WEEKLY NEWS FLASH #123

Si vous lisez ces quelques lignes, c’est que vous avez survécu au Royal Wedding du Prince Harry et de Meghan Markle. On vous rassure, pas un mot de plus n’y sera consacré dans ce Weekly News Flash. Bonne lecture ! 

L’ÉVÉNEMENT DE LA SEMAINE

1

L’événement de la semaine, c’était l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem. La Maison Blanche avait envoyé une délégation sur place pour assister à la cérémonie. Curieusement, ni le président Trump, ni le vice-président Pence, ni même le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo ne faisaient partie de cette délégation. Elle était menée par le Secrétaire d’Etat adjoint, John Sullivan. L’ambassadeur américain en Israël David Friedman, le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, ainsi que Jared Kushner et Ivanka Trump étaient également de la partie.

Outre la délégation envoyée par la Maison Blanche, quatre sénateurs – Ted Cruz, Mike Lee, Lindsey Graham et Dean Heller – et dix députés, tous Républicains, assistaient aussi à l’événement. Le gouverneur de Floride Rick Scott avait également fait le déplacement, tout comme l’ex-candidat à la présidence Mike Huckabee et l’ancien sénateur Joe Lieberman.

Les sénateurs Mike Lee, Ted Cruz, Dean Heller et Lindsey Graham en compagnie de l’animatrice Harris Faulkner à Jérusalem. (Selfie publié par Mike Lee sur son compte Twitter)

De nombreux morts à Gaza. Le contraste entre les sourires de la délégation américaine et les affrontements entre manifestants palestiniens et forces de sécurité israéliennes à la frontière entre Israël et la bande de Gaza était assez saisissant. Au total, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2,700 blessés lors de ces affrontements. Plusieurs chefs d’état ont condamné ce qu’ils ont qualifié d’usage excessif de la force par Israël. Bon nombre d’entre eux ont également critiqué la décision des Etats-Unis de transférer leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem. La Turquie a peut-être été la plus virulente. Elle a rappelé ses ambassadeurs en poste à Tel-Aviv et à Washington. Le président Erdogan a aussi déclaré que les Etats-Unis avaient décidé de « devenir une partie du problème plutôt que de la solution » au Proche-Orient et a qualifié Israël d’ « état terroriste ». De son côté, la Maison Blanche a rejeté la responsabilité des morts survenues à Gaza sur le Hamas. Celui-ci est accusé d’avoir encouragé la population palestinienne à provoquer les forces de sécurité israéliennes, sachant pertinemment que celles-ci répliqueraient. Israël affirme d’ailleurs qu’aucun manifestant n’aurait été tué si les Palestiniens avaient manifesté pacifiquement. Mais, d’après l’état hébreu, ils étaient violents et menaçaient de traverser la frontière.

Dans un discours prononcé à l’ambassade, Jared Kushner a brièvement mentionné les affrontements, déclarant que « ceux qui incitent à la violence sont une partie du problème et pas de la solution ». Kushner, qui s’exprime très rarement ainsi publiquement, a aussi déclaré qu’il croyait à une paix future.

I believe peace is within reach if we dare to believe the future can be different from the past. That we are not condemned to relive history, and that the way things were is not how they must forever be. (Je crois que la paix est à portée de main si nous osons croire que le futur peut être différent du passé. Que nous ne sommes pas condamnés à revivre l’histoire, et que les choses ne doivent pas rester indéfiniment ce qu’elles étaient)

La phrase du jour.

What a glorious day. Remember this moment. This is history. (Quelle journée magnifique. Souvenez-vous de ce moment. C’est historique)

– Benjamin Netanyahu

La polémique du jour. Un pasteur évangélique de Dallas, Robert Jeffress, avait été invité à s’exprimer lors de la cérémonie d’inauguration de l’ambassade. Il faut dire qu’il avait fortement soutenu Donald Trump durant la campagne électorale de 2016. Problème? Ce pasteur a tenu des propos polémiques par le passé, déclarant notamment que les Juifs iraient tous en enfer. Il avait aussi critiqué les Mormons lorsque Mitt Romney était candidat à l’élection présidentielle en 2012. Romney a d’ailleurs publié un tweet dans lequel il critique la décision prise par la Maison Blanche d’inviter Jeffress à l’inauguration de l’ambassade à Jérusalem.

2
Traduction: Robert Jeffress dit que « vous ne pouvez pas être sauvé si vous êtes Juif » et que « le mormonisme est une hérésie venue du puits de l’enfer ». Il a dit la même chose concernant l’Islam. Un tel bigot ne devrait pas réciter la prière ouvrant l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

Insolite. Les dirigeants du Beitar Jerusalem, un club de football basé à Jérusalem et évoluant en Première Division israélienne, ont annoncé qu’ils allaient renommer le club Beitar Trump Jerusalem pour rendre hommage au président américain ayant eu le courage de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël. Les supporters du Beitar Jerusalem ont l’habitude de chanter « Mort aux Arabes » durant les matchs de leur équipe. Le club a d’ailleurs pour politique de ne recruter aucun joueur arabe.

LA DÉCLARATION DE LA SEMAINE

Looking at the latest decisions of Trump, someone could even think: With friends like that, who needs enemies? But frankly, the European Union should be grateful. Thanks to him, we got rid of all illusions. He has made us realize if you need a helping hand, you will find one at the end of your arm. (En regardant les dernières décisions de Trump, on pourrait même penser: Avec des amis comme ceux-là, qui aurait besoin d’ennemis? Mais franchement, l’Union européenne devrait être reconnaissante. Grâce à lui, nous nous sommes débarrassés de toutes nos illusions. Il nous a fait réaliser que lorsque vous avez besoin d’une main tendue, vous la trouverez au bout de votre propre bras)

Déclaration de Donald Tusk, le président du Conseil Européen, lors d’un sommet européen en Bulgarie. Il évoquait les récentes décisions de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’Iran Deal et de mettre en place des taxes sur les importations européennes.

LA NOMINATION DE LA SEMAINE

Donald Trump a annoncé la nomination de Robert Wilkie au poste de Secrétaire aux Anciens Combattants. Le poste est vacant depuis le départ de David Shulkin il y a près de deux mois. Donald Trump avait dans un premier temps nommé son médecin à la Maison Blanche, Ronny Jackson, pour succéder à Shulkin mais celui-ci avait dû renoncer après que des révélations sur son comportement soient venues ternir sa réputation. La nomination de Robert Wilkie doit encore être confirmée par le Sénat. Wilkie a travaillé au sein du Département de la Défense sous les ordres de Donald Rumsfeld puis de Robert Gates. Il assure déjà l’intérim à la tête du Département aux Anciens Combattants depuis le départ de Shulkin.

LA CONFIRMATION DE LA SEMAINE

Le Sénat a confirmé la nomination de Gina Haspel à la tête de la CIA (54-45). Tous les Républicains ont voté en faveur d’Haspel, à l’exception de Rand Paul et Jeff Flake (sans compter John McCain qui était absent lors du vote mais avait annoncé qu’il ne soutenait pas la nomination d’Haspel). Six Démocrates seulement ont voté en faveur d’Haspel, dont Mark Warner, le vice-président du comité du renseignement du Sénat.

LES AUTRES NOMINATIONS DE LA SEMAINE

Les Etats-Unis devraient enfin bientôt avoir un ambassadeur en poste en Corée du Sud. Donald Trump a nommé Harry Harris à ce poste. Il est membre de l’armée et dirige actuellement le U.S. Pacific Command. Donald Trump avait dans un premier temps songé à le nommer ambassadeur en Australie mais a changé d’avis et décidé de lui confier un poste plus sensible à Séoul. Sa nomination doit encore être confirmée par le Sénat.

PS pour nos lecteurs belges: Donald Trump a également enfin nommé un ambassadeur pour la Belgique. Il s’agit de Ronald Gidwitz, un homme d’affaires originaire de Chicago et âgé de 73 ans. Le poste d’ambassadeur américain à Bruxelles était vacant depuis janvier 2017.

LE RAPPORT DE LA SEMAINE

Dans un rapport préliminaire concernant son enquête sur la Russie, le comité du renseignement du Sénat (Senate Intelligence Committee) déclare qu’il y a bien eu ingérence de la Russie dans la campagne pour l’élection présidentielle de 2016 et que l’objectif des Russes était bien d’aider Donald Trump à remporter l’élection. La question de savoir si ce dernier et son équipe de campagne étaient au courant et complices de ces manœuvres reste toujours en suspens.

Le rapport du comité du Sénat est important puisque, comme toutes les agences de renseignement américaines, les sénateurs sont bien arrivés à la conclusion que la Russie cherchait à aider Donald Trump. Or, le comité du renseignement de la Chambre des Représentants, qui a lui aussi enquêté sur la Russie, a conclu qu’il y avait eu ingérence russe lors de la campagne électorale mais que le but de la Russie n’était pas spécialement de favoriser Trump, seulement d’attiser les tensions au sein de la société américaine et d’affaiblir le système démocratique américain.

L’ANNIVERSAIRE DE LA SEMAINE

À coté des enquêtes menées par la Chambre et le Sénat, il y a évidemment l’enquête judiciaire du procureur Robert Mueller. Et cela fait exactement 1 an que ce dernier a été désigné comme procureur indépendant par le Département de la Justice. L’occasion de dresser un petit bilan.

En 1 an, Robert Mueller a inculpé 19 personnes, essentiellement des Russes mais aussi plusieurs anciens membres de l’équipe de campagne de Donald Trump et son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn. Ce dernier a plaidé coupable pour avoir menti au FBI et il est probable qu’il coopère désormais avec Mueller.

L’équipe d’enquêteurs assemblée par le procureur Mueller aurait également déjà interrogé plus de 40 personnes. L’enquête est toujours en cours et il est difficile de savoir où en sont exactement les enquêteurs. En effet, l’équipe de Mueller n’est coupable d’aucune fuite dans la presse.

5

De son côté, le président Trump continue de qualifier régulièrement cette enquête de « chasse aux sorcières ».

6
Traduction: Félicitations l’Amérique, nous sommes maintenant dans la seconde année de la plus grande chasse aux sorcières de l’histoire américaine… et il n’y a toujours pas de collusion ni d’obstruction. La seule collusion est celle des Démocrates qui ont été incapables de remporter une élection malgré qu’ils aient dépensé beaucoup plus d’argent!

L’HOSPITALISATION DE LA SEMAINE

Melania Trump a subi une opération du rein et est ensuite restée cinq jours à l’hôpital, sans que la Maison Blanche ne communique beaucoup sur son état de santé. La porte-parole de la First Lady a toutefois assuré que l’intervention était bénigne et s’était bien déroulée.

LE VERDICT DE LA SEMAINE

Cette semaine, la Cour Suprême a rendu un verdict qui pourrait bien avoir des conséquences importantes. Les juges ont estimé que les différents états américains avaient le droit de légaliser la pratique des paris sportifs. Une loi fédérale interdisait jusqu’ici cette pratique aux Etats-Unis dans le but de « protéger l’intégrité du sport ». Seul le Nevada avait obtenu un statut d’exception. La Cour Suprême a estimé que la loi fédérale allait à l’encontre du droit des états. Ceux-ci pourront désormais légaliser les paris sportifs s’ils le souhaitent. Le New Jersey, qui menait le combat depuis des années, a d’ores et déjà annoncé qu’il allait permettre les paris sportifs dans ses casinos tout prochainement. D’autres états pourraient rapidement suivre le mouvement.

ROAD TO THE MIDTERMS

Plus que 1⃣6⃣9⃣ jours avant les élections de mi-mandat…

  • Primaires: Il ne fait pas bon être membre du Congrès

De nouvelles primaires ont eu lieu cette semaine en Idaho, au Nebraska, en Oregon et en Pennsylvanie. Elles ont une nouvelle fois démontré que les candidats ayant une expérience politique à Washington avaient du mal à convaincre les électeurs cette année. En Idaho, le député républicain Raul Labrador était ainsi candidat au poste de gouverneur et a perdu sa primaire contre le lieutenant-gouverneur de l’état, Brad Little. Depuis le début des primaires, plusieurs membres du Congrès ont échoué à s’imposer face à des adversaires occupant des postes politiques au niveau local ou novices en politique.

  • Bientôt l’élection du premier gouverneur amérindien?

Paulette Jordan a remporté la primaire démocrate pour le poste de gouverneur de l’Idaho. Elle affrontera le Républicain Brad Little en novembre. Si elle l’emportait, ce serait la toute première fois dans l’histoire américaine qu’un(e) Native American serait élu(e) à un poste de gouverneur. Si cela vous intéresse, BuzzFeed a dressé le portrait de Paulette Jordan. À lire ici:

Could Paulette Jordan Be The First Native American Governor?

  • En Géorgie, un candidat républicain fait campagne à bord d’un « bus de la déportation »

7

Michael Williams, candidat républicain au poste de gouverneur de Géorgie, fait campagne sur les routes de cet état du Sud à bord d’un « deportation bus ». Il s’agit d’un bus scolaire qu’il a repeint et sur lequel on peut lire des messages comme « Remplissons ce bus d’illégaux » ou « Suivez-moi jusqu’au Mexique ». En faisant campagne à bord de ce véhicule, Williams entend mettre en avant son programme très strict de lutte contre l’immigration illégale.

Les primaires auront lieu en Géorgie le mardi 22 mai. Michael Williams n’est pas le favori de la primaire républicaine.

  • Une petite révolution pour les femmes en campagne

La Federal Election Commission, qui contrôle les comptes de campagne des candidats aux élections, a approuvé la demande d’une candidate démocrate qui réclamait que ses frais de garde d’enfants puissent être considérés comme des frais de campagne. Liuba Grechen Shirley est candidate démocrate à un poste de députée dans la deuxième circonscription de l’état de New York. Elle a deux enfants âgés respectivement de deux et trois ans. En principe, l’argent recueilli par les candidats pour financer leur campagne électorale ne peut évidemment pas être utilisé pour des frais personnels. Cependant, la commission a estimé que si Liuba Grechen Shirley n’avait pas été candidate, elle n’aurait pas eu à recourir à certains services pour s’occuper de ses enfants. Les frais liés à ses services pourront donc bien être considérés comme des frais de campagne et c’est une petite révolution. Grechen Shirley avait reçu le soutien d’Hillary Clinton et de 26 membres du Congrès. Elle a qualifié la décision de « premier pas important » pour que les femmes et mères de famille soient plus enclines à se lancer dans une carrière politique.

LA MAUVAISE NOUVELLE DE LA SEMAINE

Harry Reid est atteint d’un cancer du pancréas. L’ancien sénateur du Nevada et leader de la majorité démocrate au Sénat avait pris sa retraite politique à la fin de l’année 2016. Il a été opéré à l’hôpital Johns Hopkins de Baltimore et va désormais entamer une chimiothérapie. La maladie ayant été détectée à temps, les médecins se disent optimistes quant à ses chances de guérison.

LE TWEET DE LA SEMAINE

4

De son côté, George H.W. Bush a l’air d’aller mieux. Il avait été hospitalisé peu après le décès de son épouse Barbara. Il est désormais sorti de l’hôpital et prêt à passer l’été dans sa résidence du Maine, comme en atteste cette photo postée par son fils Jeb sur Twitter.


BONUS – L’ARTICLE DE LA SEMAINE

Nous vous recommandons la lecture de cet article qui revient sur la fusillade d’Alexandria. Cette fusillade avait visé des élus républicains jouant au baseball. C’était il y a presque 1 an.

The 9 Minutes That Almost Changed America

Le récit est émouvant et interroge sur le climat politique actuel aux Etats-Unis. Il est aussi intéressant de constater que le fait d’avoir été victimes d’une fusillade n’a pas changé l’opinion des élus républicains visés sur la question du port d’armes. « Aucun n’a dit que la fusillade avait changé son opinion sur le contrôle des armes à feu, mais que si Washington avait une législation différente et qu’ils pouvaient porter des armes sur eux, peut-être que certains d’entre eux auraient eu une arme dans leur voiture ».

8

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.