HILLARY CLINTON REMPORTE L’INVESTITURE DÉMOCRATE ET ÉCRIT UNE PAGE D’HISTOIRE

Enfin ! Hillary Clinton aura dû patienter jusqu’au dernier Super Tuesday pour remporter les primaires démocrates. Après sa défaite face à Barack Obama en 2008, elle tient sa revanche. Et elle écrit une page d’histoire puisqu’elle sera la première femme à être candidate à l’élection présidentielle pour l’un des deux grands partis. 

INTRODUCTION

Ce mardi 7 juin, c’était le dernier Super Tuesday. Les électeurs de six états étaient appelés aux urnes :

Californie

New Jersey

Nouveau Mexique

Montana

Dakota du Sud

Dakota du Nord

Les cinq premiers états de la liste organisaient des primaires, à la fois démocrates et républicaines. Au Dakota du Nord, seuls les électeurs démocrates s’exprimaient lors d’un caucus. Ci-dessous, nous reviendrons d’abord sur les résultats de ce dernier Super Tuesday, puis sur le discours de victoire chargé d’émotion d’Hillary Clinton. N’oublions pas que, côté républicain, ces dernières primaires n’avaient plus guère d’importance puisque Donald Trump possédait déjà les 1,237 délégués lui permettant de remporter l’investiture. Même si les noms d’autres candidats figuraient encore sur les bulletins de vote, il n’avait plus aucun adversaire déclaré. C’est donc vers les résultats des primaires démocrates que tous les regards étaient tournés, et particulièrement en Californie. À lui seul, cet état représente 12% des délégués envoyés à la Convention Démocrate ! Il était vital pour Bernie Sanders de l’emporter en Californie pour pouvoir encore espérer remporter l’investiture.

LES RÉSULTATS EN UN COUP D’OEIL

1 – Les vainqueurs dans chaque état

Californie ⇒ Clinton / Trump

New Jersey ⇒ Clinton / Trump

Nouveau Mexique ⇒ Clinton / Trump

Montana ⇒ Sanders / Trump

Dakota du Sud ⇒ Clinton / Trump

Dakota du Nord ⇒ Sanders

2 – Nombre d’états remportés par chaque candidat

Donald Trump ⇒ 5

Hillary Clinton ⇒ 4

Bernie Sanders ⇒ 2

3 – Bilan chez les Démocrates

Hillary Clinton remporte 4 états : Californie – New Jersey – Nouveau Mexique – Dakota du Sud

Bernie Sanders remporte 2 états : Montana – Dakota du Nord

4 – Bilan chez les Républicains

Donald Trump remporte 5 états : Californie – New Jersey – Nouveau Mexique – Montana – Dakota du Sud

LES RÉSULTATS, ÉTAT PAR ÉTAT

8

CALIFORNIA (CA)

Capitale: Sacramento

Ville la plus peuplée: Los Angeles

Population: 39,144,818 (estimation 2015)

Surnom: The Golden State

Devise: Eureka

Gouverneur actuel: Jerry Brown (D)

9

À partir de 1848, la ruée vers l’or poussera de très nombreux américains et immigrants à s’installer en Californie. Aujourd’hui, c’est l’état le plus peuplé des Etats-Unis. Los Angeles est la deuxième ville la plus peuplée du pays, après New York City. La Californie a une influence considérable sur l’ensemble du pays, notamment au niveau culturel et technologique. C’est en effet en Californie que se trouve Hollywood, siège de l’industrie cinématographique américaine. C’est aussi en Californie que se trouve la Silicon Valley, qui abrite les plus grandes entreprises du secteur informatique et technologique, ainsi que des milliers de start-up. C’est là qu’ont été inventés les premiers ordinateurs pour les particuliers et le réseau Internet. À elle seule, la Californie est responsable de 13% du PIB américain. La population californienne est très cosmopolite. Près de 40% des californiens sont hispaniques. Les californiens d’origine asiatique sont également très nombreux (environ 15% de la population).

Résultats de la primaire démocrate

HILLARY CLINTON 55,8% ⇒ 336 délégués

BERNIE SANDERS 43,2% ⇒ 207 délégués

Comme nous l’avons déjà dit, Bernie Sanders devait absolument l’emporter en Californie pour avoir encore une (très mince) chance de remporter l’investiture. Les sondages prédisaient une élection très serrée (pas plus de deux points d’écart entre les deux candidats). Ils s’étaient trompés. Hillary Clinton l’a largement emporté.

Résultats de la primaire républicaine

DONALD TRUMP 75,3% ⇒ 172 délégués

John Kasich 11,3%

Ted Cruz 9,2%

Ben Carson 3,5%

Jim Gilmore 0,7%

Oui, vous avez bien lu. Le nom de Jim Gilmore, ancien gouverneur de Virginie, figurait sur les bulletins de vote en Californie. Alors qu’il avait mis un terme à sa campagne catastrophique au mois de février, il a étonnamment recueilli plus de 11,000 voix ! La politique américaine nous réservera toujours des surprises…

10

NEW JERSEY (NJ)

Capitale: Trenton

Ville la plus peuplée: Newark

Population: 8,958,013 (estimation 2015)

Surnom: The Garden State

Devise: Liberty and prosperity // Liberté et prospérité

Gouverneur actuel: Chris Christie (R)

11

Le New Jersey est situé sur la côte Est des Etats-Unis, juste à côté de New York. C’est l’état le plus densément peuplé du pays. Son économie est diversifiée. L’industrie pharmaceutique y est fortement implantée, tout comme le secteur des télécommunications. L’agriculture et la pêche sont d’autres secteurs d’activité importants. La ville d’Atlantic City, réputée pour ses casinos, permet aussi au New Jersey d’attirer les touristes amateurs de jeu. Le premier casino de la ville a ouvert ses portes en 1978. Atlantic City était alors la première ville des Etats-Unis, hormis Las Vegas, à autoriser l’industrie du jeu à s’implanter sur son territoire.

Résultats de la primaire démocrate

HILLARY CLINTON 63,3% ⇒ 85 délégués

Bernie Sanders 36,7% ⇒ 49 délégués

Résultats de la primaire républicaine

DONALD TRUMP 80,6% ⇒ 51 délégués

John Kasich 13,3%

Ted Cruz 6,1%

12

NEW MEXICO (NM)

Capitale: Santa Fe

Ville la plus peuplée: Albuquerque

Population: 2,085,109 (estimation 2015)

Surnom: Land of Enchantment

Devise: Crescit eundo (en latin) // Il croît de jour en jour

Gouverneur actuel: Susana Martinez (R)

13

Le Nouveau Mexique est un état du Sud-Ouest des Etats-Unis. Près de la moitié de sa population (47%) est hispanique. Le pourcentage le plus élevé de tous les états américains. Les Native Americans sont aussi très nombreux (10% de la population). Il n’y a qu’en Alaska qu’ils représentent un pourcentage plus important. Au vu de ces chiffres, on comprend mieux pourquoi les cultures latinos et indiennes sont toutes les deux très présentes au Nouveau Mexique. Cela en fait un état unique. On retrouve l’influence de la culture indienne jusque sur son drapeau. Le Nouveau Mexique est un gros producteur de pétrole et de gaz. Et peut-être a-t-il déjà été visité par des extra-terrestres. L’incident de Roswell, où un ovni se serait écrasé en 1947, nourrit en tout cas les interrogations et les théories les plus folles depuis de très nombreuses années.

Résultats de la primaire démocrate

HILLARY CLINTON 51,5% ⇒ 24 délégués

Bernie Sanders 48,5% ⇒ 14 délégués

Résultats de la primaire républicaine

DONALD TRUMP 70,7% ⇒ 24 délégués

Ted Cruz 13,3%

John Kasich 7,6%

Ben Carson 3,7%

Jeb Bush 3,4%

Carly Fiorina 1,4%

14

MONTANA (MT)

Capitale: Helena

Ville la plus peuplée: Billings

Population: 1,032,949 (estimation 2015)

Surnom: The Treasure State

Devise: Oro y Plata (en espagnol) // Or et argent

Gouverneur actuel: Steve Bullock (D)

15

Le Montana est le quatrième état le plus vaste des Etats-Unis. Il est aussi l’un des moins peuplés. Il est situé au Nord-Ouest du pays et partage une très longue frontière avec le Canada. L’économie du Montana repose avant tout sur l’agriculture et l’élevage de bétail. On y exploite aussi le pétrole, le gaz et le charbon. Enfin, le tourisme est un autre secteur important.

Résultats de la primaire démocrate

BERNIE SANDERS 51,1% ⇒ 11 délégués

Hillary Clinton 44,6% ⇒ 12 délégués

Résultats de la primaire républicaine

DONALD TRUMP 73,7% ⇒ 27 délégués

Ted Cruz 9,4%

John Kasich 6,9%

Marco Rubio 3,3%

Jeb Bush 2,1%

16

SOUTH DAKOTA (SD)

Capitale: Pierre

Ville la plus peuplée: Sioux Falls

Population: 858,469 (estimation 2015)

Surnom: The Mount Rushmore State

Devise: Under God the people rule // Sous Dieu le peuple gouverne

Gouverneur actuel: Dennis Daugaard (R)

17

Jusqu’en 1889, le Dakota du Sud et le Dakota du Nord constituaient le Territoire du Dakota. En 1889, les parties sud et nord de ce territoire se sont séparées et sont chacune devenues un état américain. Le Dakota du Sud est peu peuplé. Son économie repose sur l’agriculture, l’élevage et le tourisme. Le Mont Rushmore est une attraction touristique majeure. Les sculptures monumentales de quatre présidents des Etats-Unis (George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln) y ont été greffées à la falaise. Le Dakota du Sud abrite aussi deux parcs nationaux (Wind Cave National Park et Badlands National Park).

Résultats de la primaire démocrate

HILLARY CLINTON 51% ⇒ 12 délégués

Bernie Sanders 49% ⇒ 10 délégués

Résultats de la primaire républicaine

DONALD TRUMP 67,1% ⇒ 29 délégués

Ted Cruz 17%

John Kasich 15,9%

18

NORTH DAKOTA (ND)

Capitale: Bismarck

Ville la plus peuplée: Fargo

Population: 756,927 (estimation 2015)

Surnom: The Peace Garden State

Devise: Liberty and Union, Now and Forever, One and Inseparable // Liberté et union, maintenant et pour toujours, unies et inséparables

Gouverneur actuel: Jack Dalrymple (R)

19

Le Dakota du Nord, qui porte le joli surnom d’ « état du jardin de la paix », est encore moins peuplé que son voisin du sud. C’est le quatrième état le moins peuplé des Etats-Unis. Seuls l’Alaska, le Wyoming et le Vermont comptent moins d’habitants. Le secteur d’activité le plus important y est l’agriculture mais on y exploite aussi le pétrole. Ces dernières années, de nouveaux gisements ont été découverts et l’état a connu un véritable boom pétrolier qui lui garantit un taux de chômage très faible. Par conséquent, il a accueilli de nouveaux résidents attirés par les perspectives de réussite économique. Entre 2010 et 2015, le Dakota du Nord est même l’état américain où la croissance de la population a été la plus forte. Enfin, le secteur des technologies est aussi bien implanté dans l’état. La firme Microsoft a notamment choisi d’y établir l’un de ses plus grands centres d’activité, qui emploie plus de 1,700 personnes. Malgré la présence d’un parc national sur son territoire (Theodore Roosevelt National Park), le Dakota du Nord est l’état le moins visité des Etats-Unis.

Résultats du caucus démocrate

BERNIE SANDERS 64,2% ⇒ 14 délégués

Hillary Clinton 25,6% ⇒ 6 délégués

LE POINT SUR LE NOMBRE DE DÉLÉGUÉS

On connaît désormais les vainqueurs des primaires démocrates et républicaines. Ils se nomment Hillary Clinton et Donald Trump. Voici le nombre de délégués à leur actif à l’issue du dernier Super Tuesday.

Chez les Démocrates

Hillary Clinton ⇒ 2,780

Bernie Sanders ⇒ 1,876

Hillary Clinton dispose donc désormais des 2,383 délégués nécessaires pour remporter l’investiture. Une seule primaire démocrate doit encore avoir lieu. Celle du District of Columbia, mardi 14 juin.

Chez les Républicains

Donald Trump ⇒ 1,542

Ted Cruz ⇒ 559

Marco Rubio ⇒ 165

John Kasich ⇒ 161

Ben Carson ⇒ 7

Jeb Bush ⇒ 4

Carly Fiorina ⇒ 1

Mike Huckabee ⇒ 1

Rand Paul ⇒ 1

Côté républicain, les primaires sont officiellement terminées. On savait déjà depuis un moment que Donald Trump en était le vainqueur.

HISTORY MADE

En remportant l’investiture démocrate, Hillary Clinton devient la première femme candidate à la présidence des Etats-Unis pour l’un des deux grands partis politiques. En 2008, alors qu’elle avait échoué à remporter les primaires face à Barack Obama, Sarah Palin était déjà devenue la première femme à figurer sur un ticket présidentiel (ndlr: elle était la candidate républicaine à la vice-présidence, aux côtés de John McCain). Mais Palin n’avait pas été choisie par les électeurs. La victoire d’Hillary Clinton aux primaires démocrates est donc un événement historique, qui intervient 96 ans après que les femmes aient obtenu le droit de vote aux Etats-Unis. Pour célébrer cette réussite historique, Clinton a immédiatement changé sa photo de profil sur Twitter. La nouvelle photo affiche le slogan History Made.

1

La candidate démocrate a ensuite prononcé son discours de victoire à Brooklyn (New York), où est situé son QG de campagne. Juste avant de monter sur scène, elle publiait le tweet suivant.

4

Ce tweet est, à notre avis, très réussi. Clinton y indique qu’elle est « prête ». On pense d’abord qu’elle parle d’être prête à prononcer son discours, puisque la photo la montre en train de relire une dernière fois ses notes. Mais en arrière-plan, on peut apercevoir Donald Trump sur un écran de télévision. Clinton semble donc aussi vouloir suggérer qu’elle est prête à affronter Trump.

Au moment de prononcer son discours, Hillary Clinton a semblé à la fois soulagée, heureuse et émue. Elle a d’ailleurs confié le lendemain au Washington Post qu’elle avait eu peur de ne pas savoir se retenir de pleurer, notamment au moment d’évoquer sa mère. Elle a affirmé qu’elle s’était entraînée à répéter son discours à de très nombreuses reprises. Mais qu’a-t-elle dit au juste?

Elle s’est tout d’abord réjouie du fait qu’une femme puisse enfin être candidate à la présidence des Etats-Unis pour l’un des deux grands partis.

We’ve reached a milestone. The first time in our nation’s history that a woman will be a major party’s nominee. (Nous avons franchi une étape importante. La première fois dans l’histoire de notre nation qu’une femme sera la candidate d’un parti majeur)

Elle a affirmé qu’il ne s’agissait pas seulement d’une victoire personnelle mais d’une victoire de toutes les femmes et hommes qui ont lutté à travers l’histoire pour que cela puisse se réaliser un jour. Elle a évoqué sa mère, qui aurait eu 97 ans cette semaine. Elle a expliqué que celle-ci était née le 4 juin 1919, le jour où le Congrès américain votait en faveur du dix-neuvième amendement accordant le droit de vote aux femmes dans tout le pays. Clinton a indiqué qu’elle aurait beaucoup aimé que sa mère puisse encore être là aujourd’hui pour mesurer l’étendue du chemin parcouru.

Clinton a aussi félicité Bernie Sanders pour sa campagne « extraordinaire ». Elle a même affirmé que la campagne menée par le sénateur du Vermont avait contribué au débat d’idées et avait donc été bénéfique au Parti Démocrate et à l’Amérique. Elle a ensuite tendu la main aux supporters de Sanders et même aux électeurs républicains, les incitant à la rejoindre pour construire une « Amérique meilleure ». Elle a enfin critiqué Donald Trump, indiquant ainsi que la campagne en vue de l’élection générale avait bel et bien commencé. Quelques extraits :

We all want a society that is tolerant, inclusive and fair. (Nous voulons tous une société tolérante, ouverte et juste)

We believe that cooperation is better than conflict, unity is better than division, empowerment is better than resentment and bridges are better than walls. (Nous croyons que la coopération est meilleure que le conflit, l’unité est meilleure que la division, l’émancipation est meilleure que la rancœur et les ponts sont meilleurs que les murs)

When Donald Trump says a distinguished judge born in Indiana can’t do his job because of his Mexican heritage or he mocks a reporter with disabilities or calls women pigs, it goes against everything we stand for. Because we want an America where everyone is treated with respect. (Lorsque Donald Trump dit qu’un juge éminent né en Indiana ne peut pas faire son travail parce qu’il a des origines mexicaines ou qu’il se moque d’un journaliste handicapé ou qu’il traite des femmes de truies, cela va à l’encontre de tout ce que nous défendons. Parce que nous voulons une Amérique où tout le monde est traité avec respect)

Donald Trump attacked the press for asking tough questions. He denigrated Muslims and immigrants. He wants to win by stoking fear and rubbing salt in wounds and reminding us daily just how great he is. (Donald Trump a attaqué la presse parce qu’elle posait des questions pénibles. Il a dénigré les musulmans et les immigrants. Il veut gagner en attisant la peur et en remuant le couteau dans la plaie et en nous rappelant tous les jours à quel point il est formidable)

We have to be as big as the values that define America. And we are a big-hearted, fair-minded country. We teach our children that is one nation under God, indivisible, with liberty and justice for all. Not just for people who look a certain way or worship a certain way or love a certain way. (Nous devons être aussi grands que les valeurs qui définissent l’Amérique. Et nous sommes un pays généreux et impartial. Nous enseignons à nos enfants que nous sommes une nation sous l’autorité de Dieu, indivisible, avec la liberté et la justice pour tous. Pas seulement pour les gens qui ont une certaine apparence ou qui prient d’une certaine manière ou qui aiment d’une certaine manière)

En guise de conclusion, Hillary Clinton a affirmé que :

Yes, there are still ceilings to break for women and men, for all of us. But don’t let anyone tell you that great things can’t happen in America. Barriers can come down. Justice and equality can win. Our history has moved in that direction. Thanks to generations of Americans who refuse to give up or back down. (Oui, il y a encore des plafonds de verre à briser pour les femmes et les hommes, pour nous tous. Mais ne laissez personne vous dire que de grandes choses ne peuvent pas se passer en Amérique. Les barrières peuvent s’effondrer. La justice et l’égalité peuvent gagner. Notre histoire a avancé dans cette direction. Grâce à des générations d’américains qui ont refusé d’abandonner ou de céder)

Les supporters de Clinton présents dans la salle étaient évidemment conscients d’assister à un discours qui restera dans les mémoires.

2

3

La famille d’Hillary Clinton était également présente pour assister à son discours. On a notamment vu son mari (et ex-président) Bill la serrer dans ses bras et lui dire qu’il était très fier d’elle.

21

Il s’est aussi réjoui de la victoire de son épouse sur Twitter.

Traduction: Je continue de dire qu'Hillary est la réalisatrice de changements par excellence, et ce soir elle l'a prouvé. Je ne pouvais pas être plus fier. History made.
Traduction: Je continue de dire qu’Hillary est la réalisatrice de changements par excellence, et ce soir elle l’a prouvé. Je ne pouvais pas être plus fier. History made.

De son côté, Bernie Sanders a déclaré qu’il avait l’intention de poursuivre sa campagne au moins jusqu’à la dernière primaire, qui aura lieu mardi 14 juin. Il a aussi promis de poursuivre la bataille des idées jusqu’à la Convention Démocrate, qui aura lieu au mois de juillet à Philadelphie.

We are going to fight hard to win the primary in Washington, D.C., and then we take our fight for social, economic, racial and environmental justice to Philadelphia. The struggle continues. (Nous allons nous battre pour remporter la primaire de Washington, D.C., et ensuite nous continuerons notre combat pour la justice sociale, économique, raciale et environnementale jusqu’à Philadelphie. La lutte continue)

QUELQUES STATISTIQUES INTÉRESSANTES

Si Hillary Clinton a remporté les primaires démocrates de 2016, il est intéressant de noter qu’elle y a obtenu moins de voix que lors des primaires de 2008, qu’elle avait pourtant perdues (de peu) face à Barack Obama.

Source: Washington Post
Source: Washington Post

D’autre part, Donald Trump a battu le record du nombre de voix obtenues par un vainqueur des primaires républicaines ! Ce record était jusqu’ici détenu par George W. Bush (2000).

Source: Washington Post
Source: Washington Post

Néanmoins, Trump est aussi le vainqueur des primaires républicaines ayant eu le plus de voix exprimées contre lui, ou du moins pour l’un des autres candidats.

Globalement, le taux de participation aux primaires a été beaucoup plus élevé en 2016 qu’en 2012 chez les Républicains. À l’inverse, il a été moins important chez les Démocrates qu’en 2008.

PS: Les primaires sont désormais terminées, ou presque. Seule la primaire démocrate du District of Columbia doit encore avoir lieu mardi 14 juin. Prochains rendez-vous importants: les conventions des partis, lors desquelles Hillary Clinton et Donald Trump seront officiellement désignés comme candidats à la présidence par les délégués. La Convention Républicaine aura lieu du 18 au 21 juillet à Cleveland (Ohio). La Convention Démocrate aura lieu du 25 au 28 juillet à Philadelphie (Pennsylvanie). Trois débats télévisés entre les candidats à la présidence auront lieu en septembre et octobre, ainsi qu’un débat entre les candidats à la vice-présidence. L’élection générale est fixée au 8 novembre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s