WEEKLY NEWS FLASH #121

Aucun gros dossier n’a véritablement dominé l’actualité ces sept derniers jours. Mais nous avons tout de même plein d’infos plus ou moins intéressantes à partager avec vous. Bonne lecture ! 

LES QUESTIONS DE LA SEMAINE

Le New York Times a mis la main sur la liste des questions que le procureur Mueller voudrait poser au président Trump si celui-ci acceptait d’être interrogé. Les questions peuvent être classées en quatre catégories:

1) Questions relatives à Michael Flynn

2) Questions relatives à James Comey

3) Questions relatives à Jeff Sessions

4) Questions concernant la Russie et les liens avec celle-ci pendant la campagne

Pour consulter la liste des questions ⇒ The Questions Mueller Wants to Ask Trump About Obstruction, and What They Mean

LES DÉCLARATIONS DE LA SEMAINE

Rudy Giuliani, ex-maire de New York et aujourd’hui l’un des avocats de Donald Trump, a déclaré lors d’une interview que le président avait remboursé Michael Cohen après que celui-ci ait versé la somme de $130,000 à l’actrice porno Stormy Daniels peu avant l’élection présidentielle. Ce qui est surprenant, c’est que Donald Trump avait jusqu’ici déclaré ne pas être au courant du paiement effectué par Cohen. Cohen avait quant à lui déclaré avoir effectué le paiement sans en avertir Trump et sans lui demander de le rembourser (ce qui, avouons-le, était un peu difficile à croire).

L’avocat de Stormy Daniels a réagi aux propos de Rudy Giuliani en affirmant que si c’était la vérité, la Maison Blanche avait menti aux Américains pendant des mois.

De son côté, Donald Trump a dit à des journalistes que Giuliani n’avait rejoint son équipe de conseillers juridiques que récemment et qu’il ne maîtrisait peut-être pas encore bien tous les aspects du dossier. Oups.

Quelques jours plus tard, dans une autre interview, Giuliani a répété que Donald Trump avait bien remboursé Michael Cohen. Et lorsque le journaliste qui l’interrogeait lui a demandé si Michael Cohen avait pu effectuer des versements semblables à d’autres femmes pour Donald Trump, il a répondu:

I have no knowledge of that. But I would think if it was necessary, yes. (Je n’en ai pas connaissance. Mais je pense que si c’était nécessaire, oui)

LE REMANIEMENT DE LA SEMAINE

L’équipe de conseillers juridiques de Donald Trump, dont Giuliani fait partie, a encore une fois été remaniée cette semaine. Ty Cobb a quitté le navire. Il avait rejoint l’équipe en juillet 2017. Si l’on en croit plusieurs sources, il n’était pas enthousiasmé par les attaques de plus en plus fréquentes du président Trump contre le procureur Mueller. Il aurait tenté de dissuader le président d’adopter une tactique aussi combative, en vain. Dans le même temps, un autre avocat, Emmet Flood, a rejoint l’équipe. Il avait défendu Bill Clinton durant sa procédure d’impeachment.

LE TWEET DE LA SEMAINE

1
Traduction: Président Buhari, pour votre information, il l’a dit.

Ce tweet d’Omarosa Manigault, l’ex-star de la téléréalité qui a travaillé à la Maison Blanche, est adressé au président du Nigeria et fait référence à la déclaration supposée de Donald Trump sur les « pays de merde ». Muhammadu Buhari était en visite à Washington. C’était la première fois que Donald Trump recevait un chef d’état africain à la Maison Blanche. Lors d’une conférence de presse, Buhari a déclaré qu’il ignorait si les propos qui avaient été rapportés dans la presse avaient bien été tenus par Donald Trump et qu’il ne ferait pas de commentaires à ce sujet.

HAROLD BORNSTEIN IS BACK !!!!!

Pour ceux qui auraient un trou de mémoire, Harold Bornstein, c’est lui:

STAT_Dr Harold Bornstein_02

Il était le médecin de Donald Trump jusqu’à ce que celui-ci entre à la Maison Blanche, et ce depuis plus de 35 ans. Il s’était fait connaître pendant la campagne électorale lorsqu’il avait rédigé une lettre dans laquelle il affirmait que Donald Trump serait le « président en meilleure santé jamais élu ».

Après de très longs mois de silence, Bornstein a fait un retour fracassant dans l’actualité cette semaine. Dans une interview accordée à NBC, il a en effet raconté qu’en février 2017, trois hommes avaient pénétré dans son bureau pour s’emparer du dossier médical de Donald Trump. L’un de ces hommes était Keith Schiller, le garde du corps personnel du président. Harold Bornstein a parlé de ce moment comme d’un « raid » violent et a affirmé qu’il s’était senti « violé » et « effrayé ». De plus, Bornstein déclare que les hommes ne lui ont pas présenté de document signé par Donald Trump l’autorisant à leur transmettre son dossier médical.

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a réagi en affirmant que le récit de Bornstein n’était pas conforme à la réalité et que le dossier médical de Donald Trump avait tout simplement été transmis à l’équipe médicale de la Maison Blanche et au nouveau médecin du président, Ronny Jackson, comme le veut la procédure habituelle.

Dans son interview à NBC, Bornstein affirme également que la fameuse lettre publiée pendant la campagne et dans laquelle il assurait que Donald Trump était en excellente santé avait en fait été rédigée par Donald Trump lui-même !

LE MOT DE LA SEMAINE

« Idiot ». John Kelly, le chef de cabinet de la Maison Blanche, aurait qualifié le président Trump d’ « idiot » à plusieurs reprises lors de conversations avec d’autres personnes travaillant à la Maison Blanche. C’est en tout cas ce qu’ont rapporté anonymement quatre personnes à NBC. John Kelly se présenterait aussi régulièrement en privé comme le « sauveur du pays » qui est parvenu à dissuader le président de prendre des décisions folles sur un coup de tête, comme celle de ramener au pays toutes les troupes américaines stationnées en Corée du Sud !

John Kelly a immédiatement démenti. Impossible évidemment de savoir qui dit la vérité. Néanmoins, soyons clairs:

– Soit John Kelly a vraiment l’habitude de traiter le président Trump d’ « idiot » et c’est quelque peu inquiétant…

– Soit ce n’est pas le cas et cela signifie que plusieurs personnes se sont mises d’accord pour raconter le même mensonge à la presse. Pourquoi? Pour mettre John Kelly dans une situation difficile? Espèrent-ils que Donald Trump le licencie?

Quoi qu’il en soit, tout ceci semble encore une fois suggérer une ambiance chaotique au sein de la Maison Blanche.

LE COMPTE TWITTER DE LA SEMAINE

Le nouveau Secrétaire d’Etat Mike Pompeo a désormais un compte Twitter. Il a publié son premier tweet cette semaine. Vous pouvez le suivre @SecPompeo.

4

Le prédécesseur de Pompeo, Rex Tillerson, n’avait pas de compte Twitter et était très critiqué pour son manque de considération pour la presse. Mike Pompeo semble décidé à se montrer plus ouvert. Il a d’ailleurs emmené une dizaine de journalistes avec lui pour son premier déplacement à l’étranger.

JOHN KERRY VEUT SAUVER L’IRAN DEAL

D’après le Boston Globe, John Kerry aurait récemment rencontré le ministre des affaires étrangères iranien, ainsi que des hommes politiques européens, pour tenter de mettre au point une stratégie pour sauver l’Iran Deal. Rappelons que Donald Trump menace de retirer les Etats-Unis de cet accord sur le nucléaire iranien signé en 2015.

Il est évidemment rare qu’un ancien Secrétaire d’Etat continue ainsi à rencontrer des dirigeants étrangers pour discuter d’un aspect spécifique de la politique de l’administration américaine en place. Est-ce acceptable? Les opinions sont partagées.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

3,9% ou le taux de chômage aux Etats-Unis au mois d’avril. C’est la première fois qu’il passe sous la barre des 4% depuis l’an 2000.

MEANWHILE, IN IOWA…

L’Iowa vient d’adopter la loi la plus restrictive du pays en matière d’avortement. La heartbeat bill interdit à un médecin de pratiquer un avortement si on peut entendre les battements de cœur du fœtus. Or, ces battements de cœur peuvent généralement être détectés dès six semaines de grossesse, soit avant que beaucoup de femmes ne réalisent qu’elles sont enceintes. Si cette loi n’interdit pas totalement l’avortement, elle risque en pratique d’avoir quasiment le même effet qu’une interdiction pure et simple.

LE NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA NRA N’EST PAS UN INCONNU…

Oliver North est le nouveau président de la NRA. Cet ancien Marine a fait partie du conseil à la sécurité nationale du président Reagan. Il avait alors joué un rôle important dans l’affaire Iran-Contra. En 1994, il avait été candidat républicain au poste de sénateur en Virginie. Il avait été battu par son adversaire démocrate, alors que les Républicains avaient cette année-là largement remporté les élections de mi-mandat. Il faut dire que Nancy Reagan l’avait critiqué pendant la campagne. Depuis plusieurs années, Oliver North animait aussi une série documentaire consacrée à l’histoire militaire sur Fox News.

JOHN MCCAIN NE VEUT PAS QUE DONALD TRUMP ASSISTE À SES FUNÉRAILLES !

D’après le New York Times, John McCain ne veut pas que Donald Trump assiste à ses funérailles et ses proches l’ont fait savoir à la Maison Blanche. Les funérailles devraient avoir lieu à la Washington National Cathedral. John McCain aurait aussi, d’après CNN, demandé à George W. Bush et à Barack Obama de prendre la parole lors de la cérémonie.

L’IMAGE DE LA SEMAINE

8

Richard Grenell a prêté serment cette semaine avant de quitter les Etats-Unis pour Berlin. Il sera le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne. Grenell est homosexuel et c’est la première fois qu’un Républicain ouvertement gay est nommé à un poste important par un président républicain. Le moment était donc assez symbolique, d’autant plus que Grenell était accompagné de l’homme qui partage sa vie depuis de nombreuses années et que c’est le vice-président Mike Pence, souvent critiqué pour ses positions jugées homophobes, qui lui a fait prêter serment.

LES ACCUSATIONS DE LA SEMAINE

Le député démocrate Tony Cardenas est accusé d’avoir agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans en 2007. À l’époque, il était conseiller municipal à Los Angeles. Cardenas a reconnu qu’une plainte avait été déposée contre lui mais nie catégoriquement les faits. D’après la plainte, Cardenas était un ami de la famille de la victime, qu’il aurait rencontrée pour la première fois deux ans avant les faits. La jeune fille déclare s’être évanouie après avoir bu une boisson que Cardenas lui aurait donnée alors qu’ils jouaient ensemble au golf. Cardenas l’aurait ensuite emmenée dans sa voiture pour la conduire aux urgences et lui aurait caressé la poitrine et les parties génitales à bord du véhicule.

ROAD TO THE MIDTERMS

Plus que 1⃣8⃣3⃣ jours avant les élections de mi-mandat…

  • Un nouveau candidat républicain sulfureux

Don Blankenship est l’un des candidats républicains au Sénat en Virginie Occidentale. Ancien patron d’une entreprise propriétaire de plusieurs mines de charbon, il a récemment passé 12 mois en prison ! Il a en effet été reconnu coupable de ne pas avoir sécurisé correctement (notamment au niveau de la ventilation) une mine dans laquelle 29 personnes sont décédées en 2010. Tout cela pour faire faire des économies à son entreprise.

Blankenship se fait désormais remarquer en critiquant fortement Mitch McConnell et sa « famille chinoise ». La femme du leader des Républicains au Sénat n’est autre que la Secrétaire aux Transports Elaine Chao, dont le père est né en Chine et a immigré aux Etats-Unis. Blankenship surnomme même Mitch McConnell « Cocaine Mitch » dans ses spots de campagne…

Blankenship n’est pas le favori de la primaire républicaine qui aura lieu le 8 mai. Il fait face à deux autres candidats, Evan Jenkins et Patrick Morrisey. Le vainqueur de cette primaire affrontera le sénateur démocrate sortant Joe Manchin aux élections de mi-mandat en novembre.

Il est aussi intéressant de noter que Donald Trump Jr. a publié un tweet pour inciter les électeurs républicains à ne pas voter en faveur de Don Blankenship lors de la primaire. Mais pas en raison de ses propos controversés, uniquement parce qu’il n’aurait aucune chance de l’emporter lors de l’élection générale au mois de novembre.

3
Traduction: Je déteste perdre. Alors je vais prendre des risques et demander aux électeurs de Virginie Occidentale de prendre une décision sage et de rejeter Blankenship! Plus de cafouillages comme en Alabama. Nous devons gagner en novembre.
  • Un ancien membre de l’administration Bush candidat au Sénat… pour le Parti Démocrate !

Cela se passe dans le Minnesota. Richard Painter, membre de l’équipe d’avocats de la Maison Blanche pendant deux ans durant la présidence de George W. Bush, a récemment annoncé qu’il avait quitté le Parti Républicain et qu’il serait candidat au Sénat sous l’étiquette du Parti Démocrate.

  • Beto O’Rourke veut débattre avec Ted Cruz en espagnol

Beto O’Rourke, l’adversaire démocrate de Ted Cruz pour le poste de sénateur du Texas, a déclaré qu’il voudrait que six débats soient organisés entre les deux candidats, dont deux en espagnol. Ted Cruz a répondu qu’il participerait volontiers à des débats mais qu’il n’était pas d’accord de débattre en espagnol, estimant qu’il ne maîtrise tout simplement pas suffisamment cette langue pour cela. Ted Cruz a toujours dit qu’il comprenait l’espagnol mais ne le parlait pas convenablement, en dépit de ses origines cubaines. Beto O’Rourke parle quant à lui couramment l’espagnol.

LA RECONVERSION DE LA SEMAINE

Josh Earnest, ancien porte-parole de la Maison Blanche sous Obama, rejoint la compagnie aérienne United Airlines. Il en sera le directeur de la communication.

L’INFO INSOLITE DE LA SEMAINE

L’homme qui avait lancé ses chaussures sur George W. Bush est candidat aux prochaines élections législatives en Irak !

En 2008, Muntazer al-Zaidi avait lancé ses chaussures sur le président américain alors que celui-ci s’exprimait lors d’une conférence de presse à Bagdad. Il avait notamment crié: « Ceci est un baiser d’adieu de la part du peuple irakien ». Al-Zaidi avait été arrêté par les gardes du corps du premier ministre irakien de l’époque, Nouri al-Maliki. Il a passé neuf mois en prison. Aujourd’hui, il dit ne pas regretter son geste. Il affirme que George W. Bush est un criminel qui a occupé l’Irak et est responsable de la mort de très nombreux civils irakiens.

Les élections irakiennes sont fixées au 12 mai.

LES PHOTOS DE LA SEMAINE

Hawaii's Kilauea Volcano eruption, Pahoa, Usa - 05 May 20186

Ces photos ont été prises ce week-end à Hawaï où le volcan Kilauea est entré en éruption. La lave menace de nombreuses habitations. Les gaz rejetés par le volcan sont aussi très nocifs pour la santé. Plus de 1,700 habitants ont dû être évacués et le Hawaii Volcanoes National Park a été fermé au public. Pour ne rien arranger, l’éruption a provoqué plusieurs tremblements de terre, dont un d’une intensité de 6,9 sur l’échelle de Richter.

LA CARTE DE LA SEMAINE

2

Cette carte (source: Inside Climate News) montre le pourcentage d’électricité produit grâce à l’énergie éolienne dans chaque état américain. Quatre états – Iowa, Kansas, Oklahoma et Dakota du Sud – produisent désormais plus de 30% de leur électricité grâce au vent. Ces quatre états sont dirigés par des gouverneurs républicains, représentés par des élus républicains au Congrès et ont voté pour Donald Trump en 2016. Comme quoi…


BONUS POUR LES AMATEURS DE FOOTBALL

Nous conseillons vivement aux amateurs de ballon rond de lire cet article du New York Times consacré à l’ancienne star du foot Hakan Sukur: The Famous Soccer Player Hiding in Plain Sight in a California Bakery.

Le meilleur buteur de l’histoire de la sélection turque vit désormais en exil en Californie. Il travaille incognito dans une boulangerie-pâtisserie de Palo Alto. Une histoire folle qui en dit long sur le climat politique en Turquie aujourd’hui. En résumé: Après sa carrière de footballeur, Hakan Sukur s’est lancé dans la politique et a été élu au parlement turc en 2011. Il était alors membre du parti de Recep Tayyip Erdogan. Mais quelques années plus tard, il a quitté ce parti, influencé par l’imam Fethullah Gulen, qui vit aux Etats-Unis. Sukur a alors commencé à avoir des problèmes avec les autorités turques. En 2015, il a quitté la Turquie et s’est installé à Palo Alto avec sa femme et ses enfants alors que le climat politique se détériorait dans son pays. Quelques mois plus tard, une tentative de coup d’état visant à renverser Erdogan échouait. Erdogan a accusé Gulen d’être le commanditaire de ce coup d’état. Tous les biens d’Hakan Sukur ont été saisis, ses comptes en banque gelés et il est sous le coup d’un mandat d’arrêt en Turquie. Impossible donc pour lui de retourner dans son pays.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.