WEEKLY NEWS FLASH #144

Au sommaire cette semaine: la démission de Nikki Haley, l’affaire Khashoggi, la libération d’Andrew Brunson, les propos polémiques d’Hillary Clinton et Eric Holder, la visite de Kanye West à la Maison Blanche et bien plus encore. Bonne lecture !

LA DÉMISSION DE LA SEMAINE

Nikki Haley a démissionné ! L’ambassadrice des Etats-Unis aux Nations Unies quittera son poste à la fin de l’année. Le président Trump dispose donc de quelques semaines pour lui trouver un(e) remplaçant(e).

Dans sa lettre de démission, Nikki Haley dit vouloir retourner travailler dans le secteur privé après quatorze années passées en politique. Elle affirme qu’elle ne sera candidate à aucune élection en 2020.

1

L’annonce de la démission de Nikki Haley, quelques semaines seulement avant les élections de mi-mandat, a surpris beaucoup de monde. Pourquoi part-elle? Et pourquoi annoncer son départ maintenant? 🤔

Autre question: qui remplacera Nikki Haley à New York? Plusieurs noms ont rapidement été évoqués dans la presse, notamment celui de Dina Powell, qui a fait partie du conseil à la sécurité nationale du président Trump durant la première année de son mandat. Cependant, Powell a rapidement annoncé qu’elle n’était pas candidate. Elle a déclaré ne pas vouloir quitter son poste chez Goldman Sachs, qu’elle a obtenu à la suite de son départ de la Maison Blanche en janvier.

On a aussi parlé d’Ivanka Trump, surtout après que le président ait déclaré que sa fille serait « incroyable » à l’ONU. Ivanka a toutefois rapidement publié un tweet pour dire qu’elle ne serait pas nommée par son père.

2
Traduction: C’est un honneur de servir à la Maison Blanche aux côtés de tant de grands collègues et je sais que le Président nommera un formidable remplaçant pour succéder à l’ambassadrice Haley. Ce remplaçant ne sera pas moi.

Certains médias évoquent désormais le nom de Kay Bailey Hutchison, ex-sénatrice et actuellement ambassadrice à l’OTAN. Les paris sont ouverts.

LA DÉCLARATION DE LA SEMAINE

Jared is such a hidden genius that no one understands. (Jared est un génie caché que personne ne comprend)

Nikki Haley au sujet de Jared Kushner lors d’une apparition avec Donald Trump dans le Bureau Ovale pour annoncer son futur départ de l’administration.

PENDANT CE TEMPS-LÀ…

Hope Hicks, l’ancienne très proche collaboratrice de Donald Trump à la Maison Blanche, a trouvé un nouveau job. Elle rejoindra Fox News début 2019 pour y occuper le poste de directrice de la communication.

LA LETTRE DE LA SEMAINE

Vingt-deux sénateurs ont signé une lettre adressée au président Trump pour lui demander d’enquêter sur la disparition de Jamal Khashoggi et de sanctionner l’Arabie Saoudite s’il s’avère que le gouvernement saoudien a bien commandité l’assassinat du journaliste à l’intérieur de son consulat à Istanbul, comme l’affirme la Turquie.

La lettre a été co-rédigée par le Républicain Bob Corker et le Démocrate Bob Menendez, respectivement président et vice-président du comité des Affaires Étrangères du Sénat. Les autres sénateurs signataires sont les Républicains Lindsey Graham, Marco Rubio, Jeff Flake, Cory Gardner, John Barrasso, Johnny Isakson, Todd Young, Rob Portman, Ron Johnson, Jim Risch, et les Démocrates Patrick Leahy, Tim Kaine, Chris Murphy, Ben Cardin, Cory Booker, Chris Coons, Jeff Merkley, Ed Markey, Jeanne Shaheen et Tom Udall.

Interrogé dans l’émission 60 Minutes, Donald Trump a déclaré qu’on ne savait pas encore avec certitude ce qui était arrivé à Jamal Khashoggi, mais que s’il était démontré que le régime saoudien l’avait assassiné, il serait sévèrement puni par les Etats-Unis. On ne sait pas en quoi consisterait cette « punition sévère » mais le président américain a indiqué que mettre un terme à la vente d’armes à l’Arabie Saoudite était exclu. Cela serait trop dommageable à l’économie américaine, a-t-il dit.

LA LIBÉRATION DE LA SEMAINE

Le pasteur américain Andrew Brunson, qui était détenu depuis deux ans en Turquie, a été libéré et est rentré aux Etats-Unis. Brunson était accusé d’avoir participé à l’organisation d’un coup d’état visant le président Erdogan. Les Etats-Unis ont toujours affirmé que la Turquie n’avait aucune preuve et que la détention de Brunson était arbitraire. L’affaire avait créé de fortes tensions entre les deux pays.

Ce vendredi, un tribunal turc a condamné Brunson à trois ans de prison. Cependant, puisqu’il avait déjà purgé deux ans, le tribunal a autorisé sa libération anticipée. Andrew Brunson a immédiatement pris un avion pour l’Allemagne. Il a été accueilli à la base militaire américaine de Ramstein par l’ambassadeur américain en Allemagne, Richard Grenell.

3
Traduction: J’ai accueilli le pasteur Brunson et sa femme en Allemagne lors de leur escale. Il est presque de retour à la maison grâce à Donald Trump. Lorsque je lui ai offert un drapeau américain, il l’a immédiatement embrassé.

Après avoir passé un examen médical, Andrew Brunson a pris un nouveau vol pour Washington. À son retour aux Etats-Unis, il a été reçu à la Maison Blanche par le président Trump. Le pasteur a remercié le président, le vice-président Mike Pence, le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo et tous les membres du Congrès qui ont travaillé pour qu’il soit libéré. Il a ensuite prié aux côtés du président, demandant à Dieu de lui donner du courage et de le protéger de ses ennemis.

LA PHOTO DE LA SEMAINE

4

Le Speaker Paul Ryan avec les troupes américaines en Afghanistan. C’était son dernier déplacement à l’étranger en tant que membre du Congrès.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE 💔

L’ouragan Michael a violemment frappé le nord de la Floride cette semaine. C’est l’un des plus puissants ouragans ayant jamais frappé les Etats-Unis. La vidéo ci-dessous montre l’étendue des dégâts dans la ville de Mexico Beach.

Après avoir frappé la Floride, Michael s’est transformé en tempête tropicale et a touché la Géorgie, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord et la Virginie.

Le bilan est pour l’instant de six morts mais pourrait s’alourdir puisqu’une trentaine de personnes sont portées disparues.

LES PROPOS POLÉMIQUES DE LA SEMAINE

Alors que le climat politique est de plus en plus tendu aux Etats-Unis au lendemain de la confirmation du juge Brett Kavanaugh à la Cour Suprême et que de nombreux élus républicains ont reçu des menaces de mort et/ou ont été harcelés dans des restaurants, voici ce qu’Hillary Clinton a déclaré lors d’un entretien avec la journaliste Christiane Amanpour:

You cannot be civil with a political party that wants to destroy what you stand for, what you care about. That’s why I believe, if we are fortunate enough to win back the House and/or the Senate, that’s when civility can start again. But until then, the only thing that the Republicans seem to recognize and respect is strength. (Vous ne pouvez pas être civil avec un parti politique qui veut détruire ce que vous défendez, ce à quoi vous tenez. C’est pourquoi je crois que, si nous avons la chance de regagner la Chambre et/ou le Sénat, alors la civilité pourra revenir. Mais avant cela, la seule chose que les Républicains semblent reconnaître et respecter est la force)

Des propos rapidement condamnés par Steve Scalise, ce député républicain qui a failli mourir l’an dernier sous les balles d’un homme qui voulait « tuer des Républicains ».

5

Et ce n’est pas tout. Le Démocrate Eric Holder, ancien ministre de la Justice de Barack Obama et potentiel futur candidat à l’élection présidentielle, a déclaré en faisant référence à la phrase When they go low, we go high, que Michelle Obama avait utilisée au début de la présidence Trump,

No, no. When they go low, we kick them. (Non, non. Lorsqu’ils tombent bien bas, nous leur donnons des coups de pied)

Tout cela ne risque-t-il pas de très mal se terminer?

ROAD TO THE MIDTERMS

Plus que 2⃣2⃣ jours avant les élections de mi-mandat…

  • Le chiffre de la semaine

38,1 millions de dollars ou la somme d’argent récoltée au cours des trois derniers mois (juillet-septembre) par le candidat démocrate au Sénat au Texas, Beto O’Rourke. Un record ! Jamais aucun candidat à une élection au Sénat n’avait récolté autant d’argent en trois mois. Au cours de la même période, son adversaire républicain Ted Cruz n’a récolté « que » 12 millions de dollars.

La performance incroyable de Beto O’Rourke ne lui suffira toutefois sans doute pas à remporter l’élection. Selon le dernier sondage réalisé au Texas par Quinnipiac, Ted Cruz est crédité de 54% des intentions de vote, contre 45% pour O’Rourke.

  • Kyrsten Sinema, call your office

Kyrsten Sinema est en train d’être rattrapée par son passé. Des propos tenus par la candidate démocrate au Sénat en Arizona lorsqu’elle était encore une jeune activiste politique ont refait surface cette semaine. En 2003, alors qu’elle s’opposait à la politique de l’administration Bush et aux guerres en Afghanistan et en Irak, elle avait notamment répondu à un animateur radio que ce ne serait pas un problème pour elle s’il voulait rejoindre l’armée des Talibans en Afghanistan.

I don’t care if you want to do that. Go ahead. (Je m’en fiche si vous voulez faire cela. Allez-y)

Sinema a participé à l’organisation de nombreuses manifestations pour protester contre la guerre à l’époque. Une affiche distribuée lors de l’une de ces manifestations représentait les soldats américains en squelettes et invitait les manifestants à protester contre le « terrorisme américain » en Irak et au Moyen-Orient.

6

Un passé militant que l’adversaire républicaine de Kyrsten Sinema, Martha McSally, ex-pilote au sein de l’armée américaine, n’hésite pas à mettre en avant pour tenter de la discréditer.

  • Les menaces de la semaine

Nous avons parlé ci-dessus des propos polémiques d’Hillary Clinton et d’Eric Holder. Mais le candidat républicain au poste de gouverneur en Pennsylvanie a fait encore mieux. Scott Wagner a posté sur son compte Facebook une vidéo dans laquelle il menace son opposant démocrate – le gouverneur sortant Tom Wolf – de lui « piétiner le visage avec des crampons ». Hallucinant.

Un comportement qui, comme celui d’Hillary Clinton, a été condamné par Steve Scalise.

7
Traduction: Ces propos sont totalement inacceptables. Comme je l’ai déjà dit à de nombreuses reprises, il n’y a pas de place dans notre politique pour ce type de rhétorique.
  • Un pingouin candidat aux élections !

Un pingouin nommé Earth est candidat aux élections de mi-mandat. Voici sa déclaration de candidature datant de la fin du mois dernier:

Vous l’aurez sans doute deviné, tout ceci est l’oeuvre d’une ONG qui veut sensibiliser les Américains à la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique. L’ancien vice-président Al Gore soutient l’initiative.

Le pingouin Earth a son propre site de campagne (earthforamerica.com) et même un compte Twitter.

LE SONDAGE DE LA SEMAINE

Les midterms n’ont même pas encore eu lieu que l’on commence déjà à parler de l’élection présidentielle de 2020. Qui sera candidat côté démocrate? Qui pourrait battre Donald Trump?

CNN a réalisé son premier sondage auprès des électeurs démocrates pour savoir quel était leur candidat favori. Parmi les seize noms proposés, Joe Biden arrive en tête, suivi de Bernie Sanders et de la sénatrice Kamala Harris.

8

Ce sondage est évidemment à prendre avec des pincettes puisque CNN n’a pas inclus les noms de certaines personnalités qui n’ont pas exclu de se présenter ou de se représenter, comme Martin O’Malley, et surtout, que la campagne n’a pas encore commencé. À titre de comparaison, notez d’ailleurs que CNN avait réalisé un sondage semblable côté républicain en novembre 2014. À l’époque, Donald Trump n’était même pas inclus dans les réponses possibles et Mitt Romney, qui ne s’est finalement pas présenté, était en tête, suivi de Ben Carson et Jeb Bush.

MICHAEL BLOOMBERG 2020?

Cette semaine, Michael Bloomberg a annoncé qu’il rejoignait le Parti Démocrate.

9

L’ancien maire de New York avait déjà été membre du Parti Démocrate jusqu’en 2001. Il était ensuite passé au Parti Républicain, sous les couleurs duquel il avait été élu maire de New York pour la première fois. En 2007, il avait quitté le GOP pour devenir Indépendant. Il redevient désormais Démocrate.

En 2016, Bloomberg avait songé à se présenter à l’élection présidentielle en tant que candidat indépendant mais avait finalement renoncé, craignant de prendre plus de voix à Hillary Clinton qu’à Donald Trump et de favoriser ainsi l’élection de ce dernier. Il a d’ores et déjà déclaré que s’il se présentait en 2020, ce serait sous les couleurs démocrates, bien qu’il ne soit pas d’accord avec toutes les idées défendues par le parti.

MICHELLE OBAMA AIME GEORGE W. BUSH

Si Michael Bloomberg se présentera peut-être en 2020, ce ne sera pas le cas de Michelle Obama. Elle l’a encore répété cette semaine.

I have never wanted to be a politician. (Je n’ai jamais eu envie de devenir une politicienne)

There’s so many ways to make an impact. Politics is just not my thing. (Il y a de nombreuses façons d’avoir un impact. La politique n’est simplement pas mon truc)

Michelle Obama a tenu ces propos alors qu’elle participait au TODAY Show. Elle y a présenté une nouvelle initiative qu’elle soutient et qui vise à promouvoir l’éducation des jeunes filles à travers le monde. Elle a aussi été interrogée lors de cette émission au sujet d’une image qui avait fait le buzz lors des funérailles de John McCain. On avait vu George W. Bush lui donner discrètement un bonbon. Michelle Obama s’est déclarée étonnée que la scène ait tant retenu l’attention des gens mais a confirmé qu’elle aimait beaucoup George W. Bush.

I love him to death. He’s a wonderful man, he’s a funny man. (Je l’aime à mourir. C’est un homme merveilleux, c’est un homme très drôle)

Elle a aussi expliqué que le bonbon que Bush lui avait donné était emballé dans un papier affichant le logo de la Maison Blanche. Elle lui a alors demandé depuis combien de temps il possédait ce bonbon. « Depuis longtemps. Nous en avons plein à la maison », aurait-il répondu.

RIP JOHN MCCAIN

Voici la première photo de la tombe de John McCain au cimetière de la Naval Academy à Annapolis. RIP.

10

LE SPECTACLE AFFLIGEANT DE LA SEMAINE

La politique en mode téléréalité, plus que jamais. Car, cette semaine, l’actualité, c’était aussi le rappeur Kanye West invité par Donald Trump dans le Bureau Ovale. Officiellement, il s’agissait d’une réunion pour parler de la réforme du système judiciaire, une cause à laquelle le rappeur se dit sensible. En réalité, on a vu Kanye West (car la presse avait évidemment été invitée à assister à l’événement!), casquette Make America Great Again sur la tête, prononcer un discours incohérent de dix minutes, au cours duquel il a notamment montré à Donald Trump la photo d’un prototype d’avion à hydrogène en lui disant qu’il devrait l’adopter comme nouvel avion présidentiel.

11

LA CARTE DE LA SEMAINE

Barnes & Noble, une chaîne de librairies bien connue aux Etats-Unis, a annoncé que les livres politiques connaissaient un succès fou en 2018 (+57% de ventes par rapport à l’année 2017). Cette carte montre quels sont les états où Barnes & Noble a vendu plus de livres favorables à Donald Trump que de livres lui étant défavorables, et vice-versa.

12

LES STATISTIQUES DE LA SEMAINE

Terminons par les statistiques de la semaine. Elles concernent la Californie. Si celle-ci était indépendante, elle serait la cinquième économie du monde, juste devant le Royaume-Uni. C’est aussi l’état américain comptant à la fois le plus grand nombre de milliardaires et le taux de pauvreté le plus élevé du pays – 19% des habitants de l’état vivent sous le seuil de pauvreté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.