WEEKLY NEWS FLASH #103 (ÉDITION ULTRA LIGHT DU NOUVEL AN)

Bonne année 2018 à tous nos lecteurs ! La semaine qui vient de s’écouler a été exceptionnellement calme de l’autre côté de l’Atlantique. De quoi souffler un peu… Mais nous avons tout de même trouvé quelques petites choses à vous raconter.

BONNE ANNÉE !

1
Traduction: Alors que notre Pays devient rapidement plus fort et plus intelligent, je veux souhaiter à tous mes amis, à mes supporters, à mes ennemis, à ceux qui me détestent, et même aux très malhonnêtes médias Fake News, une bonne et heureuse année. 2018 sera une grande année pour l’Amérique!

LES ETATS-UNIS AFFICHENT LEUR SOUTIEN AUX MANIFESTANTS IRANIENS

En Iran, la fin d’année a été marquée par de nombreuses manifestations contre le pouvoir en place. Plus de 200 manifestants ont été arrêtés à Téhéran ce week-end et au moins deux manifestants ont été tués par la police dans la ville de Doroud.

La porte-parole de la Maison Blanche a rapidement apporté son soutien aux manifestants et rappelé au pouvoir iranien qu’il devait respecter le droit du peuple à s’exprimer.

There are many reports of peaceful protests by Iranian citizens fed up with the regime’s corruption and its squandering of the nation’s wealth to fund terrorism abroad. The Iranian government should respect their people’s rights, including their right to express themselves. The world is watching. (Nous sommes informés de nombreuses manifestations pacifiques menées par des citoyens iraniens fatigués de la corruption du régime et de son gaspillage de la richesse de la nation pour financer le terrorisme à l’étranger. Le gouvernement iranien devrait respecter les droits de son peuple, y compris le droit de s’exprimer. Le monde regarde ce qu’il se passe)

Le président Trump a publié plusieurs tweets relayant ce même message.

MEANWHILE, IN ISRAËL…

Le ministre des Transports israélien a annoncé qu’une nouvelle gare allait être construite à Jérusalem, non loin du Mur des Lamentations, et qu’elle porterait le nom de Donald Trump, pour le remercier d’avoir pris la décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

168,000. C’est le nombre de portoricains qui ont quitté leur île et se sont installés en Floride depuis le passage de l’ouragan Maria à Porto Rico en septembre dernier.

L’AUTRE CHIFFRE DE LA SEMAINE

286. C’est le nombre d’homicides perpétrés à New York en 2017, soit le nombre le plus bas enregistré dans cette ville depuis les années 1950, d’après le New York Times. À titre de comparaison, 2,245 homicides y avaient été enregistrés en 1990.

LE TWEET DE LA SEMAINE

Donald Trump est en vacances en Floride pour les fêtes de fin d’année. Ce qui ne l’empêche pas de tweeter, bien au contraire…

2
Traduction: Dans l’Est du pays, cela pourrait être le réveillon de Nouvel An LE PLUS FROID jamais enregistré. Peut-être que nous pourrions utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique contre lequel notre pays, mais pas les autres pays, voulait lutter en dépensant DES MILLIARDS DE DOLLARS. Couvrez-vous!

L’IMAGE DE LA SEMAINE

Si Donald Trump a choisi de passer ses vacances en Floride, Mike Pence a quant à lui opté pour quelques jours de repos à Aspen, célèbre station de sports d’hiver du Colorado. Le vice-président et son épouse y ont loué une maison. Leurs voisins ont décidé de les accueillir en déployant à l’entrée de l’allée menant aux deux logements un drapeau arc-en-ciel sur lequel on pouvait lire la mention Make America Gay Again. L’anecdote a rapidement été rapportée par la presse locale, puis nationale, avant de faire le buzz sur les réseaux sociaux.

3

Il faut dire que Mike Pence n’est pas très apprécié de la communauté homosexuelle puisqu’il s’est toujours opposé au mariage entre personnes de même sexe et qu’une loi controversée de « liberté religieuse » avait été adoptée en Indiana lorsqu’il en était le gouverneur.

Le shérif local a déclaré que les agents des services secrets chargés de la protection du vice-président n’avaient pas ordonné à ses voisins de retirer leur drapeau, à leur grand étonnement. Ils auraient affirmé qu’ils avaient le droit à la liberté d’expression. Mike Pence n’aurait d’ailleurs pas fait de scandale ni insisté pour que le drapeau soit retiré.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s