazis were able to carry out their evil intentions with relatively little resistance // Les citoyens allemands ont été désarmés par leur gouvernement à la fin des années 30, et au milieu des années 40 le régime d’Hitler avait impitoyablement massacré six millions de Juifs et de nombreuses autres personnes considérées comme inférieures. En confisquant les armes et en diffusant de la propagande mensongère, les Nazis ont été capables de mettre à exécution leurs intentions diaboliques en rencontrant relativement peu de résistance.

Blitzer a ensuite demandé à Carson de réagir, ce qui a donné lieu à l’échange suivant entre les deux hommes :

BLITZER : So, just clarify, if there had been no gun control laws in Europe at that time, would six million Jews have been slaughtered? (Donc, juste pour clarifier les choses, six millions de Juifs auraient-ils été massacrés s’il n’y avait pas eu de législation sur les armes à feu en Europe à l’époque?)

CARSON : I think the likelihood of Hitler being able to accomplish his goals would have been greatly diminished if the people had been armed. (Je pense que la probabilité qu’Hitler atteigne ses buts aurait été fortement diminuée si les gens avaient été armés)

BLITZER : Because they had a powerful military machine, as you know, the Nazis. (Parce que, comme vous le savez, les Nazis avaient une machine militaire très puissante)

CARSON : I understand that. I’m telling you that there is a reason that these dictatorial people take the guns first. (Je comprends cela. Je vous dis qu’il y a une raison pour laquelle ces dictateurs confisquent d’abord les armes)

L’Anti-Defamation League (ONG américaine de lutte contre l’antisémitisme) a immédiatement critiqué les propos de Carson, les qualifiant de « historiquement inexacts ». Quasiment tous les historiens semblent en effet d’accord pour dire que l’Holocauste n’aurait pas pu être évité même si la population allemande avait été armée.

LES INITIALES DE LA SEMAINE

TPP pour Trans-Pacific Partnership. Il s’agit d’un accord de libre-échange réunissant les Etats-Unis et onze autres pays (Canada, Mexique, Chili, Pérou, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Malaisie, Brunei, Singapour et Vietnam). Les négociations ont duré plusieurs années et ont finalement abouti cette semaine à Atlanta où un texte final a été adopté par les négociateurs représentant chacun des douze états concernés. Comme n’importe quel traité international, le texte doit désormais faire l’objet d’un vote au Sénat américain avant d’entrer en vigueur (ou non). Les débats devraient durer plusieurs semaines.

Mais alors que Barack Obama présente ce traité comme une grande réussite, celui-ci divise en réalité fortement le camp démocrate. Les candidats à la présidence Bernie Sanders et Martin O’Malley s’y sont depuis longtemps déclarés opposés. Bernie Sanders a même qualifié l’accord de « désastreux ». D’après lui, il ne fera que faciliter les délocalisations dans des pays à la main-d’œuvre bon marché et n’est une victoire que pour les multinationales et les financiers de Wall Street.

Traduction: Bilan du libre échange : NAFTA: perte de presque 3/4 de million d'emplois PNTR avec la Chine : perte de presque 3 millions d'emplois TPP : Mieux vaut ne pas le découvrir
Traduction: Bilan du libre échange:
NAFTA: perte de presque 3/4 de million d’emplois
PNTR avec la Chine: perte de presque 3 millions d’emplois
TPP: Mieux vaut ne pas le découvrir

Mais surtout, Hillary Clinton vient de se déclarer elle aussi opposée à ce traité. Elle avait jusqu’ici refusé de prendre position, déclarant qu’elle attendait que la version finale du texte soit adoptée pour se prononcer. Sa prise de position lui vaut déjà de nombreuses critiques puisqu’elle avait défendu ce même TPP à de nombreuses reprises lorsqu’elle était Secrétaire d’Etat (pas moins de 45 fois entre 2010 et 2013 d’après CNN).

LA LOI DE LA SEMAINE

La Californie a légalisé cette semaine la pratique du suicide assisté. Après avoir été adoptée par le parlement californien, la loi a été signée par le gouverneur Jerry Brown (D) qui, bien que catholique pratiquant, a choisi de ne pas y opposer son veto. La Californie est ainsi devenue le quatrième état américain à légaliser le suicide assisté, après l’Oregon (en 1997), l’état de Washington (en 2009) et le Vermont (en 2013). La pratique est également tolérée au Montana depuis qu’un tribunal a rendu une décision affirmant que la Constitution du Montana garantissait aux patients en fin de vie le droit de mourir dans la dignité (décision confirmée ensuite par la Cour Suprême de l’état). Mais le parlement du Montana n’ayant jamais légiféré en la matière, la pratique n’est encadrée par aucun protocole précis. À l’inverse, les lois adoptées en Oregon, dans l’état de Washington, dans le Vermont et désormais en Californie encadrent très strictement la pratique. Elles permettent aux médecins de prescrire légalement à leurs patients les médicaments nécessaires pour mettre fin à leurs jours. Il s’agit donc bien de suicide assisté et non d’euthanasie (qui reste illégale partout aux Etats-Unis). Cela signifie que le médecin est autorisé à prescrire les sédatifs nécessaires au patient pour mettre fin à ses jours mais ne peut pas les lui administrer. C’est le patient qui doit le faire lui-même. De plus, seuls les patients incurables à qui il reste moins de six mois à vivre (et faisant preuve d’un discernement suffisant) sont concernés. Le patient doit faire part oralement à son médecin de sa volonté de mourir à deux reprises en quinze jours d’intervalle. Il doit également faire une demande écrite qui doit être examinée et approuvée par deux médecins (le sien et l’un de ses collègues). En Oregon, le premier état à avoir légalisé le suicide assisté, les statistiques montrent que la loi n’est finalement que peu utilisée. En effet, peu de demandes sont acceptées par les médecins (seulement 1 sur 6). Et parmi les patients obtenant les médicaments désirés, seulement 1 sur 3 les utiliserait finalement pour mettre fin à ses jours. Depuis 1997, 752 personnes seraient décédées par suicide assisté en Oregon.

LA DÉCISION SURPRENANTE DE LA SEMAINE

Celle du très prestigieux institut de sondage Gallup de ne réaliser aucun sondage sur les intentions de vote pour les primaires républicaines et démocrates. Gallup est considéré comme l’un des instituts de sondage les plus expérimentés du pays mais lors de la dernière élection présidentielle, en 2012, plusieurs de ses prédictions s’étaient avérées fausses. Lors de son dernier sondage avant l’élection générale, Gallup avait même donné Mitt Romney légèrement vainqueur face à Barack Obama ! La décision de Gallup relance une fois de plus le débat sur la fiabilité des sondages et le fait qu’on y accorde de plus en plus d’importance (rappelons qu’ils déterminent même cette année la participation ou non aux différents débats pour les candidats républicains!) alors même qu’ils contiennent toujours une marge d’erreur.

LA « FARCE » DE LA SEMAINE

L’équipe de campagne de Donald Trump a annoncé avoir fait une « farce » (c’est le terme qu’ils ont utilisé) à Marco Rubio, l’un des adversaires du milliardaire aux primaires républicaines. Un colis contenant un paquet de vingt-quatre bouteilles d’eau estampillées Trump Ice Natural Spring Water ainsi que deux serviettes de bain sur lesquelles a été imprimé le slogan de Trump Make America Great Again a été envoyé au QG de campagne de Rubio à Washington. Le tout était accompagné de la note Since you’re always sweating, we thought you could use some water. Enjoy ! (Comme vous êtes toujours en train de transpirer, nous avons pensé que vous pourriez utiliser de l’eau. Profitez-en !). Chacun jugera du bon goût de cette petite blague…

Mais Trump et son équipe n’ont pas choisi cette référence au hasard. Les bouteilles d’eau font en effet écho à une scène devenue célèbre. En 2013, Marco Rubio, alors tout jeune sénateur républicain encore peu connu au niveau national, a l’honneur d’être choisi pour délivrer la réponse officielle de son parti au State of the Union Address du président Obama. Alors qu’il est en train de réciter son discours face caméra (diffusé en direct à la télévision), Rubio prend quelques secondes pour saisir une bouteille d’eau et en boire vite une gorgée. Du jamais vu !

La scène avait à l’époque très rapidement fait le tour des réseaux sociaux et suscité de nombreuses moqueries. Mais Rubio avait réussi à retourner la situation à son avantage en faisant preuve d’auto-dérision. Sur son compte Twitter, il avait d’abord publié une photo de la fameuse bouteille d’eau puis cet autre message :

Traduction: J'ai gagné plus de 13,000 nouveaux abonnés sur Twitter depuis hier soir! Je vais commencer à boire de l'eau au milieu de tous mes discours!
Traduction: J’ai gagné plus de 13,000 nouveaux abonnés sur Twitter depuis hier soir! Je vais commencer à boire de l’eau au milieu de tous mes discours!

Rubio a même refait allusion à cet épisode lors du dernier débat républicain qui avait lieu en Californie. Il avait déclaré lors de sa première prise de parole (tout en montrant la bouteille d’eau qu’il avait déposée sur son pupitre) :

I’m also aware that California has a drought and so that’s why I made sure I brought my own water. (Je suis aussi au courant que la Californie traverse une sécheresse et c’est pourquoi je me suis assuré d’apporter ma propre eau)

LE BUZZ DE LA SEMAINE

Envoyer des cadeaux au QG de campagne de ses adversaires semble être à la mode en ce moment ! On a en effet appris cette semaine qu’Hillary Clinton avait fait parvenir un exemplaire de son livre Hard Choices (paru en 2014 et qui revient sur son expérience en tant que Secrétaire d’Etat) aux candidats républicains à la présidence. Le livre était accompagné de la lettre suivante :

I understand that you and your fellow Republican candidates for president were questioning my record of accomplishments at your last debate, so I thought you might enjoy reading my book, Hard Choices. From working to restore America’s standing in the world to bringing crippling sanctions to Iran to negotiating a ceasefire in Gaza, please enjoy all 596 pages of my time as secretary of state. With 15 candidates in the race, you’ve got enough people for a book club ! With best wishes, I am Sincerely yours, Hillary Rodham Clinton // J’ai entendu dire que vous et vos camarades républicains candidats à la présidence avez mis en question mon bilan  lors de votre dernier débat, alors j’ai pensé que vous pourriez aimer lire mon livre, Hard Choices. Du travail pour rétablir la réputation de l’Amérique dans le monde à la mise en place de sanctions paralysantes contre l’Iran à la négociation d’un cessez-le-feu à Gaza, veuillez apprécier les 596 pages de ma vie de Secrétaire d’Etat. Avec 15 candidats en lice, vous êtes suffisamment nombreux pour un club de lecture ! Avec mes meilleurs vœux, bien à vous, Hillary Rodham Clinton

Certains candidats républicains n’ont pas tardé à réagir :

1 – Ted Cruz a annoncé qu’il enverrait son livre intitulé A Time For Truth à Clinton en échange.

Traduction: Nous rendrons la pareille avec plaisir et enverrons A Time For Truth à l'équipe de campagne d'Hillary Clinton parce que, bon...
Traduction: Nous rendrons la pareille avec plaisir et enverrons A Time For Truth à l’équipe de campagne d’Hillary Clinton parce que, bon…

2 – Bobby Jindal a proposé à Clinton de lire son livre si elle s’engageait à regarder les vidéos incriminant l’organisation Planned Parenthood.

Traduction: Je vais passer un accord avec vous Hillary Clinton, si vous regardez ces vidéos, je lirai votre livre. - Bobby
Traduction: Je vais passer un accord avec vous Hillary Clinton, si vous regardez ces vidéos, je lirai votre livre. – Bobby

3 – Mike Huckabee a lui publié un tweet faisant référence à l’attaque du consulat américain de Benghazi en 2012. Rappelons que les Républicains accusent Clinton (qui était Secrétaire d’Etat à l’époque) de ne pas avoir suffisamment renforcé la sécurité du personnel américain présent sur place malgré de nombreuses menaces terroristes. L’attaque avait coûté la mort à quatre ressortissants américains, dont l’ambassadeur des Etats-Unis en Libye.

Traduction: Hillary Clinton, je suis impatient de lire la suite d'Hard Choices, "Dures réalités : Quelqu'un aurait dû répondre au téléphone" #Benghazi
Traduction: Hillary Clinton, je suis impatient de lire la suite d’Hard Choices, « Dures réalités : Quelqu’un aurait dû répondre au téléphone » #Benghazi

4 – George Pataki a publié ce tweet qualifiant le livre de Clinton de « fiction historique » et précisant qu’il était déjà occupé à lire le livre de sa fille.

Traduction: Merci pour le livre! J'aime la fiction historique, mais je suis déjà en train de lire un bon livre d'Allison Pataki
Traduction: Merci pour le livre! J’aime la fiction historique, mais je suis déjà en train de lire un bon livre d’Allison Pataki

5 – L’équipe de campagne de Ben Carson a quant à elle publié une vidéo visant à remercier Hillary Clinton pour son cadeau. On y voit les membres de l’équipe faire usage du livre de Clinton dans diverses situations : support pour leur ordinateur, tabouret pour atteindre le haut d’une armoire, objet pour empêcher une porte de se refermer etc.

6 – Mais c’est Rand Paul qui est allé le plus loin en mettant le livre en vente sur son site web, le qualifiant de Great Fiction Book (grande œuvre de fiction). Paul avait ajouté sur la première page le mot Hillary, your refusal to provide security for our mission in Benghazi should forever preclude you from higher office! (Hillary, votre refus d’assurer la sécurité de notre mission diplomatique à Benghazi devrait vous empêcher pour toujours d’atteindre un poste plus élevé!) accompagné de sa signature.

Source: randpaul.com
Source: randpaul.com

Il avait également ajouté son propre livre Taking A Stand au lot vendu aux enchères sur eBay. La vente aux enchères est restée trois jours en ligne sur le site et le tout a finalement été adjugé pour la somme de 13,100$ (!) qui contribueront au financement de la campagne de Rand Paul.

LE TWEET DE LA SEMAINE

Ce tweet de Bill Clinton publié à l’occasion de ses quarante ans de mariage avec Hillary.

10

LA PHOTO DE LA SEMAINE

Ce cliché de George Bush qui, accompagné de sa femme Barbara, a donné le coup d’envoi d’un match de base-ball à Houston ce week-end.

12

L’ex-président, âgé de 91 ans, se déplace désormais en fauteuil roulant et porte une minerve depuis qu’il s’est cassé une vertèbre cervicale en chutant à son domicile au mois de juillet.


PS: N’oubliez pas que le premier débat entre candidats démocrates, organisé par CNN (en partenariat avec Facebook), aura lieu ce mardi 13 septembre à Las Vegas. Il opposera cinq candidats : Hillary Clinton, Bernie Sanders, Martin O’Malley, Jim Webb et Lincoln Chafee.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s