TIM KAINE, LE COLISTIER IDÉAL

Le sénateur de Virginie a été choisi par Hillary Clinton pour compléter le ticket démocrate. Portrait d’un potentiel futur vice-président des Etats-Unis.

SA CARRIÈRE POLITIQUE EN UN COUP D’OEIL

Maire de Richmond (1998-2001)

Lieutenant-gouverneur de Virginie (2002-2006)

Gouverneur de Virginie (2006-2010)

Président du Parti Démocrate (2009-2011)

Sénateur de Virginie (depuis 2013)

SON PARCOURS

Timothy Michael Kaine est né le 26 février 1958 à Saint Paul, dans le Minnesota. Son père était soudeur et sa mère enseignante. Alors qu’il est âgé de deux ans, la famille déménage au Kansas. C’est là que le petit Tim va grandir. Plus tard, il étudie le droit à la prestigieuse Harvard Law School. Il interrompra toutefois ses études afin de partir en mission au Honduras pendant neuf mois. Dans ce pays d’Amérique Centrale, il travaille dans une école gérée par des missionnaires jésuites. C’est aussi lors de ce séjour qu’il apprend l’espagnol, une langue qu’il parle désormais couramment. À son retour du Honduras, Kaine reprend ses études de droit là où il les avait laissées. Il obtiendra son diplôme en 1983. C’est aussi à Harvard qu’il rencontre Anne Holton, sa future femme. Celle-ci n’est autre que la fille d’un ancien gouverneur de Virginie, membre du Parti Républicain ! Lors de son discours à la Convention Démocrate au mois de juillet dernier, Tim Kaine a évoqué l’identité républicaine de son beau-père. Il a affirmé que celui-ci lui avait expliqué qu’il ne voterait pas en faveur de Donald Trump au mois de novembre, estimant que le candidat républicain trahissait les idéaux de son parti.

Après leurs études, Tim Kaine et Anne Holton s’installent à Richmond, en Virginie. Tim Kaine va y exercer le métier d’avocat pendant de longues années. Il se spécialise notamment dans la défense de particuliers à qui l’on a refusé un logement en raison de leur couleur de peau ou d’un handicap. Il enseigne également à l’Université de Richmond. Bref, Tim Kaine a eu une vie avant de se lancer en politique. Sa première expérience d’élu sera modeste. Il est membre du conseil municipal de la ville de Richmond. Il va ensuite rapidement grimper les échelons. En 1998, il est élu maire de la ville. Il devient ensuite lieutenant-gouverneur puis gouverneur de Virginie. En 2006, il est choisi par le Parti Démocrate pour délivrer la réponse de l’opposition au Discours sur l’Etat de l’Union du Président Bush. En 2008, lors des primaires démocrates pour la présidence, il apporte son soutien à Barack Obama, et non à Hillary Clinton. En le choisissant comme colistier, cette dernière ne s’est donc pas montrée rancunière.

À l’issue de son mandat de gouverneur, Tim Kaine s’accorde une petite pause avant de se lancer un nouveau défi, celui de devenir sénateur. Il est élu en 2012 et occupe toujours ce poste à l’heure actuelle. En 2013, il prononce un discours de quatorze minutes consacré à la réforme de l’immigration. Particularité? Ce discours est prononcé entièrement en espagnol, ce qui fait rentrer Tim Kaine dans les livres d’histoire. En effet, aucun discours en espagnol n’avait jamais été prononcé au Sénat.

Tim Kaine et sa femme ont trois enfants. Leur fils aîné est un Marine. Tim Kaine et Mike Pence, le colistier de Donald Trump, ont donc un point commun: ils ont tous les deux un fils qui sert dans l’armée des Etats-Unis.

Enfin, Tim Kaine a la particularité d’être un très bon joueur d’harmonica.

UN DÉMOCRATE MODÉRÉ ET IRRÉPROCHABLE

En rassemblant les informations nécessaires à la rédaction de ce portrait, nous n’avons trouvé aucune trace d’un quelconque scandale ou d’une quelconque polémique relative à la carrière politique de Tim Kaine. À moins que nous ayons mal cherché, le sénateur de Virginie n’a donc aucune casserole à traîner derrière lui. Il semble irréprochable. Il est d’ailleurs frappant de constater que, depuis sa désignation comme candidat à la vice-présidence, il n’a fait l’objet d’aucune critique de la part du camp républicain. Même Donald Trump ne l’a pas encore attaqué une seule fois. Outre son parcours sans fautes, le fait que Tim Kaine soit considéré comme un Démocrate modéré lui évite sans doute également beaucoup de critiques de la part du camp adverse. Tim Kaine n’est en effet pas l’incarnation de l’aile gauche du Parti Démocrate. Il se situe plutôt au centre de l’échiquier politique.

CATHOLIQUE ET OPPOSÉ À L’AVORTEMENT

En tant que catholique très pratiquant, Tim Kaine se dit personnellement opposé à l’avortement. Il a déjà affirmé lors d’interviews qu’il regrettait que la pratique soit devenue si courante. Mais attention ! Lorsqu’il était gouverneur, Tim Kaine n’a pas pour autant cherché à modifier la loi en vigueur pour interdire l’avortement. De même, il a voté contre toutes les propositions de loi anti-avortement depuis qu’il est sénateur. Il estime en effet qu’en tant qu’élu, il est chargé de faire respecter les lois du pays. Et le droit à l’avortement en fait partie. Autrement dit, s’il pense que l’avortement est moralement condamnable, il ne juge pas utile que l’état interdise aux femmes d’y avoir recours. En 2005, alors qu’il faisait campagne pour être élu au poste de gouverneur, Tim Kaine avait tenté d’expliquer sa position à ce sujet et l’avait comparée à celle de… George W. Bush !

It is the same position President Bush has often stated about abortion. He is against abortion. He says « The voters know my heart ». But he has not done a single thing really to overturn Roe v. Wade. (C’est la même position que celle que le Président Bush a souvent mise en avant concernant l’avortement. Il est opposé à l’avortement. Il dit « Les électeurs savent ce que j’en pense ». Mais il n’a rien fait pour casser Roe v. Wade)

*Roe v. Wade est le nom de l’arrêt de la Cour Suprême qui a reconnu le droit à l’avortement aux Etats-Unis en 1973.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’opposition personnelle de Tim Kaine à l’avortement n’est pas un cas unique au sein du Parti Démocrate. Elle peut toutefois paraître surprenante lorsque l’on sait qu’Hillary Clinton a fait de la défense du droit à l’avortement l’un des points centraux de sa campagne. D’autre part, Tim Kaine est opposé à la peine de mort alors qu’Hillary Clinton continue de s’y déclarer favorable pour les crimes les plus graves. L’avortement et la peine de mort constituent donc deux sujets sur lesquels les deux colistiers démocrates ne sont pas tout à fait sur la même longueur d’ondes.

CE QUE TIM KAINE APPORTE AU TICKET

Quelles étaient les bonnes raisons pour Hillary Clinton de choisir Tim Kaine comme colistier? Elles sont nombreuses. Tim Kaine a le profil idéal. Il est expérimenté (ancien gouverneur et désormais sénateur), il n’a jamais perdu une élection et il ne traîne aucune casserole derrière lui. De plus, il parle couramment l’espagnol, ce qui pourrait s’avérer bien utile pour séduire les électeurs latinos. Enfin, il représente l’aile modérée du parti. Idéal pour attirer des électeurs indépendants indécis. Revers de la médaille: les électeurs proches de l’aile gauche du Parti Démocrate (les partisans de Bernie Sanders par exemple) pourraient être déçus par ce ticket trop modéré à leurs yeux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.