WEEKLY NEWS FLASH #132

L’actualité politique de la dernière semaine a été largement dominée par le sommet d’Helsinki et ses retombées. Mais nous avons évidemment quelques autres petites informations à vous dévoiler. Bonne lecture ! 

L’ÉVÉNEMENT DE LA SEMAINE

Le sommet d’Helsinki. Ce sommet réunissait Donald Trump et Vladimir Poutine. Ce dernier a nié toute ingérence russe dans la campagne électorale américaine de 2016 et Donald Trump a laissé entendre qu’il le croyait. Les propos de Donald Trump ont suscité l’indignation générale, à tel point qu’à peine vingt-quatre heures plus tard, le président américain se défendait en affirmant avoir commis une faute de langage. Pour plus de détails, lisez notre article L’attitude et les propos de Donald Trump au sommet d’Helsinki suscitent l’indignation.

Si les propos de Donald Trump sur l’ingérence russe ont dans un premier temps retenu toute l’attention des observateurs après le sommet d’Helsinki, un autre scandale a rapidement éclaté. En Finlande, Vladimir Poutine a proposé à Donald Trump de permettre au procureur Mueller d’interroger des ressortissants russes, à condition que la Russie puisse interroger un certain nombre de diplomates américains ayant travaillé en Russie. Sur le moment, Donald Trump a qualifié la proposition de Poutine d’ « offre incroyable ». L’un des diplomates américains que la Russie aimerait interroger n’est autre que Michael McFaul, qui fut ambassadeur des Etats-Unis à Moscou et qui critique régulièrement le régime russe. McFaul a fait part de ses craintes sur son compte Twitter et a rapidement été largement soutenu. La porte-parole du Département d’Etat a même déclaré que l’idée de livrer d’anciens diplomates américains à la Russie pour interrogatoire était « absurde ». Le Sénat a ensuite adopté à l’unanimité une résolution pour s’opposer à un tel accord avec le gouvernement russe (98-0). Notez que cette résolution était non-contraignante. Elle constituait cependant un sérieux avertissement à Donald Trump. La Maison Blanche a finalement déclaré que le président Trump n’envisageait pas d’accepter l’offre de la Russie. En revanche, elle a indiqué que Vladimir Poutine pourrait être invité prochainement à la Maison Blanche.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Cette semaine, Dan Coats, le directeur du renseignement américain, était l’un des invités du Aspen Security Forum, une conférence consacrée aux questions de sécurité nationale qui a lieu chaque année à Aspen, au Colorado. Il a avoué qu’il n’avait aucune idée de ce que le président Trump avait dit à Vladimir Poutine à Helsinki. Et voici la façon dont il a réagi lorsqu’une journaliste l’a informé que la Maison Blanche venait d’annoncer que le président russe pourrait être invité prochainement à Washington. C’est assez incroyable.

LE TWEET DE LA SEMAINE

Donald Trump vient de publier un tweet adressé au président iranien Hassan Rouhani. Le message est rédigé entièrement en majuscules. Le président américain fait savoir au président iranien que s’il menace encore les Etats-Unis, son pays en payera les conséquences.

1
Traduction: Au Président Iranien Rouhani: NE MENACEZ PLUS JAMAIS, JAMAIS LES ETATS-UNIS OU VOUS PAYEREZ DES CONSÉQUENCES COMME PEU À TRAVERS L’HISTOIRE N’EN ONT JAMAIS CONNUES. NOUS NE SOMMES PLUS UN PAYS QUI ACCEPTERA VOS MOTS DÉMENTS DE VIOLENCE & DE MORT. SOYEZ PRUDENT!

Le tweet de Trump a été publié quelques heures après qu’Hassan Rouhani ait mis en garde les Etats-Unis dans un discours. Il y avait affirmé qu’une guerre entre l’Iran et les Etats-Unis déclenchée par les Américains serait « la mère de toutes les guerres ».

Parallèlement, le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a également prononcé un discours très dur à l’encontre de l’Iran, dans lequel il a comparé le régime iranien à la mafia. D’après Pompeo, en plus de financer le terrorisme international, les dirigeants du pays s’enrichissent aux dépens des citoyens iraniens.

The level of corruption and wealth among regime leaders shows that Iran is run by something that resembles the mafia more than a government. (Le niveau de corruption et de richesse parmi les dirigeants du régime montre que l’Iran est dirigé par quelque chose qui s’apparente davantage à la mafia qu’à un gouvernement)

Mike Pompeo, qui était directeur de la CIA avant de devenir Secrétaire d’Etat, a même affirmé que le guide suprême Ali Khamenei était à la tête d’un fonds spéculatif de 95 milliards de dollars !

LES ENREGISTREMENTS DE LA SEMAINE

La presse américaine a révélé que, lors d’une perquisition, le FBI avait mis la main sur des enregistrements appartenant à Michael Cohen, l’ancien avocat et homme de confiance de Donald Trump. Celui-ci aurait enregistré certaines de ses conversations avec Trump sans que celui-ci ne soit au courant. L’un de ces enregistrements serait celui d’une conversation relative à un versement d’argent à un magazine people pour que celui-ci ne publie pas une interview de Karen McDougal, ex-mannequin Playboy ayant entretenu une liaison avec Trump. D’après Rudy Giuliani, nouvel avocat du président, le FBI est effectivement en possession de cet enregistrement, ainsi que d’autres. Mais aucun de ces enregistrements ne serait préoccupant pour le président car ils ne révéleraient aucune pratique illégale.

Donald Trump est en tout cas très mécontent d’avoir été enregistré à son insu par son homme de confiance. Sur Twitter, le président a déclaré qu’il était « inconcevable » qu’un avocat enregistre une conversation avec son client et que c’était peut-être même illégal.

LA DÉCLARATION DE LA SEMAINE

The free press is under attack. Censorship and state control of media is on the rise. Social media, once seen as a mechanism to promote knowledge and understanding, has proved just as effective promoting hatred and paranoia and propaganda and conspiracy theories. (La presse libre est en danger. La censure et le contrôle des médias par l’état progressent. Les réseaux sociaux, autrefois considérés comme un mécanisme pour promouvoir la connaissance et la compréhension, ont démontré qu’ils étaient tout aussi efficaces pour promouvoir la haine, la paranoïa, la propagande et les théories du complot)

Barack Obama lors d’un discours prononcé devant des milliers de personnes à Johannesburg, en Afrique du Sud. L’ex-président avait été invité à s’exprimer dans le cadre de la célébration du centième anniversaire de la naissance de Nelson Mandela.

ROAD TO THE MIDTERMS

Plus que 1⃣0⃣6⃣ jours avant les élections de mi-mandat…

  • James Comey encourage les Américains à voter Démocrate

Dans un tweet, l’ex-directeur du FBI – autrefois inscrit comme Républicain sur les listes électorales – encourage ses compatriotes à voter en faveur des Démocrates en novembre. Il estime qu’il est important que les Démocrates reprennent la majorité au Congrès afin que celui-ci puisse s’opposer efficacement au président Trump.

2
Traduction: Ce Congrès républicain s’est révélé incapable de réaliser la conception des Pères Fondateurs selon laquelle « L’ambition doit contrer l’ambition ». Tous ceux qui croient dans les valeurs de ce pays doivent voter pour les Démocrates cet automne. Les différences politiques n’ont pas d’importance en ce moment. L’histoire nous regarde.
  • Pourquoi les élus républicains ne dénoncent pas davantage les excès de Donald Trump, une théorie

Ce tweet de Mike Murphy – un conseiller politique républicain connu à Washington et qui a notamment travaillé pour John McCain, Mitt Romney et Jeb Bush – a retenu notre attention cette semaine. Murphy y affirme que beaucoup d’élus républicains ont en réalité une très mauvaise opinion du président Trump et explique pourquoi, selon lui, ils préfèrent ne pas le faire savoir trop haut publiquement.

5
Traduction: Je suis furieux que les Républicains agissent lâchement à propos de Trump. Mais voilà ce qu’ils disent en privé: 1) Trump est une honte. 2) Je donne une conférence de presse explosive demain pour le dire. 3) Rien ne change, Trump reste cinglé et est toujours Président. 4) Un cinglé me bat lors de ma prochaine primaire. Alors en quoi mon suicide politique aura-t-il été utile?

LE PARTI LIBERTARIEN VEUT DÉPÉNALISER LA PROSTITUTION AUX ETATS-UNIS

Le Parti Libertarien, troisième parti politique du pays, vient d’ajouter un point à son programme officiel lors de sa convention annuelle. Il s’agit de la dépénalisation de la prostitution.

3

LA VILLE DE LA SEMAINE

Charlotte, Caroline du Nord. Cette ville a été choisie par le Parti Républicain pour accueillir la Convention Nationale Républicaine en 2020. Ce sera la deuxième fois que Charlotte organise la convention de l’un des deux grands partis. Elle avait déjà accueilli la Convention Nationale Démocrate en 2012.

LA PHOTO DE LA SEMAINE

Quand Jeff Flake prend un selfie avec un cochon au Capitole…

4


BONUS – LECTURE RECOMMANDÉE

Nous vous conseillons la lecture (environ 15 minutes) de cet article rédigé par le député démocrate Seth Moulton, qui s’est rendu à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

The U.S. Immigration System Is Broken And Inhumane

La question de l’immigration a un petit peu disparu des radars ces dernières semaines mais n’oublions pas que cela reste l’un des grands défis auxquels sont confrontés les Etats-Unis. Et que le Congrès semble incapable d’adopter la moindre réforme à ce sujet depuis des années. Or, comme le dit Moulton, le seul point sur lequel tout le monde s’accorde est que le système actuel ne fonctionne pas.

Il faut évidemment garder à l’esprit que le texte est écrit par un député démocrate – avec le biais idéologique que cela peut induire – mais il nous paraît vraiment intéressant et a le mérite de faire réfléchir. Saviez-vous que des vétérans ayant combattu pour l’armée américaine sont déportés au Mexique? Républicains ou Démocrates, qui peut trouver que cela a un sens?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.