NIKKI HALEY, UNE FEMME EN VUE AU SEIN DE L’ADMINISTRATION TRUMP

On parle beaucoup d’elle en ce moment, aux Etats-Unis comme à l’étranger. Mais qui est vraiment Nikki Haley, la femme la plus en vue au sein de l’administration Trump? Portrait. 

SA CARRIÈRE POLITIQUE EN UN COUP D’OEIL

Députée à la Chambre des Représentants de Caroline du Sud (2005-2011)

Gouverneure de Caroline du Sud (2011-2017)

Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies (depuis janvier 2017)

SON PARCOURS

Nimrata Randhawa, surnommée Nikki, est née le 20 janvier 1972 à Bamberg, une petite ville de Caroline du Sud. Ses parents sont tous les deux des immigrés indiens. Ils ont quitté la province du Punjab, en Inde, pour le Canada, avant de s’installer en Caroline du Sud en 1969. Le père de Nikki est alors professeur de biologie à l’université. Sa mère crée quant à elle sa propre boutique de vêtements et de bijoux, baptisée Exotica International. Nikki a deux frères et une sœur. L’un de ses frères s’engagera plus tard dans l’armée américaine. Il a notamment participé à l’opération Desert Storm visant à libérer le Koweït en 1991.

Nikki et ses frères et sœurs sont élevés dans la religion sikhe pratiquée par leurs parents. Leur père n’a d’ailleurs jamais renoncé à porter le fameux turban des sikhs. Mais Nikki se convertira plus tard au christianisme. Elle fréquente aujourd’hui l’église méthodiste, l’une des nombreuses églises protestantes des Etats-Unis. Il s’agit d’une église considérée comme mainstream, par opposition aux églises évangéliques.

À l’âge de 5 ans, la petite Nikki est inscrite par ses parents au concours de mini-miss de sa ville. Chaque année, une Miss Bamberg blanche et une Miss Bamberg noire sont sacrées. Ne sachant pas dans quelle catégorie classer Nikki, les juges choisiront de la disqualifier ! Ils n’imaginaient sans doute pas que, bien des années plus tard, elle aurait droit à une photo glamour dans le célèbre magazine Vogue.

100
Nikki Haley, alors gouverneure de Caroline du Sud, pose pour le magazine Vogue (2012)

Dès l’âge de 12 ans, Nikki aide sa mère dans sa boutique de vêtements. Elle explique aujourd’hui que cette expérience a contribué à façonner ses opinions politiques très favorables à la libre entreprise et défavorables à l’intrusion excessive du gouvernement dans les affaires économiques.

Plus tard, Nikki étudie la comptabilité à la Clemson University. Une fois diplômée, elle travaille d’abord pour une entreprise active dans le secteur du recyclage des déchets. Elle rejoint ensuite Exotica International. L’entreprise de sa mère a déjà bien grandi et, avec l’aide de Nikki, elle va se transformer en une compagnie valant plusieurs millions de dollars.

En 1996, Nikki épouse Michael Haley, qu’elle a rencontré à l’université. Il est membre de la Garde Nationale de Caroline du Sud. En 2013, il sera déployé pendant 11 mois en Afghanistan. Le couple a deux enfants. Leur fille Rena est aujourd’hui âgée de 18 ans et leur fils Nalin de 15 ans.

En 2004, Nikki la businesswoman décide de se lancer en politique. Elle a rejoint le Parti Républicain et est candidate à un poste de députée au parlement de son état, la Caroline du Sud. Elle est élue et siégera au parlement de Caroline du Sud pendant six ans.

En 2010, elle décide de viser bien plus haut. Elle est candidate au poste de gouverneur et doit affronter plusieurs opposants lors d’une primaire républicaine dont elle n’est pas la favorite. Elle va toutefois parvenir à obtenir le soutien de l’épouse du gouverneur sortant, Mark Sanford, et de Mitt Romney, figure importante et respectée au sein du Parti Républicain. D’autre part, alors que la révolte des conservateurs se réclamant du Tea Party est en train de provoquer un véritable séisme dans le monde politique américain, Haley reçoit également le soutien appuyé de Sarah Palin, l’une des figures de proue de ce mouvement. Soutenue à la fois par le Tea Party et par quelques figures plus modérées, Haley remporte finalement la primaire. Le magazine Newsweek n’hésite alors pas à la présenter comme « le visage du nouveau Sud ».

102

En novembre 2010, Nikki Haley remporte l’élection générale face au candidat démocrate Vincent Sheheen. Elle obtient 51% des voix, contre 47% pour son adversaire. Son élection est historique. Elle devient en effet la première femme à être élue au poste de gouverneur en Caroline du Sud. D’autre part, elle n’est que la deuxième personne d’origine indienne élue à un poste de gouverneur aux Etats-Unis. Bobby Jindal avait ouvert la voie en Louisiane deux ans plus tôt. Enfin, à 38 ans, Nikki Haley est la plus jeune gouverneure du pays.

La campagne électorale l’ayant portée au poste de gouverneur n’a toutefois pas été de tout repos pour Nikki Haley. Elle a notamment dû faire face à des accusations d’infidélité. Deux hommes ont prétendu qu’elle avait entretenu des relations extraconjugales avec eux. Haley a catégoriquement nié ces accusations et avait même promis de démissionner si ces hommes parvenaient à prouver ce qu’ils avançaient. Ce ne fut pas le cas. Ces rumeurs ont profondément blessé Haley. Dans son autobiographie parue en 2012 et intitulée Can’t Is Not An Option, elle reconnaît avoir eu du mal à les supporter. Elle raconte qu’elle s’était préparée à devoir faire face à de nombreuses attaques de la part de ses adversaires, mais qu’elle n’avait pas envisagé ce scénario. Elle explique s’être sentie « humiliée » lorsqu’elle a dû nier avoir été infidèle à son mari.

It was a lie, it was ugly, it was sexist, and it was crowding out all the issues the people really cared about in the campaign. (C’était un mensonge, c’était moche, c’était sexiste, et cela a éclipsé toutes les questions auxquelles les gens accordaient vraiment de l’importance lors de la campagne)

Une fois élue, Nikki Haley va rapidement s’imposer comme une gouverneure populaire. Elle est réélue avec 56% des voix en 2014. En novembre 2015, elle est créditée de 60% d’opinions favorables.

Celle qui se veut toujours optimiste et qui avait pris l’habitude de débuter toutes ses allocutions par la petite phrase It’s a great day in South Carolina a surtout mis l’accent sur la croissance économique et la création d’emplois au cours de son mandat. Son mot d’ordre? Diminution des impôts et des réglementations contraignantes, plus de flexibilité pour les entreprises, moins de pouvoir pour les syndicats. Les résultats obtenus sont plutôt convaincants. De nombreuses grandes entreprises ont investi en Caroline du Sud. Le constructeur automobile Volvo y a par exemple construit une nouvelle usine. Ces investissements ont conduit à la création de milliers de nouveaux emplois. Lorsque Nikki Haley est entrée en fonctions en janvier 2011, le taux de chômage était de 10,7% en Caroline du Sud. Lorsqu’elle a quitté son poste en janvier dernier, il n’était plus que de 4,4%.

101
Évolution du taux de chômage en Caroline du Sud (Source: Bureau of Labor Statistics)

Le mandat de Nikki Haley a aussi été marqué par la tuerie de Charleston. En juin 2015, Dylan Roof assassine neuf personnes dans une église afro-américaine de la ville. Il est rapidement arrêté et avoue les motivations racistes de son crime. L’affaire bouleverse profondément la Caroline du Sud et le reste du pays. Elle a aussi pour effet de relancer le débat autour de la place du drapeau confédéré dans les états du Sud. Des associations et des historiens réclament que ce drapeau soit retiré du Capitole de l’état de Caroline du Sud, où il est toujours visible. Nikki Haley prend position en faveur du retrait du drapeau et incite le parlement de l’état à voter en faveur de ce retrait. Ce sera chose faite quelques semaines plus tard.

En novembre 2016, quelques semaines après son élection, Donald Trump annonce qu’il a choisi de nommer Nikki Haley au poste d’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies. C’est la première femme qu’il désigne au sein de sa future administration. (D’après Politico, Trump aurait d’abord proposé le poste de Secrétaire d’Etat à Haley mais celle-ci aurait refusé, estimant ne pas avoir l’expérience diplomatique nécessaire. La Maison Blanche a démenti cette information).

Nikki Haley accepte l’offre et précise qu’elle restera à son poste de gouverneure jusqu’à ce que le Sénat confirme sa nomination. Deux mois plus tard. elle est plébiscitée par les sénateurs, Démocrates comme Républicains. 96 sénateurs sur 100 votent en effet en faveur de sa nomination. Les quatre sénateurs s’y étant opposés sont Bernie Sanders et les Démocrates Martin Heinrich, Tom Udall et Chris Coons.

Le 25 janvier 2017, Nikki Haley prête serment face à Mike Pence. Elle quitte ensuite la Caroline du Sud pour s’installer à New York, où se situe le siège de l’Organisation des Nations Unies. À Columbia, son lieutenant-gouverneur, Henry McMaster, lui succède au poste de gouverneur. Son mandat s’achèvera en janvier 2019.

SA RELATION AVEC DONALD TRUMP

Nikki Haley n’est pas un soutien de la première heure de Donald Trump, loin de là. Personne ne s’attendait d’ailleurs vraiment à ce que le nouveau président lui offre un poste au sein de son administration.

Lors des primaires républicaines, Nikki Haley soutenait Marco Rubio et n’avait pas hésité à critiquer Donald Trump à plusieurs reprises. Elle avait notamment affirmé qu’il devrait publier ses déclarations de revenus. En janvier 2016, alors qu’elle avait été choisie par le Parti Républicain pour délivrer la réponse de l’opposition au dernier discours sur l’état de l’Union de Barack Obama, elle avait fortement critiqué Trump sans le nommer et appelé les électeurs républicains à choisir un autre candidat.

During anxious times, it can be tempting to follow the siren call of the angriest voices. We must resist that temptation. No one who is willing to work hard, abide by our laws, and love our traditions should ever feel unwelcome in this country. (En des temps angoissants, il peut être tentant de suivre le chant des sirènes des voix les plus furieuses. Nous devons résister à cette tentation. Personne, s’il est disposé à travailler dur, à respecter nos lois, et à aimer nos traditions, ne devrait jamais avoir l’impression de ne pas être le bienvenu dans ce pays)

Some people think that you have to be the loudest voice in the room to make a difference. That is just not true. Often, the best thing we can do is turn down the volume. When the sound is quieter, you can actually hear what someone else is saying. And that can make a world of difference. (Certaines personnes pensent qu’il faut être la voix la plus bruyante dans la salle pour faire une différence. Ce n’est pas vrai. Souvent, la meilleure chose que nous puissions faire est de baisser le volume. Quand le son est moins fort, vous pouvez vraiment entendre ce que quelqu’un d’autre dit. Et cela peut faire un monde de différence)

Sans en faire l’une de ses cibles favorites, Donald Trump s’en prendra quelquefois à Nikki Haley sur Twitter.

104
Traduction: Les habitants de Caroline du Sud sont embarrassés par Nikki Haley!

Pour répondre à ce tweet de Donald Trump, Nikki Haley lui avait adressé un Bless Your Heart, que l’on peut traduire par « Que Dieu te bénisse » mais qui est une expression traditionnellement utilisée ironiquement et péjorativement dans le Sud des Etats-Unis.

103

Après la victoire de Trump aux primaires, Nikki Haley se montrera plus conciliante, sans pour autant faire ouvertement campagne à ses côtés. Elle affirmera simplement avoir l’intention de voter en sa faveur face à Hillary Clinton, même si elle n’est pas « une fan ».

Elle acceptera ensuite de devenir son ambassadrice auprès des Nations Unies, à condition toutefois que le président lui laisse une certaine liberté de parole. Tout au long de sa carrière, Haley a fait preuve d’une certaine liberté de ton et elle entend bien la conserver. Elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, quitte à se faire des ennemis. Elle a déclaré à plusieurs reprises que si elle portait des hauts talons, ce n’était pas pour faire joli mais pour mieux distribuer des coups à ses adversaires.

I wear high heels and it’s not a fashion statement. It’s for ammunition. (Je porte des hauts talons et ce n’est pas une question de mode. Il s’agit d’une arme)

Depuis son arrivée à New York, Nikki Haley n’a pas hésité à afficher ses différences d’opinion avec Donald Trump. Contrairement au reste de l’administration, elle s’est par exemple toujours montrée très sévère à l’encontre de la Russie et de Vladimir Poutine. Lors de son tout premier discours prononcé au Conseil de Sécurité, elle critiquait la politique russe en Ukraine et affirmait que les sanctions contre Moscou ne seraient pas levées tant que la Russie ne renoncerait pas à son annexion illégale de la Crimée.

Le Secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, se faisant très discret dans les médias, Nikki Haley semble avoir réussi à s’imposer comme la voix de l’Amérique sur la scène internationale depuis le début de l’année. Habituellement, l’ambassadeur aux Nations Unies est pourtant une personnalité bien moins médiatisée que le Secrétaire d’Etat. Faites le test. Pouvez-vous citer le nom des derniers Secrétaires d’Etat américains? Et ceux des derniers ambassadeurs américains aux Nations Unies? CQFD.

Nikki Haley est donc bien la femme en vue en ce début de présidence Trump. C’est elle qui faisait récemment la Une du Wall Street Journal et c’est elle qui fut la première à annoncer clairement, lors d’une réunion du Conseil de Sécurité, que les Etats-Unis envisageaient de frapper unilatéralement en Syrie.

4

D’après Steve Schmidt, le directeur de campagne de John McCain en 2008,

She has handled herself with decorum and dignity and maintained her credibility over the first 65 days of the administration. Such is the state of the first 100 days that that is an achievement worthy of a gold medal. (Elle s’est comportée parfaitement et avec dignité et a maintenu sa crédibilité pendant les 65 premiers jours de l’administration. La réalité des 100 premiers jours de cette administration est telle qu’il s’agit d’un exploit qui mériterait une médaille d’or)

Si Nikki Haley continue sur sa lancée, jusqu’où peut-elle aller?

LA FUTURE PREMIÈRE PRÉSIDENTE DES ETATS-UNIS?

Nikki Haley est considérée comme l’un des grands espoirs du Parti Républicain depuis de nombreuses années. Son parcours est exemplaire, elle est plutôt populaire et elle fait surtout partie d’une nouvelle génération d’élus républicains incarnant une diversité qui faisait défaut à leurs aînés. Or, le Parti Républicain a plus que jamais besoin d’incarner cette diversité pour contrer les critiques de ceux qui l’accusent d’être le parti défendant uniquement les intérêts des américains blancs les plus fortunés.

La presse a plusieurs fois laissé entendre que Nikki Haley pourrait être choisie comme candidate à la vice-présidence. Déjà en 2012, Mitt Romney aurait songé à lui proposer d’être sa colistière, mais elle aurait gentiment indiqué vouloir aller au bout de son mandat de gouverneure. L’an dernier, beaucoup d’observateurs pensaient qu’elle serait choisie comme colistière par le candidat qui remporterait les primaires républicaines. La victoire inattendue de Donald Trump lors de ces primaires a fait échouer ce pronostic, comme tant d’autres.

À présent, certains évoquent déjà la possibilité de voir Nikki Haley prendre la place de Rex Tillerson en tant que Secrétaire d’Etat dans quelques mois. D’autres la voient également se présenter à l’élection présidentielle en 2020 ou 2024. Elle aurait ainsi en partie accepté le poste d’ambassadrice à l’ONU pour acquérir une expérience qu’elle ne possédait pas en matière de politique étrangère. Une expérience indispensable lorsque l’on brigue la présidence.

Nikki Haley pourrait-elle réussir là où Hillary Clinton a échoué et devenir la première femme présidente des Etats-Unis? Faites vos jeux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.