PETE BUTTIGIEG DÉCLARÉ VAINQUEUR DU CAUCUS DÉMOCRATE DE L’IOWA APRÈS DE LONGUES JOURNÉES D’INCERTITUDE

En raison de problèmes techniques, il aura fallu patienter plusieurs jours avant de connaître le résultat tant attendu du caucus démocrate de l’Iowa. Un véritable fiasco pour le Parti Démocrate, qui a finalement annoncé que Pete Buttigieg l’avait emporté.

INTRODUCTION

Ça y est, le coup d’envoi des primaires de 2020 a été donné ! Comme toujours, les électeurs de l’Iowa, petit état du Midwest, ont été les premiers à se prononcer ce lundi 3 février.

Pour rappel, l’Iowa organise des caucus et non des primaires. Si vous avez besoin de vous rafraîchir la mémoire au sujet des différences entre un caucus et une primaire et/ou au sujet du fonctionnement des caucus, nous vous renvoyons au mode d’emploi que nous avions rédigé en 2016 → Les primaires : mode d’emploi.

Cette année, ce sont évidemment les primaires démocrates qui retiendront l’attention des observateurs de la politique américaine. Elles permettront en effet de désigner le futur adversaire de Donald Trump à l’élection présidentielle. Les primaires sont toutefois également d’actualité du côté républicain puisque le président Trump a deux adversaires déclarés – Bill Weld et Joe Walsh. Dans certains états, le Parti Républicain local a néanmoins décidé d’annuler l’organisation de sa primaire. Ces décisions ont été qualifiées d’anti-démocratiques par Weld et Walsh, qui accusent le parti de vouloir protéger le président sortant. Quoi qu’il en soit, dans les états où les primaires républicaines seront bien organisées, il est hautement improbable que Donald Trump ne les remporte pas.

Vous pouvez retrouver le calendrier complet des primaires et caucus 2020 sur notre site → Calendrier des primaires et caucus 2020.

Pour rappel, les quatre premiers états à voter – parfois qualifiés de « early states » – sont l’Iowa, le New Hampshire (11 février), le Nevada (22 février) et la Caroline du Sud (29 février). Ces quatre scrutins sont importants puisque leurs résultats ont un impact crucial sur la suite de la campagne. Les candidats vainqueurs en sortent renforcés, alors que ceux qui n’ont pas obtenu de bons résultats ont tendance à renoncer. Cependant, il est important de souligner que ces quatre états ne permettent d’élire que 4% du nombre total des délégués démocrates qui voteront pour désigner le candidat de leur parti à l’élection présidentielle – 41 délégués pour l’Iowa, 24 pour le New Hampshire, 36 pour le Nevada et 54 pour la Caroline du Sud.

2
Le faible poids des quatre premiers états en termes de nombre de délégués (Source: Vox)

Après l’Iowa, le New Hampshire, le Nevada et la Caroline du Sud, ce sera le Super Tuesday (3 mars), lors duquel des primaires auront lieu simultanément dans quatorze états. Ce jour-là, 1,344 délégués démocrates (sur un total de 3,979) seront élus.

L’ancien maire de New York Michael Bloomberg, qui a annoncé sa candidature aux primaires démocrates très tardivement, a décidé de mettre en place une tactique inédite. Il a tout simplement choisi de faire l’impasse sur les quatre premiers états, qui ne pèsent pas lourd en termes de délégués. Il n’y a pas fait campagne et son nom n’y sera même pas inscrit sur les bulletins de vote. Depuis l’annonce de sa candidature, Bloomberg fait campagne dans les états qui voteront lors du Super Tuesday et qui représentent un nombre de délégués bien plus significatif, comme la Californie (415 délégués à elle seule) ou le Texas (228 délégués).

À l’issue du Super Tuesday, les Démocrates auront élu 38% de leurs délégués. Les autres seront élus lors des primaires et caucus suivants. Les dernières primaires auront lieu début juin.

Revenons-en maintenant à l’objet de cet article, à savoir les caucus de l’Iowa.

IOWA (IA)

3

Capitale: Des Moines

Ville la plus peuplée: Des Moines

Population: 3,155,070 habitants (estimation 2019)

Gouverneure actuelle: Kim Reynolds (R)

Vainqueurs des derniers caucus:

2004 – John Kerry (D)

2008 – Barack Obama (D), Mike Huckabee (R)

2012 – Rick Santorum (R)

2016 – Hillary Clinton (D), Ted Cruz (R)

LES RÉSULTATS DU CAUCUS DÉMOCRATE

Le nom du vainqueur du caucus démocrate de l’Iowa était très incertain et tout le monde attendait donc avec impatience d’y voir plus clair. Pas de chance, tout le monde a dû patienter pendant plusieurs jours avant de connaître le résultat du scrutin. Un résultat qui restera sans doute à jamais entaché d’incertitude.

Le mercredi 4 février, au lendemain du caucus, le Parti Démocrate de l’Iowa n’avait toujours communiqué aucun résultat ! Dans de telles conditions, difficile de parler d’autre chose que d’un véritable fiasco pour les Démocrates…

4

Les Républicains ne se sont d’ailleurs pas privés de se moquer du manque de compétence du parti adverse. Le président Trump a parlé de « désastre total ».

5
Traduction: Le caucus démocrate est un désastre total. Rien ne fonctionne, comme lorsqu’ils dirigeaient le pays. Vous vous souvenez du site web Obamacare à 5 milliards de dollars qui aurait dû coûter seulement 2% de cette somme? La seule personne qui peut revendiquer une très grande victoire en Iowa la nuit dernière est « Trump ».

Le sénateur républicain Ted Cruz a suggéré que si les Démocrates n’étaient pas capables de gérer l’organisation de leur caucus en Iowa, ils ne seraient sans doute pas non plus capables d’organiser correctement la réforme du système de santé qu’ils appellent de leurs vœux.

6
Traduction: En ce moment, les Démocrates ne sont même pas capables de se réunir dans un gymnase et de compter combien de personnes se regroupent sous chaque pancarte. Et ce sont ces gens qui veulent prendre le contrôle de notre système de santé et de tous les aspects de notre vie? Non merci.

Mais pourquoi le Parti Démocrate de l’Iowa a-t-il été incapable de communiquer les résultats du caucus rapidement? Que s’est-il passé? Il reste difficile de le savoir avec certitude, mais il semble que le problème principal ait été causé par le mauvais fonctionnement d’une nouvelle application mobile que le parti avait décidé d’utiliser pour enregistrer les résultats dans les différents bureaux de vote. Le président de chaque bureau de vote était supposé utiliser cette application pour enregistrer les résultats du vote dans son bureau et les transmettre rapidement au siège central du Parti Démocrate de l’Iowa, chargé de délivrer ensuite le résultat officiel du caucus. Le hic, c’est que la fameuse application n’a semble-t-il pas fonctionné correctement. Par conséquent, les présidents des différents bureaux de vote se sont rabattus sur le téléphone pour transmettre leurs résultats au siège du parti. Les lignes téléphoniques, trop peu nombreuses, ont été très vite saturées. Certains présidents de bureau de vote ont déclaré avoir été contraints d’attendre plusieurs heures au bout du fil avant que quelqu’un ne leur réponde. Et, pour vous donner une idée de l’ampleur du problème, il y avait 1,678 bureaux de vote en Iowa…

Comme si le chaos ambiant n’était pas suffisant, l’un des candidats aux primaires démocrates, Deval Patrick, a publié un tweet dans lequel il accusait deux de ses concurrents de « se comporter comme Donald Trump ». Il visait Pete Buttigieg et Joe Biden. Après la fermeture des bureaux de vote, le premier avait en effet pris la parole pour déclarer à ses supporters que « selon nos indications, nous partons pour le New Hampshire victorieux ». Joe Biden avait quant à lui rapidement transmis une lettre au Parti Démocrate, dans laquelle il affirmait que les problèmes techniques rencontrés en Iowa risquaient de mettre à mal la confiance des électeurs dans les résultats qui seraient communiqués ultérieurement.

9
Traduction: Un candidat remet les résultats en question parce qu’ils risquent apparemment de ne pas être bons pour lui. Un autre crie victoire sans qu’aucun résultat n’ait été confirmé. La manière de battre Donald Trump n’est pas de se comporter comme Donald Trump. Notre parti et notre pays méritent mieux.

Au bout de 48 heures, le président du Parti Démocrate de l’Iowa, Troy Price, présentait ses excuses lors d’une conférence de presse et annonçait enfin des premiers résultats… partiels.

Le résultat final du caucus n’a été communiqué par le Parti Démocrate de l’Iowa que le jeudi 6 février, soit trois jours après le vote ! D’après ce résultat officiel, Pete Buttigieg l’a emporté de très peu devant Bernie Sanders. Vu le très faible écart de voix entre Buttigieg et Sanders et les problèmes rencontrés, l’Associated Press s’est toutefois déclarée incapable de désigner un vainqueur avec certitude.

Ci-dessous, le résultat final du caucus tel que communiqué par le Parti Démocrate de l’Iowa:

PETE BUTTIGIEG 26,2% ⇒ 14 délégués

Bernie Sanders 26,1% ⇒ 12 délégués

Elizabeth Warren 18% ⇒ 8 délégués

Joe Biden 15,8% ⇒ 6 délégués

Amy Klobuchar 12,3% ⇒ 1 délégué

Andrew Yang 1%

Tom Steyer 0,3%

Michael Bloomberg, Tulsi Gabbard, Michael Bennet, Deval Patrick 0%

Par ailleurs, le président du Parti Démocrate, Tom Perez, a appelé à un recomptage des voix, mais le Parti Démocrate de l’Iowa s’y oppose pour le moment.

7
Traduction: Trop, c’est trop. Au vu des problèmes rencontrés lors de l’implémentation du plan de sélection des délégués et afin de garantir la confiance du public dans les résultats, j’appelle le Parti Démocrate de l’Iowa à entamer immédiatement un recomptage des voix.

Juste avant l’ouverture des bureaux de vote, le même Tom Perez affirmait que le Parti Démocrate avait mis en place des réformes qui permettraient aux primaires démocrates de 2020 d’être « les plus transparentes de notre histoire ». C’est plutôt mal parti.

8
Traduction: Depuis trois ans, nous nous préparons au processus dont le coup d’envoi sera donné ce soir en Iowa: la primaire démocrate pour la présidentielle. Aujourd’hui, notre président, Tom Perez, fait part de ses réflexions sur les réformes que nous avons mises en place pour que cette primaire soit la plus transparente de notre histoire.

LES RÉSULTATS DU CAUCUS RÉPUBLICAIN

Pendant ce temps-là, côté républicain, le résultat du caucus était annoncé peu de temps après la fermeture des bureaux de vote. Sans surprise, Donald Trump l’a très largement emporté.

DONALD TRUMP 97% ⇒ 39 délégués

Bill Weld 1,3% ⇒ 1 délégué

Joe Walsh 1,1%

Autre 0,5%

VAINQUEURS ET PERDANTS

Pour terminer, voici nos gagnants et perdants du caucus de l’Iowa, version 2020.

  • Les gagnants

Pete Buttigieg. Si tout s’était déroulé normalement, la victoire de Pete Buttigieg aurait très certainement eu un retentissement médiatique beaucoup plus important. C’est tout de même la toute première fois qu’un candidat à la présidence ouvertement homosexuel remporte une primaire ou un caucus. Au-delà de cela, Pete Buttigieg n’est que l’ancien maire d’une petite ville et était totalement inconnu du grand public avant de se lancer dans la course à la présidence. Quoi que l’on en dise, sa victoire en Iowa, face à des candidats bien plus connus et expérimentés, tels que l’ancien vice-président des Etats-Unis et plusieurs sénateurs, est remarquable.

Bernie Sanders. Le sénateur du Vermont est l’autre grand vainqueur du caucus de l’Iowa. Il arrive en seconde position, juste derrière Pete Buttigieg. Selon les sondages, il est le favori du prochain scrutin, la primaire du New Hampshire, qu’il avait déjà remportée en 2016.

Donald Trump. Le président a non seulement très largement remporté le caucus républicain de l’Iowa, mais il a aussi pu profiter du fiasco des Démocrates pour les dépeindre comme des incompétents.

  • Les perdants

Le Parti Démocrate. Doit-on vraiment encore en rajouter?

Troy Price et Tom Perez. Respectivement président du Parti Démocrate de l’Iowa et président du Parti Démocrate. Nous n’aimerions pas être à leur place en ce moment.

Joe Biden. Parmi les candidats à l’investiture démocrate, l’ancien vice-président est le plus grand perdant du caucus de l’Iowa. Il n’arrive qu’en quatrième position, en remportant seulement 16% des voix. Dans certains bureaux de vote, ses supporters n’étaient même pas assez nombreux pour qu’il soit considéré comme un candidat « viable ». (Lors du caucus de l’Iowa, seuls les candidats obtenant plus de 15% des voix exprimées lors du premier vote de préférence sont considérés comme « viables ». Les personnes venues soutenir un candidat non viable peuvent choisir de quitter la salle ou de rejoindre le groupe des supporters d’un autre candidat lors du deuxième vote de préférence).

Elizabeth Warren. La sénatrice du Massachusetts est l’autre perdante du jour. Elle termine à la troisième place devant Joe Biden, mais assez loin derrière Pete Buttigieg et Bernie Sanders. Un résultat qui reste décevant pour l’une des favorites à l’investiture.

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “PETE BUTTIGIEG DÉCLARÉ VAINQUEUR DU CAUCUS DÉMOCRATE DE L’IOWA APRÈS DE LONGUES JOURNÉES D’INCERTITUDE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.