WEEKLY NEWS FLASH #155

La semaine entre Noël et Nouvel An fut relativement calme. Nous avons donc enfin pu souffler un peu. Et nous avons eu le temps de vous concocter une petite rétrospective de l’année 2018. À retrouver en fin d’article après le résumé de l’actualité des sept derniers jours. Bonne lecture !

LA PHOTO DE LA SEMAINE

1

Au lendemain de Noël, le président Trump et son épouse ont rendu visite aux troupes américaines déployées en Irak. C’était la première fois que Donald Trump rendait visite à des soldats en mission dans une zone de guerre. Le déplacement avait été organisé dans le plus grand secret.

Donald Trump a pris le temps de poser pour des photos avec les soldats et de signer des autographes. Il s’est aussi exprimé et en a profité pour défendre sa politique nationaliste, affirmant que les Etats-Unis n’étaient désormais plus les « pigeons du monde ». Le président a aussi répété qu’il ne voulait plus que les Etats-Unis interviennent militairement au Moyen-Orient et soient les gendarmes du monde. Un retrait des troupes d’Irak n’est toutefois pas à l’ordre du jour pour l’instant.

La Maison Blanche a affirmé que Donald Trump n’avait pas pu rencontrer le premier ministre irakien « pour des raisons de sécurité » mais qu’il lui avait parlé au téléphone et l’avait invité à venir prochainement à Washington.

LA DÉCLARATION DE LA SEMAINE

The United States cannot continue to be the policeman of the world. We are spread out all over the world. We are in countries most people haven’t even heard about. Frankly, it’s ridiculous. (Les Etats-Unis ne peuvent pas continuer à être les gendarmes du monde. Nous sommes déployés partout dans le monde. Nous sommes présents dans des pays dont la plupart des gens n’ont jamais entendu parler. Franchement, c’est ridicule)

Le président Trump lors de sa visite surprise aux troupes américaines en Irak.

LE NOËL DE DONALD TRUMP

Avant de se rendre en Irak, Donald Trump avait passé Noël à la Maison Blanche. Il devait normalement se rendre au Mar-a-Lago, en Floride, mais y a renoncé en raison du shutdown. C’était la première fois depuis Bill Clinton en 2000 qu’un président passait Noël à la Maison Blanche. Les présidents profitent généralement des fêtes de fin d’année pour prendre quelques jours de vacances. George W. Bush a passé chaque Noël de sa présidence à Camp David. Barack Obama se rendait quant à lui généralement à Hawaï.

À l’occasion du réveillon de Noël, le président et la First Lady ont contacté par téléphone quelques enfants américains pour leur souhaiter un joyeux Noël. C’est une tradition. Et, alors qu’il s’entretenait avec une petite fille de sept ans, Donald Trump lui a demandé: « Tu crois encore au Père Noël? Parce qu’à sept ans, c’est marginal, n’est-ce pas? ». Le bad buzz était assuré.

Le jour de Noël, Donald Trump a aussi brièvement reçu quelques journalistes dans le Bureau Ovale et n’a pas hésité à déclarer ceci après avoir évoqué plusieurs sujets, dont le shutdown et l’enquête du procureur Mueller:

It’s a disgrace, what’s happening in our country. But other than that, I wish everybody a very merry Christmas. (C’est une honte, ce qu’il se passe dans notre pays. Mais à part ça, je souhaite à tout le monde un très joyeux Noël)

SHUTDOWN J+10

Le shutdown dure déjà depuis 10 jours et rien ne semble véritablement bouger. Si Donald Trump est resté à Washington pendant les fêtes, ce n’est pas le cas des élus du Congrès, qui sont tous rentrés chez eux pour retrouver leur famille. Certains sont même partis en vacances. Nancy Pelosi se trouve par exemple en ce moment dans un très luxueux hôtel à Hawaï.

2
Traduction: Je suis tout seul (pauvre de moi) à la Maison Blanche en train d’attendre que les Démocrates reviennent et négocient un accord pour la sécurité à la frontière dont nous avons besoin. À un moment donné le refus des Démocrates de trouver un accord coûtera plus d’argent à notre pays que le mur dont nous sommes tous en train de parler. C’est fou!

Nous en sommes donc toujours au même point. Donald Trump refuse de signer tout budget ne contenant pas les 5 milliards de dollars qu’il réclame pour la construction de son mur et les Démocrates refusent de voter en faveur d’un budget contenant cette somme. Or, les Républicains ont besoin de voix démocrates pour faire passer le budget au Sénat. De plus, à partir du 3 janvier, les Démocrates seront majoritaires à la Chambre des Représentants.

Il est donc fort probable qu’après la prestation de serment des nouveaux députés, la nouvelle majorité démocrate à la Chambre vote en faveur d’un budget ne contenant pas ou trop peu d’argent pour le mur. Deux questions se poseront alors: 1) Ce budget sera-t-il approuvé par le Sénat, où les Républicains seront toujours majoritaires? Il faudrait que 13 Républicains votent avec les Démocrates pour que le budget soit approuvé au Sénat. Et 2) Même si les Démocrates et les Républicains parviennent à un compromis et qu’un budget est approuvé par la Chambre des Représentants et le Sénat, Donald Trump y mettra-t-il son veto s’il ne prévoit pas les 5 milliards de dollars qu’il réclame?

Vous l’aurez compris, l’incertitude demeure et le shutdown pourrait encore se prolonger.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Partagée par Beto O’Rourke sur son compte Twitter. Cela ressemble drôlement à un clip de campagne, qu’en dites-vous? Beto 2020?

L’INTERVIEW DE LA SEMAINE

John Kelly, le chef de cabinet sortant de la Maison Blanche, a accordé une interview téléphonique à une journaliste du Los Angeles Times. Il y défend curieusement son bilan en affirmant qu’il faut tenir compte de ce que Donald Trump n’a PAS fait pendant qu’il était à ses côtés. Autrement dit, John Kelly semble suggérer que les conseillers du président ont parfois réussi à le dissuader de prendre certaines décisions qui se seraient avérées dramatiques. John Kelly suggère notamment qu’il est parvenu à dissuader le président de retirer les troupes américaines d’Afghanistan en 2017 (ce qu’il pourrait toutefois, d’après la presse américaine, annoncer dans les prochaines semaines). Plusieurs autres sources anonymes proches de John Kelly ont aussi affirmé au Los Angeles Times que ce dernier avait réussi à dissuader Donald Trump de retirer les troupes américaines de Corée du Sud et de se retirer de l’OTAN !

L’article du Los Angeles Times se termine par ces mots au sujet de John Kelly:

Asked why he stayed 18 months in the White House, despite policy differences, personality clashes, the punishing schedule, and a likely lasting association with some of Trump’s controversies, he said simply: duty. « Military people », he said, « don’t walk away ». (Lorsqu’on lui demande pourquoi il est resté 18 mois à la Maison Blanche, malgré les différends politiques, les clashs personnels, les horaires éprouvants, et une association probablement durable à certaines controverses lancées par Trump, il répond simplement: le devoir. « Les militaires », dit-il, « ne renoncent pas »)

L’AUTRE INTERVIEW DE LA SEMAINE

Le général à la retraite Stanley McChrystal, qui fut à la tête de l’armée américaine en Afghanistan, s’est exprimé lors d’une interview télévisée accordée à la chaîne ABC ce dimanche. Il a déclaré que si le président Trump lui demandait de servir dans son administration, il refuserait. Parce qu’il est important pour lui de « travailler pour des gens qui, je pense, sont honnêtes ».

BOB CORKER PASSE LE RELAIS À ROB PORTMAN

3

Bob Corker quittera le Congrès le 3 janvier. Le sénateur du Tennessee et président du comité des Affaires Étrangères du Sénat a annoncé qu’il avait demandé à son collègue de l’Ohio Rob Portman de continuer le travail qu’il a entamé concernant la lutte contre l’esclavage moderne et la traite des êtres humains. Bob Corker s’est beaucoup impliqué dans cette lutte, en faisant adopter par le Congrès le End Modern Slavery Initiative Act. Suite à l’adoption de cette loi en 2015, une Fondation de lutte contre l’esclavage moderne a vu le jour à Washington pour financer des programmes visant à aider des personnes victimes de la traite des êtres humains partout dans le monde. Cette Fondation est financée par des dons provenant du gouvernement américain, de gouvernements étrangers et du secteur privé. Depuis sa récente création, elle a déjà recueilli 105 millions de dollars de dons, dont 46 millions du Département d’Etat américain, 25 millions du gouvernement britannique, 11,6 millions du gouvernement norvégien et 25 millions d’un généreux donateur privé anonyme.

L’ARTICLE DE LA SEMAINE

D’après cet article du New York Times, l’Arabie Saoudite recrute des Soudanais originaires du Darfour, y compris des enfants, pour combattre au Yémen. À lire.

On the Front Line of the Saudi War in Yemen: Child Soldiers from Darfour

LE TWEET DE LA SEMAINE

Le nouveau bureau d’Alexandria Ocasio-Cortez au Congrès est prêt mais elle n’entend pas pour autant oublier d’où elle vient… Et elle apprécie apparemment Jennifer Lopez.

4

RIP RICHARD OVERTON

5

Richard Overton, qui était à la fois le vétéran et l’homme le plus âgé des Etats-Unis, est décédé à Austin cette semaine. Il avait 112 ans. Né le 11 mai 1906, il avait combattu au sein de l’armée américaine lors de la Deuxième Guerre Mondiale, notamment à Okinawa et Iwo Jima.

Richard Overton était très apprécié dans son quartier et était devenu une célébrité depuis quelques années dans tout le pays, après que plusieurs articles lui aient été consacrés. En 2013, il avait été reçu par le président Obama à la Maison Blanche. Cette année, le conseil municipal de la ville d’Austin, où il a vécu toute sa vie, a décidé de renommer la rue où il résidait pour lui donner le nom de Richard Overton Avenue.

Richard Overton n’a jamais caché qu’il avait fumé le cigare et bu du whisky toute sa vie. Il a conduit sa voiture jusqu’à l’âge de 107 ans.

Ce qui est incroyable est de penser que lorsque Richard Overton est né, certains états américains n’étaient pas encore des états américains. Cet homme a connu l’avènement de la télévision puis d’Internet. Et, en tant qu’afro-américain, il a connu l’ère de la ségrégation raciale, la lutte pour les droits civiques et l’élection d’un afro-américain à la Maison Blanche.

MEANWHILE, IN NEW YORK…

6

C’est l’une des images de la semaine. Certains habitants de la ville de New York ont bien cru que les aliens avaient débarqué lorsque le ciel au-dessus de la ville est devenu totalement bleu. Impressionnant. En réalité, le phénomène était le résultat d’un incident technique survenu dans une centrale électrique du Queens.

LAURA BUSH DÉSIGNÉE TEXANE DE L’ANNÉE PAR LE DALLAS MORNING NEWS

Chaque année, le Dallas Morning News désigne sa personnalité texane de l’année (Texan of the Year). Le journal a choisi de distinguer l’ex-First Lady Laura Bush cette année, en grande partie en raison de sa prise de parole cet été contre la politique de tolérance zéro mise en place par l’administration Trump en matière d’immigration.

LA LISTE DE LA SEMAINE

Barack Obama a partagé sur Facebook la liste de ses livres, films et chansons préférés de l’année 2018. Parmi les livres préférés du président, on retrouve l’autobiographie de son épouse Michelle, un livre de Nelson Mandela et de nombreux romans américains. Dans la liste des films préférés de l’année de l’ancien président, on retrouve entre autres Black Panther, BlacKKKlansmann et The Death of Stalin.


BONUS – LA RÉTROSPECTIVE 2018 DE THE AMERICAN BALLOT BOX (NE NOUS REMERCIEZ PAS)

Pour terminer l’année 2018 en beauté, rien de tel que de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur pour se souvenir de toutes les choses folles auxquelles nous avons assisté. La rétrospective ci-dessous est évidemment loin d’être exhaustive. Nous aurions pu rédiger un livre de 800 pages 😅 Nous n’avons gardé que l’essentiel.

JANVIER

– Publication de Fire and Fury de Michael Wolff.

– Donald Trump se qualifie de « génie très stable ».

– Donald Trump tweete que son bouton nucléaire est plus gros et plus puissant que celui de Kim Jong-Un.

– Le sénateur républicain de l’Utah Orrin Hatch annonce qu’il ne sera pas candidat aux élections de mi-mandat en novembre et qu’il prendra donc sa retraite en janvier 2019.

– Le Washington Post révèle que Donald Trump a qualifié les pays africains de « pays de merde » lors d’une réunion au sujet de l’immigration à la Maison Blanche.

– Le Wall Street Journal révèle que Donald Trump a eu une liaison avec l’actrice de films X Stormy Daniels et que celle-ci a été payée par son avocat, Michael Cohen, pendant la campagne électorale de 2016, en échange de son silence.

– Une fausse alerte au missile nucléaire sème la panique à Hawaï.

– Premier shutdown de la présidence Trump (durée: 3 jours).

– Alex Azar devient ministre de la Santé.

– Jerome Powell devient directeur de la Fed.

– Premier discours sur l’état de l’Union du président Trump, lors duquel il rend notamment hommage à Steve Scalise, député républicain rescapé d’une fusillade en 2017, et à Ji Seong-Ho, un dissident nord-coréen.

FÉVRIER

– Le député républicain Trey Gowdy annonce qu’il ne sera pas candidat aux élections de mi-mandat en novembre et qu’il quittera le Congrès en janvier 2019.

– Le patineur homosexuel Adam Rippon refuse de rencontrer le vice-président Mike Pence aux Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud.

– Deuxième shutdown de la présidence Trump, provoqué par le sénateur républicain Rand Paul qui prononce un discours pour dénoncer un gaspillage de l’argent public et empêche ainsi la tenue du vote sur le budget (durée: quelques heures).

– Démission de Rob Porter, secrétaire à la Maison Blanche, à la suite d’accusations de violences conjugales.

– Le procureur Mueller inculpe 13 ressortissants russes.

– Fusillade à la Marjory Stoneman Douglas High School, un lycée situé à Parkland, en Floride. 17 morts. Le débat sur le contrôle des armes à feu est relancé.

– Donald Trump déclare vouloir armer les enseignants dans les écoles.

– Le sénateur de Floride Marco Rubio est très critiqué après la fusillade de Parkland et est comparé à un tueur d’enfants sur les réseaux sociaux. Il se défend lors d’un town-hall télévisé organisé par CNN, auquel il est le seul élu républicain à avoir accepté de participer. Il y refuse de s’engager à ne plus accepter de dons de la part de la NRA.

– Le New Yorker révèle que Donald Trump a entretenu une relation extraconjugale avec une mannequin Playboy, Karen McDougal, en 2006-2007.

– Mitt Romney annonce sa candidature au Sénat.

– Décès du révérend Billy Graham.

MARS

– Donald Trump annonce la mise en place de taxes de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur les importations d’aluminium en provenance de nombreux pays, mais prévoit une dérogation pour le Canada, le Mexique et l’Union Européenne. C’est le début de la guerre commerciale.

– Face aux critiques de nombreux élus républicains, Donald Trump tweete que « les guerres commerciales sont une bonne chose, et faciles à gagner ».

– Hope Hicks annonce son départ de la Maison Blanche.

– Grève générale des enseignants en Virginie Occidentale.

– Démission de Gary Cohn, le principal conseiller économique du président Trump.

– Larry Kudlow succède à Gary Cohn.

– Rex Tillerson, Secrétaire d’Etat, est licencié par le président Trump.

– Mike Pompeo, jusqu’ici directeur de la CIA, succède à Rex Tillerson.

– La March for Our Lives rassemble des centaines de milliers de personnes à Washington, D.C. et dans de nombreuses autres villes du pays. Les manifestants réclament un durcissement de la législation sur les armes à feu.

– H.R. McMaster, conseiller à la sécurité nationale du président Trump, quitte la Maison Blanche et est remplacé par John Bolton.

– Interview de Stormy Daniels dans l’émission 60 Minutes, qui réalise sa meilleure audience depuis 10 ans.

– Après l’empoisonnement de Sergei Skripal au Royaume-Uni, les Etats-Unis expulsent 60 diplomates russes et ferment le consulat russe de Seattle. En guise de représailles, la Russie expulse à son tour 60 diplomates américains et ferme le consulat américain de St-Pétersbourg.

– David Shulkin, Secrétaire aux Anciens Combattants, quitte son poste. Il affirme qu’il a été licencié par le président Trump. La Maison Blanche affirme qu’il a démissionné.

– Donald Trump annonce qu’il veut nommer son médecin personnel à la Maison Blanche, Ronny Jackson, pour succéder à David Shulkin. De nombreux sénateurs doutent que Jackson aient les qualifications requises pour le poste.

AVRIL

– La Maison Blanche annonce la mise en place de taxes de 25% sur les importations de plus d’un millier de produits chinois. La Chine réplique en taxant à son tour des produits américains, notamment agricoles. La guerre commerciale prend une autre ampleur.

– Le député républicain du Texas Blake Farenthold démissionne après avoir été accusé de harcèlement sexuel et moral.

– Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France lancent des frappes aériennes conjointes en Syrie pour répondre à une attaque à l’arme chimique perpétrée par le régime de Bachar El-Assad.

– Tom Bossert, conseiller du président Trump en matière de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme, quitte la Maison Blanche.

– Le FBI perquisitionne le bureau et le domicile de Michael Cohen.

– Publication du livre de James Comey, l’ex-directeur du FBI licencié en 2017 par Donald Trump.

– Le Speaker Paul Ryan annonce qu’il ne sera pas candidat aux élections de mi-mandat en novembre et qu’il se retirera de la vie politique en 2019.

– La sénatrice démocrate Tammy Duckworth donne naissance à une petite fille et le Sénat modifie son règlement intérieur pour admettre les bébés de moins d’un an dans l’hémicycle.

– Décès de l’ex-First Lady Barbara Bush.

– L’ex-maire de New York Rudy Giuliani rejoint l’équipe d’avocats de Donald Trump.

– Visite d’état d’Emmanuel Macron à Washington. C’est la première (et à ce jour la seule) visite d’état de la présidence Trump.

– Richard Grenell devient ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne. Il prête serment devant Mike Pence en compagnie de son compagnon. L’une des images de l’année.

8

– Ronny Jackson retire sa candidature au poste de Secrétaire aux Anciens Combattants après que la presse ait révélé qu’il aurait parfois été en état d’ébriété au travail.

– Le rappeur Kanye West s’affiche avec une casquette Make America Great Again sur la tête et publie un tweet dans lequel il déclare que Donald Trump est son frère et que We are both dragon energy. Donald Trump répond sur Twitter: Thank you Kanye, very cool !

– Polémique autour de la performance de l’humoriste Michelle Wolf lors du dîner annuel des correspondants de la Maison Blanche, auquel le président Trump a refusé d’assister.

MAI

– Rudy Giuliani reconnaît que Donald Trump a remboursé Michael Cohen pour le paiement qu’il a effectué à Stormy Daniels, alors que le président affirmait jusqu’ici qu’il n’était au courant de rien.

– Oliver North devient président de la NRA.

– Don Blankenship, un homme qui vient de passer 1 an en prison, annonce sa candidature à la primaire républicaine pour le Sénat en Virginie Occidentale. Dans un clip de campagne, il qualifie Mitch McConnell, le leader des Républicains au Sénat, de Cocaine Mitch. Il ne remporte pas sa primaire.

– Éruption du volcan Kilauea à Hawaï.

– Donald Trump retire les Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien.

– Libération de trois otages américains par la Corée du Nord.

– Gina Haspel, nommée par Donald Trump pour succéder à Mike Pompeo à la tête de la CIA, est auditionnée par le Sénat et interrogée sur son passé à la tête d’une prison secrète de la CIA en Thaïlande.

– Le sénateur républicain John McCain annonce qu’il ne votera pas en faveur de la confirmation de Gina Haspel parce qu’elle n’a pas désavoué assez clairement l’usage de la torture. Il appelle ses collègues à rejeter eux aussi cette nomination.

– La nomination de Gina Haspel est confirmée par le Sénat. Elle devient la première femme à diriger la CIA.

– Melania Trump lance sa plateforme BE BEST.

– Démission d’Eric Schneiderman, l’Attorney General démocrate de l’état de New York, suite à la publication d’un article du New Yorker contenant les témoignages de plusieurs femmes l’accusant d’agressions sexuelles.

– Inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem en présence d’Ivanka Trump, de Jared Kushner, du Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et de plusieurs membres du Congrès. Dans le même temps, des affrontements à la frontière entre Israël et la bande de Gaza font 61 morts et des milliers de blessés.

– Robert Wilkie devient Secrétaire aux Anciens Combattants.

– Melania Trump subit une opération du rein et reste cinq jours à l’hôpital.

– La Cour Suprême déclare que les états américains qui le désirent ont le droit de légaliser les paris sportifs, jusqu’ici interdits par une loi fédérale (sauf au Nevada).

– Voyage du sénateur républicain Bob Corker au Venezuela et libération de Joshua Holt, un jeune missionnaire américain qui était emprisonné dans le pays depuis près de deux ans.

– Trump gracie le boxeur Jack Johnson à titre posthume.

JUIN

– La Maison Blanche annonce la mise en place de taxes de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur les importations d’aluminium en provenance du Canada, du Mexique et de l’Union européenne. Ces pays alliés bénéficiaient jusqu’ici d’une dérogation. Le Canada, le Mexique et l’Union Européenne taxent des produits américains en retour. La guerre commerciale s’étend encore, au grand dam de la majorité des élus républicains qui critiquent la décision du président Trump.

– Harley-Davidson annonce la délocalisation d’une partie de sa production en Europe en raison des taxes mises en place par l’administration Trump.

– Donald Trump gracie l’auteur conservateur controversé Dinesh D’Souza.

– Trump reçoit la star de téléréalité Kim Kardashian dans le Bureau Ovale.

– Donald Trump commue la peine de Alice Marie Johnson, une cause pour laquelle plaidait Kim Kardashian.

– Démission du gouverneur républicain du Missouri, Eric Greitens.

– Sommet du G7 au Canada. Donald Trump refuse de signer le communiqué commun rédigé par les états participants et s’en prend au premier ministre canadien Justin Trudeau, qu’il accuse d’avoir fait de « fausses déclarations » à son sujet.

– Peter Navarro, l’un des conseillers économiques du président Trump, provoque une mini-crise diplomatique avec le Canada en déclarant sur Fox News qu’il y a « une place spéciale en enfer » pour les chefs d’état étrangers comme Justin Trudeau.

– John McCain publie un tweet adressé aux dirigeants et citoyens des pays alliés des Etats-Unis: « Les Américains sont avec vous, même si ce n’est pas le cas de notre président ».

– La Maison Blanche lance une campagne de prévention choc contre l’addiction aux opioïdes.

– Paul Manafort, l’ex-directeur de campagne de Donald Trump, est placé en détention dans une prison de Virginie dans l’attente de son procès, à la demande du procureur Mueller qui l’accuse de subornation de témoins.

– Au nom de la liberté religieuse, la Cour Suprême tranche en faveur d’un pâtissier du Colorado qui avait refusé de créer un gâteau pour le mariage d’un couple homosexuel.

– Le député démocrate Keith Ellison annonce qu’il sera candidat au poste d’Attorney General du Minnesota lors des élections de mi-mandat.

– Le sommet de Singapour réunit Donald Trump et Kim Jong-Un.

– La FIFA attribue l’organisation de la Coupe du Monde 2026 aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique.

– Le député républicain Mark Sanford perd une primaire contre Katie Arrington.

– Le controversé Corey Stewart remporte la primaire républicaine pour le Sénat en Virginie.

– Le Congressional Baseball Game a lieu exactement un an après la fusillade dont a été victime l’équipe des Républicains. Steve Scalise y participe et publie un tweet affirmant I’m back in the game.

7

– Le sénateur Ted Cruz et l’humoriste Jimmy Kimmel s’affrontent lors d’un match de basket.

– En raison de la mise en place par l’administration Trump d’une politique de tolérance zéro en matière d’immigration, des centaines d’enfants sont séparés de leurs parents après avoir été arrêtés pour avoir pénétré illégalement sur le territoire américain. L’affaire fait scandale.

– L’ex-First Lady Laura Bush publie une carte blanche dans le Washington Post pour dénoncer la politique de tolérance zéro de l’administration Trump.

– Sous pression et face aux critiques des Démocrates comme de la majorité des Républicains, Donald Trump signe un décret présidentiel pour mettre fin à la séparation des familles d’immigrants.

– Melania Trump se rend dans un centre d’accueil pour immigrants mineurs au Texas en portant une veste sur laquelle on peut lire I really don’t care, Do U?

– Les Etats-Unis se retirent du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

– Donald Trump annonce qu’il va demander au Pentagone de créer une Space Force.

– La porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders se fait virer d’un restaurant en Virginie.

– La députée démocrate de Californie Maxine Waters encourage ses supporters à harceler les membres du gouvernement Trump dans l’espace public. « You tell them they’re not welcome anymore, anywhere ».

– La Cour Suprême affirme que le travel ban de Donald Trump n’est pas anticonstitutionnel. Il restera donc en vigueur.

– Le juge de la Cour Suprême Anthony Kennedy annonce qu’il prend sa retraite.

– Cinq journalistes de la Capital Gazette sont assassinés dans leurs locaux à Annapolis.

– Alexandria Ocasio-Cortez, une jeune femme de 29 ans qui se déclare ouvertement socialiste, remporte une primaire démocrate dans sa circonscription de l’état de New York face à Joe Crowley, un poids lourd du Parti Démocrate. (Elle sera ensuite élue au Congrès en novembre, devenant la plus jeune députée de l’histoire des Etats-Unis).

JUILLET

– Démission de Scott Pruitt, directeur de l’Agence de protection de l’environnement, éclaboussé par de nombreux scandales depuis des mois.

– Nouvelles tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord lorsque Kim Jong-Un refuse de recevoir Mike Pompeo qui s’est déplacé à Pyongyang.

– Mitch McConnell est menacé par des manifestants à la sortie d’un restaurant.

– Le député républicain Jim Jordan est accusé de ne pas avoir dénoncé les abus sexuels d’un coach dont il était l’assistant à la Ohio State University.

– Donald Trump participe au sommet de l’OTAN à Bruxelles et accuse l’Allemagne d’être « prisonnière de la Russie ».

– Donald Trump se rend au Royaume-Uni et est reçu par la reine d’Angleterre au château de Windsor. Pendant ce temps-là, une manifestation anti-Trump géante a lieu à Londres. Les manifestants ont obtenu l’autorisation de faire flotter dans les airs un ballon représentant le président des Etats-Unis en bébé portant un lange.

– Le procureur Mueller inculpe 12 ressortissants russes membres du GRU.

– Le sommet d’Helsinki réunit Donald Trump et Vladimir Poutine. Donald Trump affirme croire les dénégations de Poutine selon lesquelles la Russie n’a commis aucune ingérence lors de la campagne électorale américaine de 2016, alors que toutes les agences de renseignement américaines affirment le contraire. L’attitude et les propos du président suscitent l’indignation aux Etats-Unis.

– De retour à Washington, Donald Trump tente de rectifier le tir en disant qu’il a utilisé le mot would au lieu de wouldn’t.

– Donald Trump nomme le juge Brett Kavanaugh à la Cour Suprême.

– Donald Trump publie un tweet en majuscules adressé au président iranien Hassan Rouhani: NE MENACEZ PLUS JAMAIS, JAMAIS LES ETATS-UNIS OU VOUS PAYEREZ DES CONSÉQUENCES COMME PEU À TRAVERS L’HISTOIRE N’EN ONT JAMAIS CONNUES. NOUS NE SOMMES PLUS UN PAYS QUI ACCEPTERA VOS MOTS DÉMENTS DE VIOLENCE & DE MORT. SOYEZ PRUDENT!

– La Maison Blanche débloque 12 milliards de dollars d’aide d’urgence pour les agriculteurs victimes de la guerre commerciale initiée par le président Trump.

AOÛT

– Mike Pence se rend à Hawaï pour accueillir 55 cercueils contenant les corps de soldats américains tués durant la guerre de Corée et renvoyés aux Etats-Unis par la Corée du Nord.

– Les sénateurs républicains et démocrates membres du comité chargé de confirmer la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême s’affrontent. Les Démocrates se plaignent de ne pas avoir accès à suffisamment de documents sur le passé du juge. Les Républicains affirment qu’il n’y a jamais eu autant de documents rendus publics au sujet d’un candidat à la Cour Suprême.

– Une candidate démocrate aux élections de mi-mandat en Virginie accuse son opposant républicain d’être un adepte de pornographie bigfoot.

– Marée rouge de grande ampleur sur les plages de Floride.

– L’administration Trump rétablit certaines sanctions économiques contre l’Iran.

– Le député républicain Chris Collins est inculpé pour délit d’initié.

– Le député démocrate Keith Ellison est accusé de violences conjugales par une ex-petite amie.

– Michael Avenatti, l’avocat de Stormy Daniels, déclare qu’il envisage sérieusement de se présenter à l’élection présidentielle de 2020.

– Le sénateur républicain Marco Rubio dénonce le silence de la communauté internationale sur les camps de concentration en Chine.

– Donald Trump retire son habilitation à John Brennan, ex-directeur de la CIA, et menace de la retirer à d’autres personnalités.

– Publication du livre d’Omarosa, ex-star de téléréalité qui a travaillé à la Maison Blanche en 2017.

– Omarosa dévoile plusieurs enregistrements qu’elle a réalisés clandestinement à la Maison Blanche.

– Donald Trump insulte Omarosa sur Twitter, la traitant notamment de « chienne ».

– Le Pentagone annule la parade militaire que le président Trump voulait organiser au mois de novembre à Washington.

– Tim Pawlenty, ex-candidat à la présidence, perd la primaire républicaine pour le poste de gouverneur du Minnesota.

– Le Libertarien Gary Johnson annonce sa candidature au Sénat au Nouveau-Mexique et reçoit le soutien du sénateur républicain Rand Paul.

– À l’issue d’un procès qui aura duré plusieurs semaines, Paul Manafort, l’ex-directeur de campagne de Donald Trump, est reconnu coupable de huit chefs d’accusation. Sa peine n’a pas encore été prononcée à ce jour.

– Michael Cohen plaide coupable pour huit chefs d’accusation devant un tribunal de New York, y compris pour violation de la loi encadrant le financement des campagnes électorales. Il affirme avoir violé cette loi « à la demande » de Donald Trump. Michael Cohen semble désormais prêt à collaborer avec la justice et donc à se retourner contre le président dont il fut longtemps l’un des plus proches confidents.

– Décès de John McCain. Le président Trump ne sera pas invité à ses funérailles, lors desquelles George W. Bush et Barack Obama prendront la parole.

– Dans une interview sur Fox News, Donald Trump critique son ministre de la Justice Jeff Sessions. Il l’accuse de ne jamais avoir « pris le contrôle » au Département de la Justice. Sessions réplique dans un communiqué: « Tant que je serai Attorney General, les actions du Département de la Justice ne seront pas influencées par des considérations politiques ».

– Le député républicain Duncan Hunter et son épouse sont inculpés pour corruption.

– Le nouveau bilan officiel de l’ouragan Maria, qui a frappé Porto Rico en 2017, fait état de 2,975 morts.

SEPTEMBRE

– Publication du livre de Bob Woodward, Fear: Trump in the White House.

– Le New York Times publie un article anonyme rédigé par « un membre haut placé de l’administration Trump » qui affirme qu’il fait partie de la résistance pour lutter contre les pires instincts du président au sein même de l’administration.

– L’audition de Brett Kavanaugh par le Senate Judiciary Committee est marquée par des affrontements entre sénateurs démocrates et républicains. Le sénateur démocrate Cory Booker se compare à Spartacus.

– L’ancien sénateur Jon Kyl est désigné par le gouverneur de l’Arizona pour succéder à John McCain au Sénat.

– Le sénateur Ben Sasse déclare sur CNN qu’il songe parfois à quitter le Parti Républicain.

– Barack Obama commence à faire campagne pour les candidats démocrates aux élections de mi-mandat et n’hésite pas à critiquer ouvertement Donald Trump.

– Rahm Emanuel  annonce qu’il ne briguera pas un troisième mandat à la mairie de Chicago.

– Brett Kavanaugh est accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes.

– Auditions de Christine Blasey Ford et Brett Kavanaugh au Sénat.

– Lindsey Graham laisse éclater sa colère contre ses collègues démocrates lors de l’audition de Brett Kavanaugh.

– Le Senate Judiciary Committee vote en faveur de la confirmation de Brett Kavanaugh, mais le sénateur républicain Jeff Flake obtient que le FBI effectue une nouvelle enquête sur les antécédents du juge avant qu’un vote final soit organisé au Sénat.

– Paul Manafort passe un accord de coopération avec le procureur Mueller.

– L’ouragan Florence frappe la Caroline du Sud et la Caroline du Nord.

– Publication de l’autobiographie de Stormy Daniels, qui n’hésite pas à décrire le sexe de Donald Trump.

– Donald Trump prononce un discours à l’Assemblée générale des Nations Unies et provoque les rires moqueurs des diplomates présents dans la salle lorsqu’il affirme qu’il a réalisé plus de choses en deux ans que quasiment tous ses prédécesseurs.

– Lors d’un meeting, Donald Trump affirme à propos de Kim Jong-Un: « Il m’a écrit de belles lettres. Et ce sont de grandes lettres. Nous sommes tombés amoureux ».

– La star de la country Willie Nelson chante lors d’un meeting de Beto O’Rourke qui réunit 58,000 personnes à Austin.

– Le taux de chômage aux Etats-Unis n’est plus que de 3,7%, soit le taux le plus bas jamais enregistré depuis 1969.

OCTOBRE

– Le FBI publie son rapport sur Brett Kavanaugh, visible uniquement par les sénateurs dans une pièce sécurisée.

– La sénatrice républicaine Susan Collins prononce un long discours pour expliquer pourquoi elle votera en faveur de la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Surprême.

– Le Sénat confirme la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême.

– Donald Trump annonce que les Etats-Unis, le Canada et le Mexique se sont mis d’accord sur un nouvel accord qui remplacera l’ALENA. Il est baptisé USMCA.

– Assassinat de Jamal Khashoggi au sein du consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul.

– Voyage en solo de Melania Trump en Afrique (Ghana, Malawi, Kenya, Egypte).

– Des enveloppes contenant de la ricine sont envoyées au Pentagone et à la Maison Blanche.

– Une enveloppe contenant une poudre suspecte parvient au bureau de Ted Cruz à Houston.

– Le New York Times publie un article très remarqué sur la fortune de Donald Trump. On y apprend notamment que son père lui aurait légué 60,7 millions de dollars de son vivant, et non 1 million de dollars comme l’a toujours affirmé le président.

– Le vétéran démocrate Jason Kander révèle qu’il souffre de syndrome post-traumatique et de dépression et qu’il a enfin décidé de se soigner. Il renonce par conséquent à sa candidature à la mairie de Kansas City.

– Démission de Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU.

– Libération du pasteur américain Andrew Brunson, qui était détenu en Turquie.

– L’ouragan Michael ravage le nord de la Floride.

– Hillary Clinton déclare lors d’une interview sur CNN que « Vous ne pouvez pas être civil avec un parti politique qui veut détruire ce que vous défendez, ce à quoi vous tenez. C’est pourquoi je crois que, si nous avons la chance de regagner la Chambre et/ou le Sénat, alors la civilité pourra revenir. Mais avant cela, la seule chose que les Républicains semblent reconnaître et respecter est la force ».

– L’ancien ministre de la Justice Eric Holder tient lui aussi des propos interprétés comme une incitation à la violence contre les élus républicains: When they go low, we kick them.

– Le candidat républicain au poste de gouverneur de Pennsylvanie menace son adversaire démocrate de lui « piétiner le visage avec des crampons » dans une vidéo publiée sur son compte Facebook.

– L’ex-maire de New York Michael Bloomberg rejoint le Parti Démocrate.

– Invitée du Today Show, Michelle Obama revient sur une image qui avait fait le buzz lors des funérailles de John McCain. On y voyait le président George W. Bush lui donner un bonbon. Michelle Obama affirme au sujet de Bush: « Je l’aime à mourir ».

– Kanye West est invité par Donald Trump dans le Bureau Ovale.

– Donald McGahn, conseiller juridique de la Maison Blanche, quitte son poste et est remplacé par Pat Cipollone.

– Donald Trump qualifie Stormy Daniels de Horseface dans un tweet.

– La sénatrice démocrate Elizabeth Warren dévoile les résultats d’un test ADN pour prouver qu’elle a de lointaines origines amérindiennes.

– La sénatrice républicaine Susan Collins reçoit un courrier suspect à son domicile.

– Deux candidats républicains aux élections de mi-mandat sont agressés alors qu’ils font campagne au Minnesota.

–  La directrice de campagne du candidat républicain au poste de gouverneur du Nevada est agressée en marge d’un meeting.

– Un homme abat 11 personnes dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Arrêté par la police, il affirme que « tous les juifs doivent mourir ». C’est l’attaque antisémite la plus meurtrière de l’histoire des Etats-Unis.

– Des colis piégés contenant des engins explosifs sont envoyés à de nombreuses personnalités politiques démocrates, dont Barack Obama et Hillary Clinton. Un suspect est arrêté en Floride au bout de quelques jours. Il est fan de Donald Trump.

– Donald Trump participe à un meeting de campagne de Ted Cruz qui réunit près de 20,000 personnes à Houston.

– Donald Trump envoie 5,200 soldats à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique en raison de l’arrivée prochaine d’une caravane de plusieurs milliers de migrants.

– À quelques jours des élections de mi-mandat, Donald Trump publie sur son compte Twitter une vidéo assimilant immigrants et criminels et affirmant que les Démocrates veulent laisser entrer des criminels dans le pays.

– Donald Trump déclare dans une interview qu’il songe à mettre fin au birthright citizenship par décret présidentiel. Le Speaker Paul Ryan et d’autres élus républicains répliquent que c’est impossible sans modifier la Constitution.

NOVEMBRE

–  John Bolton prononce un discours sur l’Amérique Latine et qualifie le Venezuela, Cuba et le Nicaragua de « troïka de la tyrannie ».

– Décès de Brent Taylor, le maire d’une ville de l’Utah, en Afghanistan.

– Les Etats-Unis rétablissent de nouvelles sanctions contre l’Iran.

– Les élections de mi-mandat ont lieu. Les Démocrates reprennent la majorité à la Chambre des Représentants mais les Républicains conservent leur majorité au Sénat. Ted Cruz l’emporte face à Beto O’Rourke au Texas.

– Lors d’une conférence de presse au lendemain des élections de mi-mandat, Donald Trump se moque de plusieurs élus républicains modérés qui n’ont pas été réélus.

– La Maison Blanche retire son badge d’accès à Jim Acosta, un journaliste de CNN. CNN porte plainte et un juge ordonnera plus tard à la Maison Blanche de restituer son badge à Acosta.

– « Démission » (à la demande de Donald Trump) de Jeff Sessions.

– Donald Trump désigne Matthew Whitaker pour remplacer Jeff Sessions par intérim en attendant la nomination d’un nouveau ministre de la Justice.

– Donald Trump se rend à Paris pour le centenaire de l’Armistice de la guerre 14-18. Il est critiqué lorsqu’il annule une visite dans un cimetière militaire américain « à cause de la pluie ».

– À son retour à Washington, Donald Trump critique Emmanuel Macron sur Twitter. Le président français avait mis en garde contre la résurgence du nationalisme lors de son discours à la cérémonie du centenaire de l’Armistice à l’Arc de Triomphe, qui réunissait de nombreux chefs d’état étrangers.

– Dan Crenshaw, vétéran ayant perdu un œil en Afghanistan et récemment élu député républicain du Texas, participe à l’émission Saturday Night Live aux côtés d’un humoriste qui s’était moqué de son apparence physique la semaine précédente.

– Le Camp Fire est l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie. Il détruit totalement la ville de Paradise et fait 86 morts.

– Mike Pence réprimande Aung San Suu Kyi devant les caméras en marge du sommet de l’ASEAN.

– Andrew Wheeler devient directeur de l’Agence de protection de l’environnement.

– Kevin McCarthy est désigné comme nouveau leader par les Républicains de la Chambre des Représentants.

– Richard Ojeda annonce sa candidature à la présidentielle de 2020. Il est le deuxième démocrate à déclarer officiellement sa candidature aux primaires, après John Delaney, déjà officiellement candidat depuis juillet 2017 !

– Michael Avenatti est arrêté par la police de Los Angeles à la suite d’accusations pour violences conjugales. Il est rapidement relâché et clame son innocence.

– Publication de l’autobiographie de Michelle Obama, qui révèle notamment qu’elle a été victime d’une fausse couche et a eu recours à la fécondation in vitro pour concevoir ses deux filles.

– La Maison Blanche publie un communiqué dans lequel Donald Trump explique, dans un style très particulier, pourquoi il ne faut pas remettre en cause l’alliance avec l’Arabie Saoudite malgré l’assassinat de Jamal Khashoggi. Le communiqué suscite la colère de plusieurs élus républicains car le président affirme que le prince héritier Mohammed Bin Salman est peut-être responsable du meurtre et peut-être pas, comme si cela n’avait aucune importance.

– Le gouvernement américain publie un rapport alarmant sur les conséquences du réchauffement climatique mais Donald Trump affirme ouvertement qu’il n’y croit toujours pas.

– Décès de l’ancien président George H.W. Bush.

DÉCEMBRE

– Funérailles nationales de George H.W. Bush en présence de Donald Trump.

– Michael Cohen plaide coupable pour avoir menti au Congrès et affirme que les négociations entre la Trump Organization et le gouvernement russe au sujet de la construction d’une Trump Tower à Moscou ont duré jusqu’en juin 2016, et non jusqu’en janvier 2016 comme il l’avait affirmé auparavant.

– Le procureur Mueller accuse Paul Manafort de mentir aux enquêteurs et met fin à son accord de coopération avec l’ex-directeur de campagne de Donald Trump.

– Donald Trump participe au sommet du G20 en Argentine.

– Une rescapée Ouïghour des camps de concentration chinois témoigne devant une commission du Congrès américain.

General Motors annonce un plan de restructuration.

– La Républicaine Cindy Hyde-Smith est élue sénatrice du Mississippi malgré plusieurs polémiques qui ont éclaté au cours de sa campagne.

– Nancy Pelosi est désignée par les Démocrates de la Chambre des Représentants comme candidate au poste de Speaker.

– Le gouverneur de l’état de New York Andrew Cuomo, l’ex-gouverneur du Massachusetts Deval Patrick et Michael Avenatti annoncent qu’ils ne seront pas candidats à l’élection présidentielle de 2020.

– Un puissant tremblement de terre fait de gros dégâts en Alaska.

– La directrice de la CIA Gina Haspel s’exprime devant un petit groupe de sénateurs au sujet de l’assassinat de Jamal Khashoggi. À l’issue du briefing, les sénateurs républicains Bob Corker et Lindsey Graham apparaissent très en colère. Ils affirment que Mohammed Bin Salman est responsable de l’assassinat du journaliste et accusent le président Trump, le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo et le Secrétaire à la Défense James Mattis d’avoir menti au Congrès en disant que rien ne permettait de prouver l’implication de MBS.

– Le Sénat désavoue doublement le président Trump sur l’Arabie Saoudite en votant à l’unanimité une résolution déclarant que MBS est responsable du meurtre de Khashoggi et en votant en faveur d’une autre résolution réclamant la fin de l’aide militaire américaine à l’Arabie Saoudite au Yémen.

– Jamal Khashoggi et d’autres journalistes assassinés ou emprisonnés en 2018 sont élus Person of the Year par le magazine TIME.

– Donald Trump annonce que son chef de cabinet John Kelly quittera la Maison Blanche à la fin de l’année.

– Donald Trump nomme Mick Mulvaney comme nouveau chef de cabinet par intérim.

– Démission de Ryan Zinke, Secrétaire à l’Intérieur.

– Donald Trump nomme William Barr au poste de ministre de la Justice et Heather Nauert au poste d’ambassadrice à l’ONU. Ces nominations doivent encore être confirmées par le Sénat.

– Lors d’une rare interview, l’ex-Secrétaire d’Etat Rex Tillerson affirme que Donald Trump ne lit pas les rapports qui lui sont adressés et qu’il faut parfois lui expliquer qu’il ne peut pas faire ce qu’il veut parce que ce qu’il propose est illégal.

– Donald Trump qualifie Rex Tillerson de dumb as a rock dans un tweet et affirme qu’il n’avait pas les capacités mentales requises pour exercer le job de Secrétaire d’Etat.

– Le procureur Mueller recommande qu’aucune peine de prison ne soit prononcée contre Michael Flynn, citant l’ « aide importante » qu’il a apportée à son enquête. Un juge reportera ensuite sa décision concernant la peine de Michael Flynn à l’année prochaine.

– Michael Cohen est condamné à trois ans de prison et affirme qu’il continuera de collaborer avec la justice.

– La commission électorale ouvre une enquête sur des soupçons de fraude électorale dans une circonscription de Caroline du Nord lors des élections de mi-mandat.

– Jon Kyl annonce qu’il va quitter le Sénat à la fin de l’année et le gouverneur de l’Arizona nomme Martha McSally pour le remplacer.

– Le magazine conservateur The Weekly Standard cesse ses activités.

– Le tout premier sondage réalisé auprès des électeurs démocrates de l’Iowa place Joe Biden, Bernie Sanders et Beto O’Rourke en tête des intentions de vote pour le caucus de 2020.

– Adoption du First Step Act, loi bipartisane de réforme du système judiciaire.

– Donald Trump annonce le retrait des troupes américaines de Syrie à l’improviste.

– Démission de James Mattis, Secrétaire à la Défense.

– Démission de Brett McGurk, le représentant des Etats-Unis au sein de la coalition internationale de lutte contre l’Etat Islamique.

– Troisième shutdown de la présidence Trump à cause d’un désaccord sur le financement de la construction d’un mur à la frontière (durée: 10 jours, toujours en cours).

…..

Rendez-vous en 2019 pour d’autres aventures. Nous vous souhaitons à tous, chers lecteurs, une très bonne et heureuse année !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.